A-M Bonnefous : « TBS garantit un double-diplôme à 100% de ses étudiants » A-M Bonnefous : « TBS garantit un double-diplôme à 100% de ses étudiants »
La directrice du programme Grande Ecole de TBS est revenue pour nous sur les récentes réformes qui affirment encore un peu plus la culture de... A-M Bonnefous : « TBS garantit un double-diplôme à 100% de ses étudiants »

La directrice du programme Grande Ecole de TBS est revenue pour nous sur les récentes réformes qui affirment encore un peu plus la culture de la double-compétence au sein de l’école.

 

TBS cultive une culture de la double compétence depuis de nombreuses années. Pourquoi mettre un point d’orgue à proposer à vos étudiants la possibilité de suivre des parcours « hybrides » ?

La première raison est que nous souhaitons leur donner un avantage concurrentiel sur le marché de l’emploi national et international. Pour une offre d’emploi, les recruteurs reçoivent 300 à 400 candidatures (parfois 1000 !) car le marché s’est globalisé et que le nombre d’étudiants de niveau Master est plus important qu’il ne l’a jamais été.

Si l’étudiant vient d’une école triplement accréditée comme TBS, il franchit déjà une première étape de sélection. A la seconde étape, les recruteurs s’intéressent à son profil et à son parcours. Là, le double diplôme est un atout majeur pour se distinguer. Il attise la curiosité et donne d’emblée l’impression d’être en face d’un candidat robuste, à grand potentiel. Les recruteurs recherchent des profils rares, dotés d’un large éventail de compétences, qui ont la capacité d’être polyvalents et d’évoluer dans différents métiers et challenges au cours de leur carrière. C’est pour cela que TBS est la première école française à avoir fait ce choix stratégique et que le travail réalisé depuis de nombreuses années nous permet de garantir, aujourd’hui, un double diplôme à 100% des étudiants du programme Grande Ecole.

 

Quels sont les doubles diplômes les plus remarquables que vous proposez grâce à des établissements partenaires ?

Nous avons 30 partenaires permettant une double diplomation en France et à l’étranger, un réseau unique pour une école de commerce française. Pour vous donner une idée de la qualité et du prestige de ces doubles diplômes, nos plus anciens partenaires sont Sciences Po Toulouse, l’Ecole Nationale d’Aviation Civile (ENAC), l’Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse (INSA) et l’IMT-Mines d’Albi (Institut Mines-Telecom). A l’international, nous pouvons évoquer Georgia State University (USA), Aston University (UK), l’Université Laval (Canada) ou Tongji University (Chine). Le plus récent, dont nous sommes très fiers, est le triple diplôme en « Global Master in Industrial Management » avec MIP-Politecnico di Milano (Milan) et Strathclyde Business School (Glascow).

 

TBS a également transformé au cours de ces derniers années l’ensemble des spécialisations de fin de cursus en Master of Science (Msc). Concrètement, qu’est-ce que cela change pour les diplômés de l’école ?

Auparavant, les étudiants qui n’optaient pas pour un double diplôme avec nos partenaires, suivaient une spécialisation professionnelle d’un semestre en Master 2, comme c’est le cas dans la majorité des écoles. Aujourd’hui à TBS, ils auront deux semestres de spécialisation en M2. Concrètement on double le nombre d’heures d’enseignements spécialisés, sans surcoût. Notre mission et notre fierté sont de garantir une employabilité maximale à nos étudiants tout en restant une institution accessible sur le plan financier, offrant par ailleurs de nombreuses possibilités de financement. Le second changement est qu’ils seront en classe avec les étudiants internationaux venus uniquement pour la qualité de nos Masters of Science. Cette mixité culturelle, gage de réussite, vient renforcer le contenu du parcours de TBS.

 

Un autre dispositif atypique mis en place par TBS consiste à délivrer des certificats d’excellence. Quelle est la valeur ajoutée de ces certificats ?

En effet, nous offrons aux étudiants la possibilité d’obtenir cinq certificats d’excellence tout au long de leur cursus. Deux d’entre eux sont obligatoires : les certificats « Soft Skills » et « Responsabilité sociale de l’entreprise ». Cela leur permet d’envoyer un signal fort aux recruteurs sur leurs compétences dans ces domaines indispensables à la conduite d’affaires au 21ième siècle.

Les trois autres certificats d’excellence permettent aux étudiants de se démarquer dans des domaines d’expertise précis : « Métiers du conseil », « Big data manager » et « Scale-Up : gestion de l’hyper-croissance ». Au-delà d’une excellence en gestion d’entreprise et d’un double diplôme, ils peuvent attester de leur formation poussée dans un ou plusieurs de ces trois domaines, ils peuvent dire : « je sais faire, j’ai compris les enjeux et je maîtrise les méthodes de travail ». La valeur ajoutée, c’est qu’ils pourront accéder plus facilement et rapidement aux postes, aux métiers et aux secteurs qui les passionnent.

 

Camille Doux