Lycée français de Vienne

Lycée français de Vienne, Liechtensteinstraße, Wien-Alsergrund, Autriche

Site web de l’établissement

Description

Ceci est un titre H2

Ceci est un titre H3

Frais de scolarité

payant
6787 €
Filière
ECE
Logement & vie
Internat
non
Cantine
midi
Accueil des étudiants
8h-20h du lundi au vendredi. Accès possible à plusieurs bibliothèques universitaires à proximité du lycée le soir, le week-end et pendant les vacances scolaires. Résidence universitaire. Offre de restauration très diversifiée aux alentours du lycée.
Coût des logements moyens dans la ville
Entre 185 et 470€ € / mois
les équivalences proposées
Université Paris I Panthéon-Sorbonne - AES, Économie, Gestion
Les langues étrangères proposées
Anglais, Allemand, Espagnol
Admis à HEC
0 sur 17
0 %
Admis dans le top 3
0 sur 17
0 %
Admis dans le top 5
3 sur 17
17.65 %
Admis dans le top 10
15 sur 17
88.24 %
Admis dans le top 15
16 sur 17
94.12 %
Nombre d'élèves
17
Nombre de classe
1
Admis à HEC
0 sur 17
0 %
Admis dans le top 3
0 sur 17
0 %
Admis dans le top 5
3 sur 17
17.65 %
Admis dans le top 10
15 sur 17
88.24 %
Admis dans le top 15
16 sur 17
94.12 %

Emploi du temps

Lundi

8h30 - 12h30

DST

13h30 - 16h30

Cours

Mardi

8h30 - 12h30

Cours

13h30 - 17h30

Cours

17h30 - 19h30

Khôlle / Sport

Mercredi

8h30 - 12h30

Cours

13h30 - 17h30

Cours

17h30 - 19h30

Khôlle / Sport

Jeudi

8h30 - 12h30

Cours

13h30 - 17h30

Cours

17h30 - 19h30

Khôlle / Sport

Vendredi

8h30 - 12h30

Cours

13h30 - 17h30

Cours

17h30 - 19h30

Khôlle / Sport

Samedi

Témoignages d'étudiants

Mathilde - emlyon , 2018

En classe de terminale, je n'avais pas d'idée très précise de ce que je voulais faire, la prépa me tentait mais me faisait aussi peur à cause de tout ce que j'avais entendu à son sujet (la compétition, le rythme difficile, la pression de la part des professeurs …), c'est pourquoi la CPGE de Vienne, avec son projet pédagogique (effectif réduit, suivi personnalisé) m'a tentée, en plus de l'excitation liée à l'expatriation ! Depuis que j'ai sauté le pas, je n'ai jamais regretté mon choix. J'ai vécu à Vienne deux des plus belles années de ma vie, avec une classe incroyable où le soutien et l'entente furent sans faille, avec des professeurs toujours à l'écoute et toujours encourageants, le tout dans des conditions de vie plus qu'idéales, la ville de Vienne étant absolument fantastique. Mes deux ans à Vienne ont avant tout constitué une expérience humaine incroyable, en plus d'un excellent niveau académique et une stimulation intellectuelle constante. Et malgré le rythme très exigeant de la prépa, quel bonheur que de sortir s'aérer l'esprit dans un milieu inconnu où tout est à découvrir ! La Slovénie, la Pologne, la Slovaquie, la Croatie, la République Tchèque, autant de destinations riches vers lesquelles je ne me serais pas spontanément tournée si je n'en avais pas été si proche! L'Europe centrale nous a ouvert grand les bras ! Longtemps, on m'a demandé pourquoi ce choix, et la réponse ne m'a jamais semblé aussi évidente qu'après les oraux : après avoir vécu deux ans dans un bain linguistique étranger, les oraux de langues se sont très bien passés d'une part, mais c'est surtout à l'entretien que nous nous sommes très positivement démarqués ; et en rencontrant d'autres étudiants venant de prépa françaises, j'ai réalisé que nous avions été dans un cadre plus qu'exceptionnel et que nous avions été ”chouchoutés”. J'ai non seulement appris à travailler, mais aussi à me responsabiliser et cela m'a beaucoup apporté à bien des niveaux. Aujourd'hui, je suis très fière et heureuse d'avoir intégré l'EM Lyon . Le plus dur pendant ces deux années finalement, ça a été de partir.

