Réussir à résumer efficacement un article de colle d’anglais Réussir à résumer efficacement un article de colle d’anglais
En CPGE, les colles d’anglais jouent un rôle très important pour la réussite d’un élève de prépa, non seulement aux oraux, mais aussi à... Réussir à résumer efficacement un article de colle d’anglais

En CPGE, les colles d’anglais jouent un rôle très important pour la réussite d’un élève de prépa, non seulement aux oraux, mais aussi à l’écrit du concours. 

Comme nous le savons tous, une partie d’une colle de langue est dédiée à un résumé d’un article de presse (environ 3-4 min). Cependant, certains préparationnaires (notamment les bizuths) peinent à réaliser un résumé concis et précis et donc, à mettre en évidence le sujet et la problématique de ce document. 

Cet article propose une méthode pour résumer efficacement un article de presse lors d’une colle d’anglais. 

 

#1 – Faire un petit bilan après ta colle d’anglais

Tu viens de terminer ta colle d’anglais et tu as le sentiment d’avoir raté ton résumé pour diverses raisons (trop ou pas assez long, hors sujet…). Pour éviter de répéter cela, il faut refaire le point. Tu peux revoir ton brouillon et les remarques de ton colleur.

Ensuite, il faut savoir appliquer ses remarques afin d’éviter de refaire ces mêmes erreurs, car la plupart des fautes que l’on commet sont souvent les mêmes.

En outre, tu peux même penser à réaliser une petite fiche sur les erreurs récurrentes en colles. Cela paraît logique, mais souvent on a tendance à négliger ce qui s’est passé lors de nos dernières colles.

 

#2 – S’entraîner régulièrement aux colles d’anglais

Le secret pour devenir un pro du résumé est évidemment l’entraînement. Toutes les semaines, tu as bien le temps de prendre 10-20 min pour résumer un article de presse. Ensuite, tu peux même le réciter à un de tes camarades de classe (ou devant tes parents, la glace ou même ton animal de compagnie !) afin d’avoir leur feed-back. 

Cet entraînement régulier va t’aider à adopter des automatismes, ce qui te permettra de résumer plus rapidement et, bien sûr, de la meilleure des façons. Ainsi, tu auras des réflexes qui te seront utiles le jour de tes oraux, car tu auras l’habitude de résumer des articles de presse. 

En outre, ces entraînements réguliers te forceront à suivre l’actualité du monde anglo-saxon, tu seras donc incollable sur les quiz d’actualité hebdomadaires de Major-Prépa !

 

#3 – Trouver et utiliser un plan « passe-partout »

Au cours de ces entraînements réguliers, tu verras que tes résumés vont suivre un plan similaire que tu pourras utiliser pour tous tes résumés.

Par exemple, le plan Sujet/Problème (I), Causes (II) et Conséquences/Solutions (III) est un plan plutôt pratique. Il te permet de cibler le sujet et le problème relevés, afin de montrer au jury que tu as bien compris le texte. Même si ce plan semble être un peu simple, il te permettra de gagner du temps lors de ta préparation, car il ne faut pas oublier qu’il y a un commentaire à faire par la suite. 

Au cours de mes deux ans, j’ai pu voir que ce plan était très efficace, car grâce à lui, j’ai pu cerner tous les éléments (même les idées plus subtiles) du document sans me perdre dans les exemples illustratifs de l’article. 

Cependant, il faut savoir prendre du recul par rapport au texte, c’est-à-dire ne pas reprendre les mêmes termes et éviter tout type de phrase comme « this article highlights… » ou « the author tackles… ». Cela montre qu’on a réellement compris le texte et qu’on sait reformuler ses idées, ce qui fait preuve d’une richesse dans la langue (ce qui épatera le correcteur).

N.B : il faut toujours respecter l’ordre des idées du texte. 

 

#4 – Liste d’erreurs récurrentes à éviter en colle

  • Utiliser les exemples illustratifs du texte.
  • Utiliser tous les exemples de l’article. Cela te fera perdre du temps et tu te perdras dans ta propre explication.
  • Utiliser les mêmes termes que le document. Un des buts du résumé est de montrer au correcteur que tu sais reformuler les idées du document avec tes propres mots.
  • Ne pas dépasser quatre minutes de résumé.
  • Ne pas prendre de recul par rapport au texte (erreur très récurrente), car tu dois montrer au correcteur que tu as bien saisi l’idée générale du texte. De plus, il est même plus facile d’exprimer une idée avec ses propres mots qu’avec un vocabulaire que l’on utilise peu.

 

Certes cette méthode semble être un peu longue et on sait bien que les langues ne sont pas les seules matières à travailler en prépa. Néanmoins, ce travail peut être très utile non seulement pour les langues, mais aussi pour les autres matières. Cela permet de s’entraîner pour la synthèse de texte en langue et pour les résumés de texte en français. En outre, tu pourras développer ton esprit de synthèse et tu auras plus de facilité à assimiler beaucoup d’informations en très peu de temps. 

 

En définitive, cette méthode, à appliquer régulièrement au cours de l’année, peut t’aider à faire de gros progrès en colle.

 

Because don’t forget, practice makes perfect!

Alexandre Carvalho