Entraînement au thème d’espagnol (type CCIP LV2) Entraînement au thème d’espagnol (type CCIP LV2)
Entre deux repas bien copieux, nous te proposons de finir l’année en beauté avec quelques extraits de classiques afin de te préparer au thème... Entraînement au thème d’espagnol (type CCIP LV2)

Entre deux repas bien copieux, nous te proposons de finir l’année en beauté avec quelques extraits de classiques afin de te préparer au thème CCIP ! Bonne chance… et bonnes fêtes de fin d’année !!!

 

Extrait n° 1 : La Dernière des Stanfield de Marc Levy

Des enfants meurent tous les jours sous des bombes, ou de faim, ou d’épuisement à force de travailler dans des conditions innommables et des gens vont manifester contre ceux qui s’aiment parce qu’ils sont du même sexe ! Quels hypocrites ! » Enfin, c’est à peu de chose près ce qu’elle disait. La justice à deux vitesses était aussi l’un de ses sujets favoris. « Amuse-toi à ne pas payer une amende et ils viendront t’enlever ta voiture, mais eux se servent allègrement dans les caisses de l’État, se font payer des salaires à ne rien foutre, truquent les marchés publics pour s’en mettre plein les poches, et quand ils se font prendre, on leur tapote gentiment sur la main et tout le monde s’en fiche.

 

Proposition de corrigé

Hay niños que mueren todos los días bajo las bombas, o de hambre, o de agotamiento de tanto trabajar en condiciones innombrables y la gente va a manifestar contra quienes se aman porqué son del mismo sexo. ¡Qué hipócritas! “En fin, es más o menos lo que ella decía. Un sistema de justicia a dos velocidades también era uno de sus temas favoritos.” Atrévete a no pagar una multa y vendrán a por tu coche, pero ellos se sirven tan felizmente en las arcas del estado, se hacen pagar salarios dar golpe, trucan los mercados públicos para llenarse los bolsillos y cuando los cogen, les dan un toquecito en la mano y a nadie le importa.

 

Extrait n° 2 : Un roman français de Frédéric Beigbeder

Mes quatre grands-parents sont morts avant que je ne m’intéresse de près à leur existence. Les enfants prennent leur éternité pour une généralité, mais les parents de leurs parents disparaissent sans leur laisser le temps de poser toutes les questions. Au moment où, devenus parents à leur tour, les enfants veulent enfin savoir d’où ils viennent, les tombes ne répondent plus. Entre les deux guerres mondiales, l’amour reprit ses droits ; des couples se formaient ; j’en suis un résultat lointain.

 

Proposition de corrigé

Mis cuatro abuelos murieron antes de que me interesara de cerca a su existencia. Los hijos consideran su eternidad como una generalidad, pero los padres de sus padres desaparecen sin dejarles tiempo de hacerles todas las preguntas que les hubiera gustado. En el momento en que, a su vez padres, los hijos quieren saber de donde vienen, las tumbas ya no responden. Entre las dos guerras mundiales, el amor retomó sus derechos; se formaron parejas; soy el resultado de aquello.

 

Extrait n° 3 : La Panthère des neiges de Sylvain Tesson

C’étaient des totems (les yacks) envoyés par les âges. Ils étaient lourds, puissants, silencieux, immobiles : si peu modernes ! Ils n’avaient pas évolué, ils ne s’étaient pas croisés. Les mêmes instincts les guidaient depuis des millions d’années, les mêmes gènes encodaient leurs désirs. Ils se maintenaient contre le vent, contre la pente, contre le mélange, contre toute évolution. Ils demeuraient purs, car stables. C’étaient les vaisseaux du temps arrêté. La préhistoire pleurait et chacune de ses larmes était un yack. Leurs ombres disaient : « Nous sommes de la nature, nous ne varions pas, nous sommes d’ici et toujours. Vous êtes de la culture, plastiques et instables, vous innovez sans cesse, où vous dirigez-vous ? »

 

Proposition de corrigé

Eran tótems enviados por las épocas. Pesaban, eran potentes, silenciosos, inmóviles: ¡tan poco modernos! No habían evolucionado, no se habían cruzado. Los mismos instintos les guiaban desde hace millones de años, los mismos genes codificaban sus deseos. Se mantenían contra el viento contra la pendiente, contra la mezcla, contra todo tipo de evolución. Permanecían puros, estables. Eran las naves del tiempo congelado. La prehistoria lloraba y cada una de sus lágrimas eran un yate. Sus hombres decían: “Nosotros somos de la natura, nosotros no variamos, nosotros somos de aquí y para siempre. Vosotros sois de la cultura, plásticos y inestables, vosotros innováis sin parar, ¿A dónde vais?

 

Vocabulaire utile à retenir

  • Un petit coup : un toque
  • S’en mettre plein les poches : llenarse los bolsillos
  • Être fatigué : estar cansado
  • La fatigue : el cansancio
  • Être épuisé : estar agotado
  • L’épuisement : el agotamiento
  • Sujet (thème) : tema
  • Tombe : tumba
  • Reprendre : retomar
  • Évoluer : evolucionar
  • Instinct : instinto
  • Guider : guiar
  • Pente : pendiente
  • Mélange : mezcla
  • Larme : lágrima
  • Yack : yate

Alba Raad Sinfreu

Etudiante en première année à Rennes School of Business et ancienne préparationnaire au Lycée Bellevue à Albi.