Les 7 erreurs à traquer dans ta copie Les 7 erreurs à traquer dans ta copie
Après 1h30 de rédaction, tu as enfin fini tes deux essais. Tu tiens entre tes mains deux petites pépites synthétisant une analyse pertinente de... Les 7 erreurs à traquer dans ta copie

Après 1h30 de rédaction, tu as enfin fini tes deux essais. Tu tiens entre tes mains deux petites pépites synthétisant une analyse pertinente de la situation économique et géopolitique actuelle de l’Allemagne. Pertinents et percutants, voilà comment on peut résumer tes essais. Mais, si au bout de trois mots, tu as une énorme faute de grammaire, tu risques de perdre toute crédibilité, voire de ne pas être lu. En essai, certaines fautes récurrentes ne peuvent être acceptées par le correcteur. Ces fautes sont faciles à corriger et il faut absolument relire sa copie à la fin pour les éviter. Si tu sais que tu fais ces erreurs, n’hésite pas à les lister en début d’épreuve en haut de ton brouillon et vérifie les une par une à la fin.

 

#1. La place du verbe

C’est une erreur qui énervera probablement votre correcteur, car la place du verbe dans la phrase suit pourtant des règles très simples. A l’oral, tu seras probablement excusé, mais à l’écrit, tu n’as pas d’excuse ! On te rappelle donc rapidement les règles :

  • le verbe conjugué est en deuxième position dans la proposition principale
  • le verbe conjugué est à la fin dans une proposition relative
  • le participe passé est à la fin de la proposition, mais dans le cas d’une relative, il est placé avant le verbe conjugué

#2. Les déclinaisons

Apprends une bonne fois pour toutes tes déclinaisons. Apprends également les usages des déclinaisons (quand utilise-t-on le nominatif, l’accusatif, le datif ou le génitif ?). Mais pour pouvoir bien appliquer les déclinaisons, tu as besoin de connaître le genre du nom. Cela peut sembler beaucoup à apprendre, mais l’un sans l’autre n’est pas très utile malheureusement. Pour te rappeler l’utilisation des cas, c’est par là : https://major-prepa.com/langues/allemand/allemand-grammaire-rappels-utilisation-cas/

#3. Le passif

L’erreur de conjuguer le passif avec le verbe « sein » n’est plus acceptable en prépa. Tu traduis « être mangé » par « werden gegessen » et tu n’oublies pas de mettre le participe passé à la fin. Tu introduis l’agent par « von ». Et dans le doute, tu consultes cet article de qualité qui explique très bien tout cela : https://major-prepa.com/langues/allemand/grammaire-allemande-utiliser-passif/

#4. La place des mots dans la phrase

Les Allemands aiment la rigueur. Il y a donc une place bien définie pour la plupart des mots dans la phrase. Pour rappel :

Gestern habe ich ein Currywurst in Berlin gegessen, die sehr gut war.

On a : complément circonstanciel (temps, lieu…) + verbe conjugué + sujet + COD + complément circonstanciel + participe passé + , + pronom relatif + COD/attribut + verbe conjugué.

Il est possible d’échanger la place du complément circonstanciel et du sujet, qui doit être juste avant ou juste après le verbe. Dans une proposition relative, le verbe conjugué est toujours à la fin et il est précédé du participe passé s’il y en a un, qui est lui-même précédé du COD. Ça a l’air compliqué comme ça, mais en vrai ça va.

#5. La traduction de « pour »

Fais attention à bien différencier « für », « um zu » et « damit ». C’est simple : für + nom, um… zu + proposition infinitive (pour faire quelque chose) et damit + proposition relative (pour qu’il fasse quelque chose).

#6. Les verbes prépositionnels

Le fait que les Allemands aient beaucoup de verbes prépositionnels est à la fois une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle. La bonne, c’est ce que ça fait moins de verbes à apprendre et qu’il est facile de retrouver le sens d’un verbe, quand on connaît le verbe de base et à la préposition. La mauvaise, c’est que cela complexifie la structure de la phrase. Retiens bien que la préposition d’un verbe va toujours à la fin de la proposition, mais il se place devant le participe passé et le verbe conjugué s’ils sont aussi en fin de proposition. Si la préposition est devant le participe passé, tu les colles : « ankommen » ➔  » ist… angekommen ».

#7. Le locatif VS le directif

Si tu as fait du latin, cela te dit peut-être quelque chose. Selon le mouvement attribué à l’objet ou à la personne, le cas derrière la préposition ne sera pas la même. Si c’est du directif (il y a déplacement, mouvement), c’est de l’accusatif. Si c’est du locatif (il n’y a pas de déplacement), c’est du datif.

Exemple : Je vais au cinéma (Ich gehe ins Kino) ≠ Je suis au cinéma (Ich bin im Kino)

Clémence Desrousseaux