Classe prépa : rédiger sa lettre de motivation Parcoursup Classe prépa : rédiger sa lettre de motivation Parcoursup
C’est un exercice aussi redouté qu’indispensable auquel doivent se plier les aspirants préparationnaires : la rédaction d’une lettre de motivation à destination des classes... Classe prépa : rédiger sa lettre de motivation Parcoursup

C’est un exercice aussi redouté qu’indispensable auquel doivent se plier les aspirants préparationnaires : la rédaction d’une lettre de motivation à destination des classes prépas auxquelles ils candidatent sur Parcoursup.

 

Une lettre à relativiser

Dédramatisons : la lettre de motivation n’est pas si importante que cela au sein du dossier. Avant tout, ce sont les résultats obtenus en cours de l’année de première et de terminale qui seront déterminants pour l’accès à une classe préparatoire. Un candidat aux performances médiocres mais ayant écrit une excellente lettre de motivation sera toujours défavorisé par rapport à un candidat excellent dont la lettre de motivation est moins bonne. En revanche, il faut éviter de se faire éliminer pour de mauvaises raisons, à savoir ne pas montrer de réelle motivation pour la prépa ou encore en raison de mauvaises qualités rédactionnelles, si utiles dans le cursus exigeant de la classe préparatoire.

La stratégie conseillée est donc de ne pas prendre de risque inutile. L’originalité doit être rangée au placard et les basiques se doivent d’être maîtrisés.

 

Sur la forme, une lettre tout à fait classique

La lettre doit faire une page (sauf indication explicite contraire), qu’elle soit manuscrite ou dactylographiée. Cette dernière option est préférable, surtout en cas d’écriture difficile à déchiffrer. Dans tous les cas, respectez scrupuleusement les contraintes indiquées, au risque de vous disqualifier.

Les normes épistolaires doivent être scrupuleusement respectées : voq coordonnées en haut à gauche, celles de l’établissement destinataire en-dessous à droite. L’objet, la date et le lieu ne doivent pas être oubliés. Dans le corps de votre lettre, pensez à faire des paragraphes suffisamment aérés. Enfin, la formule de politesse ainsi que le nom, prénom et signature achèvent l’exercice.

 

Sur le fond, une lettre percutante et efficace

Une classe préparatoire économique et commerciale recrute des étudiants curieux, travailleurs, ouverts d’esprit, qui sont prêts à démontrer leur capacité de travail afin d’intégrer les Grandes Écoles de commerce. Pour ce faire, il faut oser se mettre en avant.

La rédaction de la lettre de motivation est à considérer comme une première expérience de réflexion sur vous-mêmes. Cet exercice d’introspection est caractéristique de l’admission en Grande École de commerce, où les entretiens de personnalités constituent l’épreuve la plus coefficientée des oraux.

Il n’existe donc pas de modèle à adapter simplement à votre candidature. Néanmoins, une bonne lettre peut se construire de la sorte :

 

Un premier paragraphe qui file droit au but

Ne tournez pas autour du pot : vous avez envie d’intégrer une classe préparatoire. Il faut que ce soit précisé dès l’entame de votre lettre, en supplément de la mention indispensable de votre parcours actuel (filière, lycée et options).

 

Deuxième paragraphe : pourquoi la prépa ?

Répondez à la question “Pourquoi votre profil s’épanouira en prépa ?”. D’une part, vous devez montrer une appétence pour l’enseignement prodigué en prépa, mais également montrer d’autre part que ce dernier s’inscrit dans un projet professionnel plus ou moins précis, qui nécessite l’intégration d’une école post-prépa.

Cela implique de mettre en avant vos qualités de travail, vos capacités d’organisation, votre autonomie, mais également de présenter les métiers et secteurs qui vous intéressent le plus. Si votre projet professionnel demeure encore très flou, ce n’est pas grave, insistez davantage sur l’académique, tout en affirmant que vous vous laissez toutes les portes ouvertes. Appuyez-vous sur votre vécu et sur quelques expériences marquantes, même s’il est tout à fait normal à 16, 17 ou 18 ans de n’en avoir que très peu. Bref, montez que vous êtes taillé pour la prépa.

 

Troisième paragraphe : pourquoi CETTE prépa ?

C’est le moment de faire preuve de votre intérêt pour l’établissement dans lequel vous candidatez. Qu’il s’agisse des résultats, de vos rencontres avec l’équipe pédagogique lors de Journées Portes Ouvertes, ou encore de témoignages lus sur Internet, vous devez encore une fois prouver votre intérêt.

 

Relire, relire, relire

Aucune faute d’orthographe ou de syntaxe n’est tolérée. Dans le cas contraire, vous serez totalement décrédibilisés. Faites lire votre lettre par tous ceux qui pourraient vous conseiller (parents, profs, etc.)

Bon courage !

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *