Présentation des matières en ECE Présentation des matières en ECE
À la découverte de la classe préparatoire. Bienvenue en classe préparatoire, et félicitations pour avoir choisi cette voie d’excellence. Outre l’assurance d’intégrer au bout... Présentation des matières en ECE

À la découverte de la classe préparatoire.

Bienvenue en classe préparatoire, et félicitations pour avoir choisi cette voie d’excellence. Outre l’assurance d’intégrer au bout de ces deux années une école de commerce, la voie ECE donne accès à une formation pluridisciplinaire extrêmement enrichissante.

Toutefois, de nombreuses questions restent en suspens lorsque l’on vient tout juste d’obtenir le précieux sésame qu’est le BAC et on ne sait pas à quoi s’attendre ! Ne vous en faites pas, voici quelques informations pour vous aider à y voir plus clair.

 

Conseils

Lire attentivement le programme officiel en ESH et en mathématiques ; ils sont suivis (plus ou moins en maths…) à la lettre par les concepteurs de sujet du concours.

N’oubliez pas que vous aurez également des colles ; ce sont des interrogations orales qui ont lieu deux fois par semaine (ça dépend des établissements). C’est un moment idéal pour faire l’état des lieux de vos connaissances et de vos lacunes, il faut en profiter au maximum 😉

 

Petit topo sur les épreuves au concours : 

Lors de vos concours, en ce joyeux mai 2018, vos épreuves seront concoctées par deux Banques d’épreuves : la BCE et Écricome. Les épreuves Écricome permettent d’intégrer trois écoles : NEOMA Business School, KEDGE Business School et ICN, en fonction de votre classement. Toutes les autres écoles sélectionnent des épreuves proposées par la BCE, il y a différentes épreuves parfois spécifiques à une école (comme l’épreuve de mathématiques ESSEC 3 qui ne sert qu’à l’ESSEC) et chaque école établit des coefficients différents à ces épreuves. Pour plus de renseignements, je vous conseille de visiter le site de chacune de ces banques d’épreuves tout est très clairement exposé !

 

ESH : Économie Sociologie et Histoire.

  • Volume horaire hebdomadaire : environ 8h par semaine, en intégrant la micro et macro économie (2h).

(Vous référer à l’article sur l’ESH en 1ère année très complet à ce sujet de Corentin Marchal : https://major-prepa.com/economie/aborder-sereinement-premiere-annee-dece-esh/)

 

C’est une des matières les plus importantes, à la fois en terme de charge de travail mais aussi en terme de coefficient aux concours (coef 7 à l’ESCP). En première année, elle se divise en deux modules sur deux semestres, et s’y ajoute la micro et la macro-économie.

 

Conseils

– Munissez-vous du Précis d’Économie d’E. Combe. Concepteur de sujet à l’ESCP, jury aux oraux ESCP, les épreuves d’ESH n’ont aucun secret pour lui et désormais pour vous non plus grâce à cet ouvrage. La partie consacrée à l’histoire économique est parfaite, concise et suffit amplement.

– L’usuel que je préfère est le “J’intègre” de Dunod, mais le Bréal  est très bon également, surtout du point de vue de l’histoire économique.

– Pour préparer vos colles, Réussir l’épreuve d’ESH aux éditions Ellipses est pas mal du tout, plusieurs sujets corrigés vous sont proposés avec des références intéressantes à exploiter.

– Ne pas oublier : rien de mieux qu’un dictionnaire d’économie pour bien définir les termes des sujets de dissert’ (vous pouvez en emprunter à la biblio 😉 ) :Dictionnaire de science économique d’Alain Beitone, Antoine Cazorla et Christine Dollo

 

Colles :

Généralement, il y en a une fois toutes les deux semaines. Ce moment agréable durera environ 40 minutes. Votre examinateur (souvent votre professeur) vous donnera un sujet qui portera sur le thème que vous avez abordé en classe, vous aurez 20 minutes pour le préparer puis 20 minutes de passage.

Durant les 20 minutes de préparation :

  1. l’introduction : il doit y avoir une phrase d’accroche (chiffre, citation, actualité…), définir les termes du sujet, la problématique (souvent l’intitulé du sujet) puis le plan en deux ou trois parties et enfin la conclusion
  2. Comme pour une dissertation, un plan rigoureux avec des transitions soignées sur lesquelles vous devez insister pour que l’examinateur puisse suivre ce que vous dites.

