Japonais #Civi – Le changement d’ère impériale et le rôle de l’empereur Japonais #Civi – Le changement d’ère impériale et le rôle de l’empereur
Suite au retrait (退位 たいい) de l’empereur Akihito (昭仁天皇), le Japon a annoncé cette année l’entrée dans une nouvelle ère impériale, l’ère Reiwa (令和). Ce... Japonais #Civi – Le changement d’ère impériale et le rôle de l’empereur

Suite au retrait (退位 たいい) de l’empereur Akihito (昭仁天皇), le Japon a annoncé cette année l’entrée dans une nouvelle ère impériale, l’ère Reiwa (令和). Ce changement d’ère impériale a rappelé au monde que le Japon utilise actuellement deux systèmes pour compter les années, le calendrier chrétien et le calendrier impérial.

 

Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’une ère impériale ?

Les ères impériales constituent une autre manière de compter les années : l’année est chiffrée par le nombre d’années depuis lequel l’ère en cours a commencé. Généralement, les papiers administratifs japonais utilisent ce système plutôt que le calendrier chrétien (西暦 せいれき). Aujourd’hui, une ère impériale s’achève avec le décès de l’empereur en fonction ou bien son retrait – une première cette année. Mais cela n’a pas toujours été le cas : autrefois, on changeait d’ère impériale lors d’évènements heureux ou funestes afin de marquer un nouveau départ. On recense au total 248 noms d’ères impériales (元号).

Avec ce système, l’année est indiquée en donnant le numéro de l’année de l’ère. Par exemple, en 2018, nous étions dans la 30e année de l’ère Heisei (平成) et nous sommes entrés dans la 1re année (元年) de l’ère Reiwa en mai 2019.

Les ères clés à retenir sont :

  • L’ère Meiji (明治時代), 1868-1912 : cette ère marque l’ouverture du Japon à l’occident après la période d’Edo (江戸時代) qui a été une période de fermeture du pays.
  • L’ère Shôwa (昭和時代), 1926-1989 : c’est la plus longue ère impériale de l’histoire du Japon, comprenant à la fois le désastre qu’a été la Seconde Guerre mondiale (第二次世界大戦) et le miracle économique japonais qui a permis la renaissance du Japon sur la scène internationale.
  • L’ère Heisei (平成時代), 1989-2019.
  • L’ère Reiwa, qui a commencé en mai 2019 et dont il reste encore tout à écrire.

 

Pourquoi utiliser ce double système ?

Le double système de comptage des années s’inscrit dans une tradition héritée de la Chine, que le Japon est aujourd’hui le seul à perpétuer. Si certains Japonais pensent que celui-ci n’est plus approprié dans un monde où le calendrier occidental est clairement dominant, ce système reste une tradition japonaise qui semble vouée à être perpétuée. Chaque nouveau nom d’ère impériale fait en effet écho à la longue lignée qui perdure depuis le premier d’entre eux, « Taika » (大化). C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le nom de la nouvelle ère, « Reiwa » (令和), est issu du « Manyoushû » (万葉集), un recueil de poèmes (和歌集 わかしゅう) fondateur de la littérature japonaise, selon le Premier ministre Shinzo Abe (安倍晋三). Il est destiné à rappeler l’importance de transmettre les traditions culturelles aux générations futures et à garder ce qui fonde l’identité nationale.

Le changement d’ère est d’ailleurs un évènement important pour les Japonais, depuis l’annonce du nouveau nom le 1er avril après des mois de pronostics, jusqu’à l’intronisation (即位) du nouvel empereur le 1er mai. La cérémonie, extrêmement codifiée, a été retransmise en direct sur les chaînes de télévision japonaises.

Cette attention montre aussi l’importance symbolique de l’empereur aux yeux des Japonais. Il est en effet une personnalité publique qui se veut proche du peuple et revêt une image positive, en particulier auprès des personnes âgées. Ainsi, selon une enquête menée par le journal 毎日新聞 (まいにちしんぶん) juste avant le retrait de l’empereur actuel, 87 % des Japonais estimeraient que l’empereur « remplit sa mission de façon satisfaisante ».

 

À quoi sert l’empereur au Japon ?

Depuis la Constitution de 1946, suite à l’armistice signé avec les États-Unis, l’empereur japonais en fonction (天皇陛下 てんのうへいか) endosse un rôle symbolique de représentation du pays. Le texte stipule que l’empereur doit convoquer (召集 しょうしゅう) l’Assemblée nationale (国会) et dissoudre (解散 かいさん) le Sénat (衆議院 しゅうぎいん) sur demande du Gouvernement (内閣 ないかく). Il est également en charge de remettre le pouvoir au Premier ministre (内閣総理大臣 ないかくそうりだいじん) et de promulguer certains textes de loi commandés par l’Assemblée nationale. Enfin, chaque année, l’empereur et sa femme (皇后 こうごう) reçoivent tous les deux les ambassadeurs (大使) envoyés par le Japon dans le monde entier.

Si le rôle de l’empereur est fort symboliquement pour les Japonais, il n’a donc aucun rôle dans la politique (政治) à proprement parler.

 

Et en japonais ?

2019 年4月1日、新元号「令和」が発表された。天皇が史上初めて生前退位することになり、「平成」の時代が終わることになったのである。「令和」という言葉は日本独自の文化を次の世代に伝える重要性を強調していると安倍首相は語っている。新しい天皇の即位によって令和時代は5月1日に始まった。

現在、元号を使う国は日本だけである。西暦645年の「大化」から始まり、「令和」で248番目になる元号。利便性 (りべんせい)を優先(ゆうせん)し西暦に統一(とういつ)することを望む声も多くあるが、歴史的な伝統に基づき日本古来の元号を大切にするべきという意見もあり、当分は元号と西暦の併用(へいよう)が続くだろう。

Note cet article

Clique sur la note que tu souhaites donner !

Note moyenne / 5. Nombre de votes

Alexandre Zollinger

Après deux années de classe préparatoire littéraire au lycée du Parc, je suis actuellement en première année à l'ESSEC.