Italien – Thème grammatical – Training Italien – Thème grammatical – Training
Ciao a tutti, on prend cinq minutes et on révise les bases en italien. Pour cela, voici quelques phrases de thème grammatical pour se... Italien – Thème grammatical – Training

Ciao a tutti, on prend cinq minutes et on révise les bases en italien. Pour cela, voici quelques phrases de thème grammatical pour se remettre doucement dans le bain. Les règles de grammaire qui vont suivre sont impérativement à connaître !

 

Les phrases

1. On avait l’impression qu’il était malade. 

2. Le monument est haut de soixante mètres.

3. Si les chauffeurs arrivaient à l’heure, ils seraient heureux. 

4. Il pense pouvoir venir demain chez toi.

5. Il était en train de peintre au pinceau. 

6. On est contents, Florence est plus belle que Pise.

7. On ne pensait pas qu’un jour il deviendrait ministre au Parlement italien. 

8. Elle est plus gentille qu’on ne l’imagine.

9. Ne lui dit pas qu’il est venu. Je ne l’ai jamais vu. 

10. J’ai pu partir.

 

Correction

1. Si aveva l’impressione che fosse malato. 

2. Il monumento è alto sessanta metri.

3. Se le autiste arrivassero in orario, sarebbero contenti. 

4. Pensa di potere venire domani a casa tua. 

5. Stava dipingendo col pennello. 

6. Si è allegri, Firenze è più belle di Pisa.

7. Non si pensava che un giorno sarebbe diventato ministro al Montecitorio.

8. E più gentille di quando si imagini.

9. Non dirglielo che è venuto. Non lo mai visto.  

10. Sono potuto partire.

 

À retenir

1. Attention à l’utilisation du subjonctif, c’est une impression donc il faut utiliser un subjonctif, ici passé, car « on avait » est un imparfait.  

2. On ne met rien après alto, profundo, lungo.

3. Vocabulaire : l’autista/le autiste.

Le conditionnel dans la principale (sarebbero contenti) implique un subjonctif dans la subordonnée (Se le autiste arrivassero in orario).

4. On utilise « di », car avant on a un verbe qui exprime la pensée, l’opinion, la décision, le doute, l’attente, la crainte… L’exemple est le même pour « je pense aller au cinéma » qui se traduit par « penso di andare al cinema ».

5. Con + il = col

Con + i = coi

Con + lo = collo

Con + gli= cogli

Con + la = colla

Con + l’ = coll’

Con + le = colle

Ceci peut toujours être utile en version.

6. Avec la tournure impersonnelle l’adjectif est toujours masculin pluriel. De plus, on compare des noms, donc on utilise « di » et non « che ».

7. Vocabulaire : le Parlement en Italie se dit « Montecitorio ».

8. Attention à toutes les traductions fantaisistes qui vous viennent à l’esprit. Ici di quando est la seule possibilité.

9. L’impératif : pour « tu » suivi d’une négation on a : non dire, non fare

10. Les verbes serviles prennent l’auxiliaire du verbe qu’ils accompagnent. Ici « sono partito » donc « sono potuto partire ». Les verbes serviles sont : potere, volere, dovere, sapere.

 

Après ces quelques phrases pour recommencer doucement avec l’italien, je t’invite à réviser tes conjugaisons et notamment les verbes irréguliers ! 

Il presente

L’imperfetto

Il futuro semplice

Il passato prossimo

Il congiuntivo presente

Il congiuntivo imperfetto

Il condizionale presente

 

Buona fortuna !

Léa Mangeot