Durant les 20 minutes de passage :

  1. Keep calm, mains sur la table, vous déroulez ce que vous avez préparé en toute sérénité pendant dix minutes.
  2. Le correcteur reprend ce que vous avez présenté et vous pose des questions plus ou moins en lien avec ce que vous avez fait.

Profitez de ce moment pour poser des questions sur des points que vous n’auriez éventuellement pas compris, et intégrer au mieux les conseils qu’il vous donne.

 

Mathématiques

  • Volume horaire hebdomadaire : 8H de cours + 2H d’informatique (Scilab).

Dîtes déjà adieu à votre calculatrice, désormais il va falloir replonger dans vos cours de 5ème et manier les règles de calcul comme un chef. C’est simple, mais la plupart des erreurs naissent de mauvais calculs, et la performance s’accroît lorsque l’on calcule vite et efficacement.

Le programme est en continuité avec celui de la Terminale, mais vous allez découvrir les mathématiques. Vous redémarrez à peu près tout de zéro, tout est à faire en prépa et le fait d’avoir fait spé maths ou non ne change rien.

 

Conseils

Le niveau demandé en prépa n’a absolument rien à voir avec ce qui était requis en terminale. No stress, s’il y en a que ça va refroidir (ceux qui décident que finalement la prépa ce n’est pas fait pour eux après ou pendant le premier cours de maths), je conseille aux autres de ne pas perdre de temps, d’être à jour sur son cours et de s’entraîner en priorité sur les exercices de son prof. Pour ceux qui auront maîtrisé ces exercices à fond, vous pouvez continuer votre travail avec des exercices que l’on trouve sur ces deux livres :

– Dunod – Mathématiques Tout-en-un ECE 1er, un must have.

– ”Le livre rouge”, Maths ECE 1 de Sylvain Rondy. De très bons exercices et des points méthodologies à connaître par cœur.

 

Scilab

En plus de votre programme bien chargé en mathématiques, vous aurez également environ deux heures toutes les deux semaines des TD d’informatique. De plus en plus, les sujets de concours font la belle part à l’informatique, jusqu’à représenter 10% de la note finale à un sujet (ex : EDHEC). Le rapport investissement en terme de travail et gain est très intéressant, à vous d’en tirer profit !

 

Colles

Comme en ESH, une fois toutes les deux semaines environ. Vous passez par groupe de trois (votre trînome de colle) et l’interrogation dure une heure. Votre examinateur vous soumet une question de cours à laquelle il faut répondre rapidement tout en la redémontrant parfois, puis, un exercice que vous devez résoudre. Là aussi, c’est le moment ou jamais de voir où ça ne va pas dans votre cours mais également d’être à l’écoute de votre correcteur.

 

Culture générale

  • Volume horaire hebdomadaire : 3h en “littérature” et 3h en “philosophie”
  • Trois épreuves : 1. La contraction de texte 2. La synthèse 3. La dissertation de culture g/philo

En première année, le but est de profiter du fait qu’il n’y ait pas la pression du concours pour vous cultiver le plus possible. Le rôle du professeur est de vous guider : il y a un programme officiel avec plusieurs thèmes à aborder. Tout cela vous sera très utile pour le thème que vous traiterez en seconde année, les épreuves auxquelles vous serez confrontés nécessitent d’avoir une bonne culture générale et philosophique.

 

La contraction de texte

Il s’agit de l’épreuve phare du concours BCE / Ecricome, une épreuve toute nouvelle pour vous. Pour l’épreuve BCE, un texte de 4000 mots vous sera soumis, sur des thèmes variés (politique, philosophie, etc.) et vous devrez “contracter” le texte en 400 mots avec une marge de 5% et en 3 heures. Rien de mieux que de lire les différents rapports de jury que proposent la BCE pour saisir ce que le correcteur attend de vous. Seule la pratique au cours de vos deux ans de prépa vous permettra de vous améliorer, et en 1ère année vos profs disposent de temps de bien vous entraîner !

