Les principaux journaux italiens à suivre en prépa Les principaux journaux italiens à suivre en prépa
En Italie, il existe une multitude de journaux traitant de sujets plus ou moins variés avec un positionnement variable sur l’échiquier politique. Suivre l’actualité... Les principaux journaux italiens à suivre en prépa

En Italie, il existe une multitude de journaux traitant de sujets plus ou moins variés avec un positionnement variable sur l’échiquier politique. Suivre l’actualité est indispensable pour les concours afin d’argumenter tes Q2, mieux connaître et interpréter le contexte dans une Q1, et briller aux oraux. De plus, aux oraux notamment, tu n’es jamais à l’abri d’un jury pointilleux qui pourrait te poser des questions sur ta connaissance du monde journalistique italien. Il est donc bon d’avoir quelques informations. Néanmoins, il ne s’agit pas d’apprendre des informations bêtement par cœur, mais plutôt de savoir diversifier ses sources et les points de vue tout en ayant des connaissances simples sur les journaux en question. Je t’ai donc concocté une liste, bien évidemment non exhaustive, de journaux avec quelques éléments de leur histoire, leur orientation et leurs sujets de prédilection. Je t’invite à consulter régulièrement leurs articles pour approfondir ta connaissance de l’actualité du pays.

 

La Repubblica

Son histoire

Créé en janvier 1976 par Eugenio Scalfari, le quotidien La Repubblica est certainement l’un des journaux italiens les plus connus. Sa création vise à insuffler un esprit de modernité sur la presse italienne. Les titres du journal sont plus grands qu’à l’accoutumée et les rédacteurs instaurent une nouvelle mode : faire des jeux de mots dans le titre pour le rendre plus attirant. En effet, dès 1978, le journal connaît un franc succès de par son aspect innovant. Au cours des années 1980, plusieurs rubriques sont ajoutées comme le sport, les affaires ou la finance. En 1985, il devient le deuxième journal le plus vendu d’Italie, avec 373 000 exemplaires tirés quotidiennement. Par la suite, en 1997, le journal lance son site web qui devient le plus important site d’information journalistique. Dans les années 2000, plusieurs rubriques sont lancées : du journaliste qui s’exprime sur le fait marquant du jour à celui qui ironise sur les récents agissements politiques.

 

Son orientation et ses sujets de prédilection

Dès sa création, le journal se déclare ouvertement de gauche. Il se définit comme un quotidien d’approfondissement de sujets aussi divers que variés. Sa particularité est d’avoir une ligne politique établie et cohérente, particularité qui s’est exprimée dès l’éclatement de l’affaire Moro.

Il traite d’une multitude de sujets, de la politique aux affaires, en passant par la culture, le sport et les affaires étrangères. La Repubblica est donc un support de prédilection pour peaufiner tes fiches de civilisation. Tu pourras y trouver pléthore d’informations. Toutefois, l’avis est parfois biaisé par les orientations politiques du quotidien. Il faut donc toujours garder à l’esprit de diversifier les sources, de lire d’autres journaux pour ne pas prendre comme argent comptant l’avis d’un unique journal.

 

Corriere della Sera

Son histoire

Corriera della Sera est de loin le journal le plus lu d’Italie depuis plusieurs décennies. Le quotidien a été fondé en 1876 à Milan et ses bureaux étaient, pendant un temps, situés dans la mythique Galleria Vittorio Emanuele II. Il est victime de la censure fasciste en 1924, à la suite de l’assassinat de Matteotti, qui démet la direction de ses fonctions. Au delà du nombre de tirages, sa notoriété provient également des noms prestigieux qui se sont succédé à la tête du journal ou à la rédaction des articles. Sa naissance s’inscrit dans l’émergence de la nouvelle classe bourgeoise qui accapare le pouvoir économique à la fin du XIXe siècle. De nos jours, le quotidien est connu pour son orientation vers le digital. En effet, depuis 2016 et le rachat du journal par Urbano Cairo, un entrepreneur milanais, le quotidien cherche à s’imposer sur le web notamment pour faire face à la perte d’électeurs. De ce fait, la majorité des articles du journal en ligne sont payants à partir d’un certain stade de lecture.

 

Son orientation et ses sujets de prédilection

Historiquement, le journal est le porte-parole des entrepreneurs milanais, toutefois il a aussi toujours opté pour des prises de position modérées ne le permettant de le placer ni à gauche ni à droite de l’échiquier politique. Néanmoins, il est bon de remarquer que les rares fois où le journal a été accusé de prendre position, c’était à gauche de l’échiquier.

La diversité des articles et la neutralité dans le traitement des sujets en font certainement le journal le plus utile pour le travail de l’actualité. Sa présence dans l’imaginaire des Italiens et sa dimension mythique font que le quotidien est à consulter régulièrement. En le lisant, on lit exactement la même chose que beaucoup d’Italiens et on obtient les mêmes informations que les citoyens, permettant de mieux comprendre les problématiques sociétales.

 

La Stampa

Son histoire

Fondé au XIXe siècle à Turin, le journal n’a pas changé de nom depuis 1895. Le mythique journal turinois est historiquement la propriété de la non moins mythique famille d’industriels turinois : les Agnelli. Même si aujourd’hui la famille ne possède plus que 7 % des actions, son nom reste étroitement lié au quotidien. Néanmoins, en termes de tirages, il se situe derrière Corriere della Sera et La Repubblica, les deux mastodontes en tête du classement.

 

Son orientation et ses sujets de prédilection

Contrairement à son rival turinois Il Sole 24 Ore, porte-parole des industriels, La Stampa promeut d’autres discours. Le journal donne la parole aux plus petites mains et aborde des thématiques touchant les ouvriers ou les petits salariés notamment. Cependant, cette position peut sembler paradoxale à cause de la présence des Agnelli qui ont obtenu le journal avec l’approbation du régime fasciste dans les années 1920.

 

Autres journaux

Les trois quotidiens cités ci-dessus ne recouvrent pas toute la presse italienne : il existe d’autres journaux importants. La Gazzetta dello Sport, notamment, qui avec ses mythiques pages roses symbolise l’importance du sport dans la société italienne et surtout celle du football. On peut également citer Il Sole 24 Ore, quotidien économique mais dont les ventes chutent, ou Il Messaggero, journal le plus vendu à Rome. Enfin, le quotidien Avvenire, créé en 1968 à une période où l’Église était en difficulté du fait de la laïcisation de la société italienne, symbolise l’importance de la religion chrétienne en Italie. Ces journaux sont également à connaître, au moins leur existence, mais tu peux les consulter moins régulièrement que les trois autres quotidiens d’information (à moins d’être fan de sport ou croyant, il n’est pas forcément utile de lire La Gazzetta dello Sport et l’Avvenire).

 

Conclusion

Suivre la presse et l’actualité italiennes est indispensable pour la réussite aux concours. Tu peux bien évidemment, et je t’invite à le faire, chercher d’autres journaux, d’autres sources susceptibles de t’intéresser. Il est aussi inutile de connaître toute l’histoire d’un journal par cœur, tu n’auras pas le temps, et en plus ces informations aussi précises te seront bien inutiles dans un essai. Le but est juste de savoir les placer historiquement et connaître les principaux quotidiens, ainsi que d’autres, moins connus, qui te permettront de faire la différence au cas où tu serais interrogé dessus.

Damien Verrelli

Etudiant à l'ESSEC après 2 ans de prépa ECE à Saint-Vincent