Ludovic - SKEMA BS , 2018

Choisir de faire une prépa est un choix audacieux, mais décider de la faire à Vienne l’est encore plus ! On dit tous que faire une prépa implique de mettre sa vie sociale de côté pendant ces deux années, que l’on croule sous le travail donné et que cela peut s’apparenter au bagne. Mais tout cela ne s’est pas avéré être vrai à Vienne, et nous sommes maintenant beaucoup à regretter la fin de cette expérience. Certes, la prépa nécessite des sacrifices, mais on peut et même on doit prendre du temps pour soi, pour sortir, faire du sport, des activités culturelles ou autre afin de tenir le rythme intense, ce qui est au passage l’occasion de découvrir Vienne, son cadre exceptionnel (la ville où l’on vit le mieux au monde), sa vie et sa culture. Il y a également un très grand avantage à faire cela, car pour ma part cela m’a donné du contenu unique pour les entretiens dans les écoles de commerce et permis de vraiment me démarquer par rapport aux autres. J’ai ainsi été dans les dix premiers de la liste d’admis d’une école, grâce à ma note d’entretien, durant lequel j’ai maîtrisé la discussion en parlant de Vienne. Ce cadre unique de la prépa et son petit effectif qui permet aux professeurs de proposer une aide personnalisée ont été pour moi des conditions idéales pour préparer ces concours car elles ont permis de créer une ambiance très familiale propice au travail : la compétition entre les élèves n’existe pas, les professeurs sont vraiment en permanence disponibles pour nous aider même dans des cadres moins formels. La prépa de Vienne m’a également aidé à améliorer mon allemand grâce aux heures supplémentaires de cours, mais aussi car vivre dans ce pays germanophone est un excellent moyen pour progresser et ne pas perdre son niveau en allemand, ce qui permet d’avoir des notes écrites et orales supérieures aux autres. C’est pourquoi faire ce choix de prépa a été une très bonne décision pour moi, elle m’a énormément apporté sur le plan intellectuel, dans les expériences vécues et les méthodes de travail et je regrette un peu qu’elle soit finie. La prépa de Vienne, la prépa autrement.

Justine - ESCP , 2016

Partir faire ma prépa à Vienne a sans doute été l’une des plus enrichissantes décisions de ma vie ! J’ai choisi le Lycée Français par goût du voyage, du défi aussi, car je n’avais jamais mis les pieds en Autriche et ne parlais pas vraiment allemand… Passer deux ans à Vienne a été une expérience fabuleuse. Sur le plan académique déjà : la prépa est certes exigeante et requiert une bonne dose d’organisation, mais elle permet surtout une ouverture d’esprit extraordinaire, elle offre des défis intellectuels intenses et, au bout de deux ans, on ne peut qu’être fier du chemin parcouru ! Les méthodes acquises en prépa sont de réels atouts pour l’avenir. De plus, le suivi personnalisé offert à Vienne et l’investissement des professeurs qui sont toujours disponibles sont de vrais facteurs de réussite. Mais la prépa à Vienne, c’est aussi et surtout vivre dans une ville dynamique, avec une offre culturelle inégalée, à deux pas de la Slovaquie, de la Hongrie ou de la Slovénie… l’occasion de s’échapper régulièrement des contraintes de travail pour n’en revenir que plus efficace à son bureau ! Vienne est également un petit paradis pour les amateurs de sport, avec tous ses parcs et sa périphérie propice au vélo ou la randonnée. Toutes les semaines, je m’accordais sans culpabilité au moins une sortie culturelle, à l’opéra ou au musée, et je faisais du sport très régulièrement : je reste convaincue que ces moments sont nécessaires pour s’épanouir en prépa et atteindre ses objectifs. Rejoindre la prépa de Vienne est une expérience intense, tant sur le plan intellectuel que sur celui des découvertes et des rencontres ; elle permet d’apprendre à se connaître et de prendre conscience de ses forces. C’est également un excellent atout pour les concours : ce parcours qui sort des sentiers battus plaît aux écoles de commerce, et il m’a permis de gagner environ 1000 places à l’oral de chaque école que j’ai présentée (Edhec, EM Lyon, ESCP Europe), pour finalement intégrer une « Parisienne ». Je suis aujourd’hui certaine que jamais je n’aurais autant profité de mes années de prépa ailleurs qu’à Vienne. Le pari est réussi : si les appréhensions peuvent être présentes au début, elles s’effacent vite lorsque l’on réalise la chance que l’on a d’étudier dans un environnement qui offre d’innombrables opportunités culturelles et humaines.