 

La synthèse

Il s’agit d’une épreuve spécifique à l’ESCP et à d’autres écoles de la BCE. Trois textes qui portent sur le même thème vous sont soumis, vous disposez de 4h pour établir une synthèse de 300 mots avec une marge de 10%. La confrontation de chacun des auteurs vous permettent de construire votre synthèse. La méthode : (1) mettre en avant une problématique générale sous forme de question, (2) trouver trois autres sous questions qui seront l’amorce de vos trois paragraphes de résumé (3) ne pas faire de conclusion !

 

La dissertation de CG

C’est une épreuve semblable à celle que vous avez eu en Terminale.

Bibliographie :

  • Leçon de culture générale d’Éric Cobast. Cet ouvrage reprend les éléments du programme, et les traite d’une façon intéressante. Il s’attache à garder une structure semblable à celle d’un cours, ce qui est une bonne source d’inspiration pour les dissertations.
  • On est en 2016 et Internet c’est bien pour se cultiver : allier anglais + philosophie politique : Michael Sandel Justice Harvard, what is the right thing to do ? // The School of Life qui produit des vidéos en anglais sur des auteurs // SensCritique : un réseau social culturel qui vous permettra de lire des critiques sur différents ouvrages et de vous forger un avis desssus (voire de rédiger des critiques).

 

Colles

Ces colles ne sont pas d’une importance cruciale en toute honnêteté, mais vous apprendrez à structurer votre pensée en un temps imparti. Le correcteur vous donne un sujet (une citation, une phrase, une question…), vous avez 20 minutes pour le préparer puis 20 minutes de passage.

Durant les dix minutes de présentation, la même règle qu’en ESH s’applique (intro-plan-conclusion), ce qui importe ce n’est tant pas votre érudition mais plutôt le raisonnement que vous présentez. Il faut éviter de citer pour citer, et tenter de faire preuve d’honnêteté intellectuelle. Les dix minutes suivantes sont des questions sur l’exposé que vous avez fait.

Cette épreuve est en tout point similaire à celles que proposent HEC et Audencia notamment.

 

Langues : LV1 et LV2

  • Volume horaire hebdomadaire: 3 heures tant pour la LV1 que la LV2.

En anglais

Le niveau requis en prépa est beaucoup plus exigeant : fini les fautes de conjugaison sur les verbes irréguliers, l’oubli des “s” à la troisième personne etc. Une grammaire irréprochable sera requise pour viser la moyenne, mais également une connaissance du monde anglo-saxon et enfin une bonne dose de travail.

Les épreuves au concours en langues

  1. Un thème : une traduction d’un texte journalistique et/ou littéraire du français à l’anglais.
  2. Une version : Pareil mais de l’anglais au français
  3. Un essai et/ou une question de compréhension en fonction des banques d’épreuve.

 

Colles

Que ce soit en LV1 ou LV2, le principe reste le même. Le correcteur vous soumet un texte d’une longueur moyenne (feuille A4) écrit dans la langue de votre LV1 ou LV2. L’épreuve dure environ 40 minutes et se divise en deux parties. Durant 20 minutes, vous devez produire un résumé puis un commentaire en lien avec le texte, durant les 20 autres minutes vous aurez 10 minutes d’exposé puis 10 minutes d’entretien avec votre correcteur.

C’est une épreuve qui nécessite de la pratique, avec le temps vous vous améliorez. Pour cela, vos professeurs vous l’auront sûrement dit d’ici la rentrée : regardez des podcasts (TED Talks), lisez la presse étrangère, imprimez des articles et entraînez vous à faire cette épreuve.

 

Conclusion

Après cette brève présentation de chacune des matières, il est temps de se mettre sérieusement au travail ! Il est temps également de vous faire confiance, de croire en vous et en votre travail, quelque soit le lycée duquel vous provenez. Les premiers mois sont certainement les plus difficiles à affronter, mais dès le mois de décembre vous adopterez un rythme de travail aisément. Pour cela, il faudra apprendre à vous organiser efficacement, le temps devient une denrée rare en classe préparatoire, mais surtout à vous soutenir les uns les autres. L’union fait la force !

Bon courage à tous !

Assia H

ESSEC - ENS Ulm (sciences sociales). Interrogatrice orale en ESH pour ECE2 (Lycée Montaigne Paris VI). Chef rédac' en CG et prépa litté'.