La Prépa ECS : Matières, Concours et Débouchés La Prépa ECS : Matières, Concours et Débouchés
Les prépas ECS sont une des options des Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (abrégées en CPGE) et qui visent, comme son nom l’indique, à... La Prépa ECS : Matières, Concours et Débouchés

Les prépas ECS sont une des options des Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (abrégées en CPGE) et qui visent, comme son nom l’indique, à préparer en deux ans aux concours d’entrées des grandes écoles françaises. Communément appelées Prépa HEC, les prépas ECS aident les étudiants à intégrer spécifiquement les écoles de commerce, dont la plus connue et renommée est HEC Paris. Ces classes préparatoires se subdivisent en plusieurs voies, dont la prépa ECS qui est la filière majoritairement destinée aux étudiants ayant présenté un bac scientifique.

Durant deux ans, les élèves de classe prépa travaillent en vue d’un objectif précis : intégrer une des 26 grandes écoles de commerce française. Pour cela, il faut obligatoirement passer par les concours. Ils sont organisés chaque année au mois d’avril et mai par deux banques d’épreuves :

  • la Banque Commune d’Épreuves (BCE), composée de 24 écoles dont HEC, l’ESSEC, etc. ;
  • Ecricome qui regroupe NEOMA Business School et KEDGE Business School.

Mais outre les écoles de commerce et de management, les notes obtenues aux épreuves du concours permettent aussi d’intégrer l’ENS Paris-Saclay (ex-ENS Ulm) et l’ENSAE, une école d’ingénieurs statisticiens. Certains préparationnaires suivent uniquement la première année pour se préparer aux concours d’entrée en deuxième année des IEP.

 

Qui peut faire une prépa ECS ?

La prépa ECS est réservée aux étudiants titulaires d’un baccalauréat scientifique, de préférence avec l’option “mathématiques”, même si ce n’est pas exclusif.

Les étudiants se doivent d’avoir un profil mathématique, le niveau en prépa n’a rien à voir avec celui du lycée ! Les notes en langues, histoire-géographie, français et philosophie sont également scrutées de près par les professeurs sélectionnant les dossiers. En fonction du niveau de la classe, une moyenne de 13 est en général requise pour suivre un cursus en prépa ECS. Cependant, certains lycées très sélectifs refusent des étudiants ayant 18 de moyenne !

Les notes de SVT et de physique-chimie ne sont pas réellement regardées par les professeurs, même si elles peuvent servir à trancher deux dossiers identiques.

 

Les matières enseignées en prépa ECS

L’enseignement en prépa ECS comprend 10 heures hebdomadaires de mathématiques (dont une heure d’informatique, souvent découpée en deux heures toutes les deux semaines). La géopolitique (HGGMC) occupe également une place importante, avec six heures par semaine. La culture générale dispose du même volume horaire, divisé à parité entre philosophie et culture générale. L’importance des langues ne se manifeste pas tant au niveau des heures de cours que du coefficient, plus élevé dans les écoles ne faisant pas partie des toutes meilleures.

 

Matière Volume horaire Pondération aux concours
Mathématiques (+ Informatique) 9(+1) heures 21,2%
Histoire, géographie et géopolitique du monde contemporain (HGGMC) 6 heures 17,5%
Langue vivante 1 3 heures 21,0%
Langue vivante 2 3 heures 13,2%
Culture Générale – Philosophie 3 heures 15,7%
Culture Générale – Littérature 3 heures 11,3%
Économie (optionnel) 1 heure 0%

 

Quel est le rythme de travail ?

La journée de cours d’un prépa ECS ressemble fortement à celui d’un lycéen : les classes sont constituées d’une quarantaine d’élèves environ, les cours commencent vers 8h et se terminent souvent vers 17h. Mais contrairement aux lycéens, des devoirs sur table (DST) hebdomadaires et des interrogations orales (colles) sont organisées, en plus des heures de cours. La prépa demande donc un réel investissement personnel. Il faut travailler régulièrement, et ne pas céder à la tentation du bachotage, car l’objectif n’est pas d’avoir des notes passables à chaque contrôle, mais bien d’engranger des connaissances et méthodes de travail pour les réutiliser lors du concours, soit deux ans après le début de la prépa.

