Tests psychotechniques ESSEC : présentation et conseils Tests psychotechniques ESSEC : présentation et conseils
Que tu sois un bizuth qui se projette ou un admissible ESSEC qui a besoin d’informations, tu es au bon endroit. Voici tout ce... Tests psychotechniques ESSEC : présentation et conseils

Que tu sois un bizuth qui se projette ou un admissible ESSEC qui a besoin d’informations, tu es au bon endroit. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur les tests psychotechniques ESSEC !

Cette épreuve évoluant tous les ans, les informations données ici sont susceptibles d’évoluer (notamment sur la nature de l’épreuve). Cependant, elle restera semblable dans les grandes lignes.

 

 

L’épreuve des tests psychotechniques en quelques mots

 

Tout d’abord, quelle est son importance ? Cette épreuve est coefficient 10, comme l’entretien ESSEC. Elle peut donc, en cas d’échec cuisant, te faire passer par la trappe.

Comment se déroule-t-elle ? Te voilà parti pour une journée à Cergy ! L’épreuve se scinde en deux : une partie “tests managériaux” qui dure environ 1h30-2h (selon les années) et qui se déroule le matin, et une partie “tests d’aptitude verbale et logique” qui dure 2h-3h et qui se passe l’après-midi.

 

Tests managériaux (2017 et 2018) : l’épreuve se compose de quatre grands cas. Chaque cas est une mise en situation : tu es trésorier d’une association, directeur d’une entreprise etc. On te décrit l’entreprise ou l’association, sa nature, ses objectifs, son passé. Tu as ensuite une série de mails, environ une dizaine. Pour chaque mail, tu dois prendre une décision. D’un côté, on te demande quoi faire pour relancer les ventes de ton entreprise : “Doit-on s’associer avec cette entreprise qui propose un produit innovant ?”. On peut aussi te demander de proposer en quelques lignes un nouveau produit. Une fois la page tournée, tu dois cette fois faire face à un cas de discrimination : “une employée a été victime de racisme au travail, que doit-on faire ?”. Voilà le type de problème que tu dois gérer.

Deux possibilités de réponse ont été proposées en 2017 et 2018 : le format libre, quelques lignes pour répondre au mail et donner son avis, ou alors le format QCM.

Voici les quatre cas 2018 :

  • une entreprise qui commercialise des drones de transport de passagers;
  • une entreprise qui propose des lunch-boxes ;
  • une association qui propose des voyages en Europe pour les étudiants ;
  • une association qui cherche à accueillir les migrants ;

 

Tests d’aptitude verbale et logique (2018) : l’épreuve se déroule en plusieurs étapes, environ sept ou huit. Pour chaque test, tu dois faire face à beaucoup de questions. Les différents tests possibles (l’ESSEC les renouvelle tous les ans) :

  • Aptitude verbale : synonymes, antonymes, définitions, citations, proverbes latins, champ lexical, figures de style, pléonasmes, genre des mots, sens de la phrase, orthographe, conjugaison, correction de la langue etc.
  • Aptitude logique : séries simples, séries doubles, cubes, raisonnements, masterminds, codes à déchiffrer, cartes, dominos etc.

 

 

Les conseils pour tenter de se préparer à cette épreuve

 

Avant toute chose, même si l’ESSEC le dément, cette épreuve est très proche d’un test de français voire d’un test de QI. Il est donc compliqué de se préparer en quelques jours. Voilà cependant quelques valeurs sûres :

  • Aptitude verbale : travailler les figures de style, les règles grammaticales, les conjugaisons. Pour cela, revenir aux bases : les cours de français de lycée (ou en ligne pour ceux qui les auraient brûlés), les manuels de français, le Bescherelle.
  • Aptitude logique : demandez à vos copains qui sont passés par les concours ACCES-SESAME s’ils ont encore des livres pour ce genre de tests. Sinon, de nombreux tests sont disponibles en ligne avec un peu de recherche (proposition : mon-qi.com)

Image result for gifs surprisedBien sûr, ces conseils ne remplacent pas les conseils et les préparations que vous pouvez faire en classe avec votre professeur. Si ta prépa fait des tests blancs, n’hésite pas à les faire pour pouvoir voir le plus de tests différents possibles afin d’être le moins surpris le jour J !

 

 

 

Les conseils pour performer le jour J

 

La performance commence la veille lorsqu’il s’agit de bien dormir pour se reposer et avoir de l’énergie pendant toute la journée, alors pas de veillée tardive : au lit ! L’astuce est de dormir la veille chez un ancien, pour ne pas se taper tout le trajet jusqu’à Cergy le matin.

Personne ne sait vraiment comment sont notés les tests managériaux donc les conseils sont plutôt risqués. Un consensus semble cependant se dégager : à chaque fois qu’on te propose de donner ton avis sur une situation, d’écrire une proposition, fais-le. Selon beaucoup de personnes, cela ne semble pas être pénalisant, mais plutôt rapporter des points ! Pour les QCM, des points négatifs sont prévus si tu te trompes. Toutefois, tu as en général intérêt à répondre, même si tu hésites. Pourquoi ? Eh bien parce que les points négatifs sont prévus de manière à ce que tu aies en moyenne 0 à la section si tu as répondu totalement au hasard. Or, si tu peux éliminer avec certitude une ou deux réponses, tu as intérêt à cocher une des deux ou trois réponses restantes. Par exemple, s’il y a 4 réponses possibles, une réponse positive vaudra 1 points, et une réponse négative -0.33. S’il y a 100 questions et que tu réponds tout le temps au hasard, tu termineras en moyenne avec 0 (comme si tu n’avais répondu à aucune question). Mais, si tu hésites à chaque question entre 2 réponses dont l’une est bonne, et que tu choisis au hasard parmi les deux, tu auras en moyenne 50 mauvaises réponses et 50 bonnes réponses, ce qui te fait une moyenne de 33,5/100 ! Donc, quand on hésite entre seulement quelques réponses, répondre est mieux que de ne pas répondre. Bien sûr, si tu n’as absolument aucune idée de la réponse, abstiens-toi.

Le midi, ne mange pas trop lourd au risque de piquer du nez en plein milieu des 400 questions d’aptitude verbale et logique et crois-moi, c’est pas sympa. Par contre, profite de la présentation des assos pour t’aérer l’esprit !

Lors des tests d’aptitude verbale et logique, fais très attention. Lorsque tu ne sais pas, ne réponds pas, sinon tu perdras des points (points négatifs). Les questions sont de difficulté croissante donc tente de les traiter dans l’ordre.

Image result for gifs surprisedSurtout ne perds pas confiance, c’est tout-à-fait normal si tu sautes des tas de questions et que tu te surprends à faire des têtes pas possibles lorsque tu découvres les casse-têtes proposés par l’ESSEC ! Rappelle-toi seulement que tout le monde est dans la même galère et que le plus important est de minimiser les dégâts.

 

 

Bon courage !

 

 

Voici quelques conseils de ceux qui ont réussi avec brio ces tests : les secrets de ceux qui ont cartonné

 

Sacha

Fraichement élève de l'ESCP, je n'oublie pas mes racines picpusiennes et tente d'allier conseils et style avec plus (ou moins) de réussite !