Entraînement colle en italien Entraînement colle en italien
La colle est un exercice qui rythme la vie de ta prépa. Au-delà de cela, c’est un entraînement indispensable pour les oraux bien sûr... Entraînement colle en italien

La colle est un exercice qui rythme la vie de ta prépa. Au-delà de cela, c’est un entraînement indispensable pour les oraux bien sûr mais aussi pour les écrits. Voilà pourquoi maîtriser la méthode est indispensable : de cette façon tu seras plus efficace le jour des oraux et plus rapide pour ta Q1 et Q2 lors des écrits. Je t’ai donc préparé un sujet de colle sur un sujet d’actualité : le budget italien.

Tu peux retrouver l’article sur lequel porte la colle ici !

 

Explication du texte

Je te conseille d’expliquer ce que tu as compris du texte de façon linéaire, en détaillant la progression de l’argumentation de l’auteur. Bien sûr si tu ne comprends pas tu peux essayer de t’y retrouver en lisant des paragraphes qui sont liés à celui qui te parais flou. Enfin, n’oublie pas de donner le point de vue de l’auteur (s’il y en a un) et d’identifier son ton (s’il est ironique par exemple).

Il est toujours indispensable d’analyser en détail la source, le titre et le sous-titre de l’article. Dans ce cas, ce sont des déclarations de l’actuel président du Conseil des Ministres italien, Mario Draghi. On voit que le budget italien est au centre des débats, notamment pour la sortie de la crise économique liée à la Covid-19. L’Union Européenne semble également être importante dans cet article. Plus précisément, on peut déjà supposer que par la suite on pourra lire un développement sur une éventuelle collaboration des États européens, puisqu’il est question d’un soutien financier entre ces derniers (provento = reddito).

– Les deux premiers paragraphes éclaircissent ce qu’on avait deviné dans le titre : l’Italie va recevoir de grosses sommes d’argent de l’Union Européenne, Mario Draghi incite la Cours des Comptes à bien utiliser cet argent et à l’investir dans l’objectif de favoriser la croissance future. De plus, pour le Premier Ministre, une collaboration entre toutes les institutions publiques est indispensable pour atteindre cet objectif.

– Le 3e paragraphe détaille cette dernière affirmation. Cette collaboration créerait un effet multiplicateur, donc un mécanisme itératif qui, in fine, serait bénéfique pour la société tout entière et favoriserait la croissance. En outre, il est important ici de détailler encore d’avantage le point de vue de Draghi mis en avant par le journaliste. En effet, cette collaboration est basée sur la relation entre les gouvernants, les administrateurs et ceux qui contrôlent. Les premiers doivent faire les choix stratégiques, les deuxièmes veiller à leur bonne exécution et les derniers contrôler la bonne affectation des ressources. Le 4e paragraphe remet l’Union Européenne au cœur de l’article et semble commencer à expliciter les avantages d’une telle coopération.

– Il semble y avoir trois avantages. Premièrement une dette soutenable. Grâce à Next Generation, pour la première fois l’État pourra effectuer des investissements conséquents sans se soucier des conséquences qu’ils pourraient avoir sur le bilan, mais uniquement sur les conséquences en termes de croissance. C’est une grande première. De plus, cette nouvelle collaboration ouvre une nouvelle ère qui pourrait aboutir à un bilan commun entre les pays membres de l’Union qui aiderait les pays les plus fragiles.

– Deuxièmement, le journaliste explique le point de vue de Mario Draghi : le cadre législatif entourant les fonctionnaires a été complexifié avec de nouvelles normes trop complexes et d’avantages de responsabilités pénales pour ces derniers. Tout ceci a augmenté le poids des responsabilités sur les épaules des fonctionnaires et a entravé le bon fonctionnement du système public.

– Ainsi, l’objectif du Premier Ministre est clair : améliorer l’efficacité du secteur public. Plus particulièrement son rôle d’assistance, aux particuliers ou aux entreprises. Il faut d’avantage soutenir ces derniers à la fois financièrement mais aussi en les formant par exemple. Donc, il faut donner les moyens à l’administration de faire cela.

 

Évidemment, il faut que tu fasses une petite introduction où on explique en 2 mots de quoi parle l’article et annoncer la source. Il faut également que tu fasses une conclusion. Ensuite, explique cela de façon très claire et linéaire, il faut que cela soit progressif. Par exemple, certaines fois moi j’ai énoncé le paragraphe : évite de le faire et utilise des connecteurs logiques, je l’ai fait uniquement pour mieux expliciter ma compréhension du texte.

 

Développement personnel

Il faut choisir un sujet sur lequel tu devras construire une argumentation. Le sujet doit être d’actualité ou du moins ancré dans la culture, la civilisation italienne. Si t’arrives à balayer plusieurs époques c’est bien, mais bien sûr l’essentiel des arguments doivent se placer dans un contexte contemporain. Dans le cadre de cet article, la solution la plus évidente est de parler de la dette italienne (d’autant plus que cette problématique, notamment la coopération entre les États est au programme pour les ECE en ESH).

 

Évidemment ces conseils ne sont pas exhaustifs et je t’invite à développer tes propres méthodes. Pour progresser en compréhension et si tu n’as pas le temps d’effectuer des colles entièrement, je t’invite à lire régulièrement des articles en notant les mots que tu ne connais pas. Bon courage !

Damien Verrelli

Etudiant à l'ESSEC après 2 ans de prépa ECE à Saint-Vincent