Exemple CV SKEMA issu d’un entretien noté 20/20 Exemple CV SKEMA issu d’un entretien noté 20/20
NB : j’ai passé mes oraux à SKEMA en juin 2015. Si l’esprit de l’épreuve est resté le même, en revanche il est bien... Exemple CV SKEMA issu d’un entretien noté 20/20

NB : j’ai passé mes oraux à SKEMA en juin 2015. Si l’esprit de l’épreuve est resté le même, en revanche il est bien possible que certaines choses que j’ai mises dans mon CV soient caduques. Aussi je vous déconseille fortement de reprendre les éléments tels quels, surtout que comme je le rappelle plus bas ce n’est pas le fait d’avoir indiqué que je ferai tel parcours et que je travaillerai dans telle entreprise plus tard qui m’a permis de décrocher la note maximale lors de cet entretien. Sur ce, bon courage et bonne lecture 🙂 !

 

L’entretien de personnalité est l’épreuve la plus importante des oraux en école de management : son coefficient est élevé et l’écart type appliqué se veut très discriminant. Des jurés conquis par votre prestation n’hésiteront pas à vous attribuer 18, 19, 20… pour s’assurer de vous compter dans les rangs de l’école en septembre (enfin, encore faut-il que vous choisissiez leur école…). Il faut donc travailler en amont cet exercice pour maximiser ses chances d’intégrer l’école de vos rêves (à l’exception d’HEC qui boude l’entretien de motivation, naturellement).

Il n’y a aucune école où ce constat fait plus sens qu’à SKEMA BS. Non seulement le coefficient de l’entretien est plus que prépondérant (coeff 20 !!) mais en plus, sa préparation nécessite un travail spécifique, le CV projectif.

 

Il s’agit de se projeter dans la peau d’un manager de trente ans, qui n’est autre que vous-même. Dans ce CV donc, il vous faudra mêler avec cohérence et harmonie des éléments qui se sont effectivement produits avec vos rêves les plus fous… réalisés pendant et après vos études à SKEMA BS, cela va de soi.

Lire aussi : 4 conseils pour réussir son CV SKEMA.

 

Je me permets ici de vous faire partager le CV projectif que j’avais préparé il y a maintenant 3 ans. Ce n’est en aucun cas une « correction » puisque comme nous vous le répétons assez, le jury attend avant tout votre réponse, éminemment personnelle. Il peut en revanche être inspirant pour vous, dans la mesure où mon entretien s’est beaucoup appuyé sur mon CV et que j’ai décroché la note maximale.

 

Quelques remarques et conseils :

 

1) N’oubliez pas d’utiliser un code couleur pour séparer le projectif du factuel. Le jury a peu de temps à vous consacrer et ce petit détail rendra votre CV plus clair.

 

2) Deux choix s’offrent concrètement à vous : imaginez un parcours très international, ou au contraire rester plus “patriote”. Ma préférence est allée au parcours à l’étranger, dans le choix de mes études comme pour mon évolution de carrière. Cela permet de mettre en avant l’ADN de SKEMA qui se veut ouvert sur le monde, notamment par le biais de ses campus américain, brésilien et chinois. Rien ne vous empêche cependant d’envisager de rester en France ! C’est le cas de bon nombre de diplômés de SKEMA dans l’absolu. L’important est de savoir le justifier ; là encore, votre personnalité doit guider cette décision.

 

3) Sachez aussi vous éloigner du CV. Les informations projectives que vous indiquez sur celui-ci sont purement hypothétiques, et on ne vous en voudra pas de ne pas encore savoir si le marketing vous attire plus que la finance ou la vente. Il convient d’extrapoler, de se servir de ce parti-pris pour justifier un trait de votre personnalité ou parler de vos convictions profondes… Rappelez-vous que ce CV projectif est avant tout un outil pour le jury, servez-vous en donc sans pour autant en rester prisonnier.

 

4) N’oubliez pas de vous « projeter » tout azimut. Il serait dommage de se contenter d’inventer sa future vie professionnelle. Ajouter aussi certaines activités, associatives ou non : elles permettront aux membres du jury de mieux cerner la personne qui est assise en face d’eux. Ainsi, mon « futur » bon niveau en russe m’a permis d’évoquer ma double-culture, mais aussi ma frustration de ne pas parler la langue de mon pays d’origine… et ma détermination à y remédier !

 

Téléchargez le CV projectif ici : http://www.cjoint.com/c/FExq7TxrNGR

Je remercie chaleureusement Nadège Moïse qui m’avait à l’époque grandement aidé pour réaliser ce CV et qui, en 2014, avait obtenu la note de 19/20 à ce même entretien.

Dimitri Des Cognets

Rédacteur en chef de Major-Prépa