Type to search

Prépas

94% des étudiants recommandent la classe prépa !

Share

La classe prépa n’est pas une expérience négative comme le croient bon nombre d’élèves de Terminale. Pour découvrir ce qui motive les élèves à choisir cette voie, l’EDHEC NewGen Talent Centre a mené, comme chaque année, une enquête sur le thème “pourquoi faire une classe prépa ?”

 

 

Une expérience plus que positive

Les étudiants interrogés pensent très majoritairement que la classe prépa est enrichissante (2,45 sur une échelle de -3 à +3). Elle est aussi perçue comme passionnante (1,75) et enfin, comme une expérience heureuse (1,35).

On peut seulement reprocher le fait que ce soit une expérience plutôt individualiste (1,25), même si de nombreux étudiants tissent de forts liens avec leurs camarades durant ces deux (ou trois) ans : « Si la classe préparatoire permet d’acquérir de très bonnes capacités d’organisation, de travail, de synthèse, c’est avant tout deux années qui permettent de se faire de supers amis et d’avoir une relation privilégiée avec ses professeurs. »

Bien qu’ils aient ressentis une forte pression (6,9/10), cette dernière était motivante (7,4/10) et non stérile : « Les classes préparatoires font grandir. Les étudiants sont soumis à une grande pression mais c’est un challenge de plus à relever. »

 

 

Les facteurs d’épanouissement

Une forte stimulation intellectuelle à travers divers enseignements de qualité

La stimulation intellectuelle (94%), l’envie de se dépasser (93%) et l’acquisition de qualités personnelles (89%) représentent unanimement les trois premiers facteurs d’épanouissements en classe prépa.

Comme énoncé précédemment, cette expérience ne se vit pas en solo, les étudiants sont 81% à citer l’esprit de camaraderie en tant que source d’épanouissement, soit juste en dessous de la qualité de l’enseignement (84%), qui n’est plus à prouver. Mais le soutien peut être multiple : proches et corps professoral sont également présents.

 

La classe préparatoire signe-t-elle la fin de la vie sociale ?

Si la classe prépa représente le bagne pour de nombreux lycéens, ce cliché ne reflète absolument pas la réalité. Certes, il convient de se restreindre sur les sorties et les loisirs, pour consacrer plus de temps au travail. Pour autant la prépa ne coupe pas les étudiants du monde extérieur. Pour preuve, les élèves interviewés étaient 84% à exercer au moins une activité extra-scolaire pendant leurs années de prépa.

On retrouve, bien sûr, le sport (61%) en première place. Il est suivi des activités associatives (ou bénévolat), et enfin des activités artistiques. Les emplois étudiants, très chronophages, arrivent en dernière place : ils concernent 17% des femmes et 16% des hommes).

 

 

Une période qui favorise le développement

Des progrès scolaires …

Les mathématiques ont beau arriver premières dans la catégorie “matières les plus difficiles”, elle n’en sont pas moins intéressantes. Elle arrivent juste derrière  l’Histoire/Géographie/Géopolitique, qui remportent 31% des suffrages.

On peut également citer la culture générale, troisième enseignement favori des prépas, plébiscitée par 93% des étudiants lorsqu’on leur demande quels ont été les apports de la classe prépa.

 

… et un accroissement des soft skills

Le quotidien d’un prépa ne se résume pas à apprendre par cœur tous ses cours et livres. La classe préparatoire aide également les élèves à repousser leurs propres limites (95%), ainsi qu’à être plus rigoureux (95%) et organisés (93%) dans leur travail : « On en sort plus matures, plus riches intellectuellement et mieux préparés aux défis du monde de l’entreprise. »

Selon eux, cette expérience a permis de développer leur persévérance (92%), mais aussi leur autonomie (87%) et leur sens critique (86%). Finalement, après ces années riches en apprentissage, 94% des élèves recommandent la classe prépa.

« C’est très épanouissant sur le plan personnel, on apprend énormément sur le monde mais aussi sur soi, sur ses propres capacités. »

Tags: