Suis-je fait(e) pour une prépa B/L ? Suis-je fait(e) pour une prépa B/L ?
Aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, je ne vais pas m’adresser à des étudiants de prépa B/L, mais plutôt à des lycéens de Terminale... Suis-je fait(e) pour une prépa B/L ?

Aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, je ne vais pas m’adresser à des étudiants de prépa B/L, mais plutôt à des lycéens de Terminale aux prises avec Parcoursup (quoi, il faut déjà remplir ce truc ? ;-))

Devant l’offre pléthorique de formations post-bac et le stress de ne rien avoir à l’issue de la procédure, tu te demandes quels vœux entrer. Tu as vaguement entendu parler de la prépa B/L (si au passage tu veux plus d’informations, je te renvoie ici, ou encore ici), et tu te poses des questions existentielles. Voici dans cet article quelques éléments de réponse qui, je l’espère, pourront t’aider à y voir plus clair.

 

« Devrais-je travailler beaucoup ? »

Désolée d’être un peu terre à terre, mais dans « prépa B/L », il y a « prépa ». Donc si tu n’as pas un goût un tant soit peu prononcé pour l’effort et le travail, peut-être y a-t-il des formations qui te correspondront davantage. En effet, en CPGE, quelle que soit la filière choisie, le volume horaire hebdomadaire de cours est assez conséquent (environ 35 heures) et il faudra y ajouter le temps de travail personnel, qui est plus ou moins équivalent. Eh oui, en prépa, on ne s’ennuie pas !

 

« Je n’aime pas vraiment lire, puis-je venir en B/L ? »

La prépa B/L est avant tout une prépa littéraire (même s’il y a aussi des sciences sociales et des maths), donc il est très important que tu aimes lire et rédiger des dissertations, que ce soit en français, en philo, en histoire, ou en SES si tu en as déjà faites.

 

« Je ne sais pas trop vers quelles disciplines me spécialiser pour l’instant. Est-ce un problème en B/L ? »

La pluridisciplinarité est l’énorme atout de cette filière. Mais c’est aussi la principale difficulté. Étant donné le nombre de matières différentes en B/L (français, philosophie, SES, maths, histoire, langues vivantes, option géographie ou latin), il faut faire preuve de curiosité intellectuelle, et accepter de travailler toutes les matières.

 

« Les contenus m’intéressent, mais je ne suis pas tenté(e) par l’ENS. Est-ce quand même une bonne idée de faire une B/L ? »

Même si à l’origine, aux débuts des années 1980, la filière B/L a été créée pour intégrer l’ENS, les choses ont bien évolué depuis. Il y a désormais énormément d’autres débouchés à l’issue de cette filière : écoles de management, écoles de statistiques, Sciences Po, Celsa, écoles d’ingénieur, débouchés universitaires… Je t’invite à lire cet article qui te donnera plus de détails.

 

« Je n’ai pas pris la spécialité maths en Terminale. Puis-je postuler en prépa B/L ? »

Jusqu’à la réforme du lycée, les étudiants de B/L venaient des trois filières S, ES (avec ou sans spé maths) et L avec spé maths. Les programmes du lycée ont depuis évolué, mais pour l’instant pas les programmes de B/L.  Si tu as pris la spécialité maths (avec éventuellement l’option « maths expertes »), tu pourras suivre en maths en B/L. Si tu as seulement pris l’option « maths complémentaires », tu peux candidater en B/L et il faudra te préparer à mettre les bouchées doubles pour absorber le rythme conséquent des cours de maths en première année, mais c’est tout à fait possible et faisable. De toutes façons, étant donné le nombre de spécialités au lycée, tu auras forcément des points forts pour la B/L, et d’autres moins forts, mais ce sera le cas de tous les étudiants.

Si tu n’as pris ni « maths complémentaires »,  ni la spécialité maths, tu as en revanche plutôt le profil pour intégrer une prépa A/L.

 

« Je veux faire une école de commerce. Dois-je choisir une B/L ou une ECG ? »

Voilà une bonne question. En termes de débouchés, la B/L t’offre exactement les mêmes écoles de management qu’une ECG. En revanche, les contenus des cours et le nombre de matières étudiées sont différents en B/L et en ECG. Pour information, les écoles de la BCE (HEC, ESSEC, ESCP, emlyon, Skema, EDHEC, GEM, Audencia, TBS…) pratiquent aux concours un interclassement, c’est-à-dire que les B/L seront classés au milieu des ECG, alors que les épreuves ne sont pas les mêmes. Pour le concours Ecricome (Neoma, Kedge, EM Strasbourg, Rennes BS) en revanche, il y a un quota de places réservées pour les littéraires (A/L et B/L).

 

« Comment bien choisir ma prépa B/L ? «

Bien sûr il y a les classements (L’Étudiant, Le Figaro…), que tu as sans doute déjà consultés. En B/L, étant donné le nombre important de débouchés, ces classements sont difficiles à interpréter. Mon conseil, c’est de te demander dans quelle prépa tu te sentiras le mieux, et quelle est celle qui te permettra de réussir au maximum de ton potentiel. Es-tu prêt à partir loin de chez toi ? Préfères-tu de grosses promos ou une petite structure ? Est-ce rédhibitoire s’il n’y a pas d’internat ? Autant de questions auxquelles il faut bien réfléchir avant de choisir ton affectation.

Amélie Hurteaux

Professeure de mathématiques en B/L au lycée Stanislas de Cannes