Organiser son Tour de France des oraux des écoles de commerce Organiser son Tour de France des oraux des écoles de commerce
Vous avez démultiplié vos efforts durant vos deux voire trois années de prépa et aujourd’hui vient la récompense : celle de passer les oraux ! Même... Organiser son Tour de France des oraux des écoles de commerce

Vous avez démultiplié vos efforts durant vos deux voire trois années de prépa et aujourd’hui vient la récompense : celle de passer les oraux ! Même si les oraux constituent une épreuve de sélection au même titre que les épreuves écrites, sachez que les écoles et les équipes d’admisseurs font tout pour vous aider à réussir cette dernière étape et les attirer chez eux. Et bien souvent, les oraux demeurent un souvenir impérissable auprès des anciens préparationnaires, demandez donc à vos aînés ! C’est la raison pour laquelle seule une école sur 24 a obtenu une note inférieure ou égale à la moyenne lors de notre concours du meilleur accueil admissible en 2015 : https://major-prepa.com/ecoles/resultats-du-concours-des-meilleurs-oraux-admissibles-2015/

 

On n’y pense pas assez, mais la logistique des épreuves orales est particulière. Passer un nombre important d’épreuves du genre tout en se laissant du temps pour découvrir l’école est primordial… Nous allons donc désormais répondre à quelques questions que vous vous posez certainement à l’heure actuelle.

 

Combien d’écoles dois-je passer ?

 

Cela dépend réellement de votre profil. Nous vous conseillons de passer entre 5 et 9 écoles. Pour ceux qui ont réellement de l’avance sur les barres d’admissibilités, présenter 5 écoles est un minimum pour s’assurer d’une admission (à moins que vous ayez énormément d’avance sur les barres des parisiennes, auquel cas ce nombre peut être réduit à 4). Au cas où vous voudriez classer les écoles par groupe pour décider de passer telle ou telle école, sachez que vous pouvez les concevoir de la sorte :

  • HEC – ESSEC – ESCP
  • EMLYON – EDHEC
  • Audencia-GEM
  • TBS – NEOMA – SKEMA – KEDGE
  • ESC Dijon – ESC Rennes – Montpellier BS – EM Strasbourg – ICN – Telecom EM
  • Les autres

 

Dans quel ordre dois-je passer les écoles ?

Beaucoup d’étudiants disent vouloir passer leur meilleure école au milieu, ce que nous conseillons aussi. Essayez toutefois de ne pas commencer trop tardivement votre tour de France, au risque que le milieu de votre tour de France soit tardif et que les admisseurs soient déjà un peu fatigués et ne reflètent pas la même image que ceux passés au début. Après tout, ils sont humains et au bout d’une dizaine de jours, cela influe réellement.

On vous conseille donc de commencer par une ou deux écoles pour vous rôder, puis vos écoles cibles avant de terminer plus tranquillement sur des écoles parachutes dans lesquelles flotteront déjà des parfums de vacances.

Essayez autant que possible de regrouper les écoles par proximité géographique. N’allez pas passer KEDGE puis SKEMA Lille puis Montpellier afin de minimiser vos temps de transports (et votre fatigue).

 

Identifiez les valeurs de l’école

Le discours des plaquettes est bien souvent similaires entre les écoles : toutes vantent une ouverture internationale, une recherche académique au top et une vie associative exceptionnelle. Sachez qu’il s’agit du dénominateur commun de toutes les écoles de commerce et que les plaquettes ne suffisent clairement pas. Lors de vos oraux, essayez de détecter les valeurs que les écoles véhiculent réellement, au-delà des discours.

 

Laissez-vous aller au coup de cœur

Bien souvent, les candidats jugent leur choix d’école sur un élément que nous jugeons inutile voire dangereux : les classements de la presse nationale. A groupe de niveau équivalent, ne jugez JAMAIS une école sur sa position dans tel ou tel classement et ne la considérez que sur votre capacité à vous projeter dedans. Sachez que votre future vie étudiante ressemblera énormément à ce que vous aurez comme expérience une fois sur place (donc restez au moins la soirée après vos oraux et ne vous volatilisez pas aussitôt votre dernière épreuve terminée).

De nombreuses écoles, au bon classement, sont intégrées par défaut par des étudiants qui n’ont pas suivi leur instinct premier et qui ont été influencés par un ou plusieurs classements et se disent « L’école X est classée 17ème, l’école Y 18ème alors j’intègre l’école X car elle est de toute façon meilleure ». Fatale erreur pour eux car bien souvent, ils peinent par la suite à trouver leur place dans la vie d’école et n’apprécient pas leurs plus belles années de vie étudiante.

Pour vous assurer de faire le bon choix, posez donc un maximum de questions aux admisseurs : ils sont là pour ça. Ce sera l’objet d’un prochain article. 😉

 

Mehdi Cornilliet Fondateur

Ancien étudiant à HEC Paris après une prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.