 

Y’a-t-il des partiels et examens ?

Contrairement à l’université, les étudiants sont évalués en contrôle continu. Chaque semaine, les classes prépas ont un ou deux DST dont la matière varie. Ces notes, en plus de celles des colles et des devoirs à rendre, constituent le bulletin des préparationnaires. A cela s’ajoute les notes obtenues aux concours blancs (selon les lycées, en 1er et 2e année ou uniquement en 2e année).

A chaque trimestre, comme au lycée, un conseil de classe est tenu. C’est l’occasion pour les professeurs d’évaluer plus en détail le parcours de chaque élève. A la fin de la première année, ce même conseil attribue des crédits ECTS qui permettent aux élèves qui ne souhaitent pas continuer de se réorienter sans perdre une année.

 

Je ne sais pas si la prépa ECS c’est fait pour moi…

Bon nombre d’étudiants se censure et tourne le dos aux classes prépas par peur de ne pas avoir le niveau ou de ne pas savoir correctement travailler. Mais ce que peu d’étudiants savent c’est que le premier semestre de prépa est une période de transition : c’est l’occasion d’adopter de nouvelles méthodes de travail et combler toutes ses lacunes. Les élèves sont accompagnés par les professeurs qui savent se rendre disponible en cas de besoin et peuvent donner des conseils en fonction des difficultés de chacun.

De même, il n’est pas rare d’être découragé lors des premiers contrôles puisque les professeurs notent comme au concours, avec des exigences très hautes. Mais cela ne veut pas dire que vos notes ne progresseront pas !

 

Est-ce-que j’ai le droit d’avoir du temps pour moi ?

Même si le rythme de classe prépa ECS est intense, il faut veiller à garder une bonne hygiène de vie : ne pas se coucher trop tard et accumuler de la fatigue, ne pas sauter de repas…

Mais ce que les préparationnaires oublient souvent, c’est qu’il faut aussi se ménager quelques heures par semaine de loisir (sport, lecture, sortie) afin de maintenir un bon équilibre. Alors non, en prépa, on n’est pas obligé d’abandonner sa vie sociale.

 

Comment se passent les concours ECS ?

A la fin de la deuxième année, vers le mois de mai, les étudiants passent les tant-attendus concours. Durant environ trois semaines, ils ont une ou deux épreuves par jour dont les notes obtenues permettront d’établir un classement. Selon leur rang dans ce classement, les étudiants seront admissibles à certaines écoles (c’est à dire qu’ils peuvent se présenter aux épreuves orales). La moyenne du dernier admissible s’appelle la barre d’admissibilité.

Ensuite les élèves se déplacent dans chaque école qu’ils souhaitent intégrer afin de passer les oraux de langues, un entretien de motivation et parfois d’autres matières selon l’établissement. Ces notes viennent s’ajouter aux écrits et c’est sur cette base qu’est calculée la barre d’admission : note à partir de laquelle un étudiant est admis au sein de l’école.

Enfin, les étudiants classent leurs vœux sur le Système d’Intégration aux Grandes Ecoles de Management (SIGEM). Les résultats finaux leur sont données vers mi-juillet.

 

L’inscription et le choix de la CPGE

Privée ou publique, il existe différentes prépas. Néanmoins, elles suivent toutes les mêmes programmes. La sélection en classe préparatoire se fait sur dossier, via Parcoursup.

Concernant le choix de la prépa, il existe différents classements, qui évaluent le nombre d’étudiants ayant intégré les meilleures écoles. Néanmoins, il faut aussi prendre en compte l’éloignement de la classe prépa du domicile de l’étudiant car il est compliqué pour un préparationnaire de faire plus d’une heure et demi de trajet par jour. Certains lycées proposent un internat, mais ce n’est pas le cas de tous et les places peuvent être limitées. Ces places sont réservées en priorité aux boursiers sur critères sociaux (CROUS).

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.