Interview d’Apolline, admisseur à Grenoble EM Interview d’Apolline, admisseur à Grenoble EM
Toi qui t’apprêtes à passer tes oraux à Grenoble EM, cette interview devrait t’intéresser ! Nous sommes allés interroger Apolline, qui après une prépa... Interview d’Apolline, admisseur à Grenoble EM

Toi qui t’apprêtes à passer tes oraux à Grenoble EM, cette interview devrait t’intéresser ! Nous sommes allés interroger Apolline, qui après une prépa du côté de Lyon représente fièrement les couleurs de son école ce mois-ci en tant qu’admisseur. L’oral de GEM, les atouts de l’école : elle nous dit tout !

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Apolline et j’ai fait une prépa ECS au lycée du Parc à Lyon. Cette année, j’ai suivi le parcours trilingue allemand (50% des cours en anglais, 25% en allemand et 25% en français) pour gagner en aisance à l’oral dans une langue étrangère et dans des domaines plus spécifiques (finance, droit, comptabilité, etc). L’année prochaine, je passe en English Track pour le 1er semestre et ensuite direction la Suède en échange universitaire pour le 2ème semestre ! Je pense enchaîner avec une année de césure puis me diriger vers l’alternance.

D’autre part, ma vie étudiante a été rythmée par trois associations pour lesquelles j’ai aimé et aime me dévouer : ESCapade (événementiel), GEM Finance Society (finance) et Impact (développement durable et entreprenariat social). Oui, c’est possible d’avoir plusieurs associations à GEM alors autant en profiter (projets, formations, concours mais aussi bien sûr soirées…).

 

Comment s’est passé ton oral à Grenoble EM l’année dernière ?

Mon oral à GEM s’est bien passé : le jury quelque soit le type d’oral m’a mise très vite à l’aise, me permettant ainsi d’être moi-même. Certains d’entre vous doivent penser que c’est pénible voire insensé que chaque école ait son propre format d’entretien de motivation mais il faut se dire que cet entretien permet de déceler les qualités recherchées par l’école. Par exemple, en faisant l’interview inversée à GEM, j’ai compris que c’était pour évaluer notre capacité à rebondir, à écouter de manière attentive, à développer un échange constructif. L’entretien prend alors tout son sens. Pour l’exposé, j’avais pris le sujet « produit d’innovation » qui a été remplacé cette année par la citation de management, donc je ne peux pas vous faire un retour d’expérience sur la partie « exposé » de l’entretien.

 

Qu’est-ce qui t’a donné envie de devenir admisseur cette année ?

J’ai été agréablement surprise en intégrant GEM de découvrir l’ambiance de l’école : les admisseurs n’avaient pas réussi à refléter la vie associative très dynamique et riche à l’école, la cohésion au sein de la promo, etc. GEM est réputée pour avoir un accueil des admissibles peu attractif alors que tout le potentiel est présent ! C’est pourquoi j’ai décidé de devenir admisseuse cette année. L’administration a augmenté le nombre d’admisseurs, a investi beaucoup plus, nous laisse une plus grande marge de manœuvre, nous permettant même de proposer aux admissibles de faire une descente en rappel dans l’école !

 

En quelques lignes, pourquoi GEM et pas une autre ?

J’ai choisi GEM tout d’abord pour la ville : ça surprend souvent parce qu’on a beaucoup de préjugés sur Grenoble alors qu’en réalité, c’est une des villes où il fait bon vivre : très étudiante, sportive (Pour quelqu’un comme moi qui adore la randonnée ou encore l’escalade, c’est un plus), à taille humaine, etc. D’ailleurs si tu veux en savoir plus sur les bons plans grenoblois, n’hésite pas à aller jeter un coup d’œil sur notre site : admissibles-gem.fr !

J’ai aussi choisi GEM pour sa spécificité : la géopolitique que je considère comme une des compétences-clés à avoir dans le monde du travail. Une entreprise ou ONG ne peut pas se permettre d’ignorer les risques géopolitiques liés à son activité, d’élaborer une stratégie (en marketing par exemple) en ignorant la réalité du territoire sur lequel elle est implantée (cf débat sur les maillots d’Adidas en Espagne), etc.

 

Quel est l’événement qui t’a le plus marqué pendant ta première année à GEM ?

Ma 1ère année à GEM a commencé fort et a été marquée par le WEI (WE d’Intégration) fin septembre : nous étions 1200 Gémiens, dans le plus grand parc aquatique privé de France, avec activités à gogo proposées par les associations (mousse party, bras mécanique de fête foraine, simulateur de chute libre, etc) et artistes renommés (VALD, Kavinsky, FEDER, etc).

 

Pour finir, as-tu un conseil à donner aux candidats qui s’apprêtent à passer leurs oraux à Grenoble ?

Ne négligez pas les oraux : vous pouvez gagner (ou perdre) beaucoup de places. Personnellement j’ai amélioré mon classement de 1600 places avec les oraux donc rien n’est perdu ! L’équipe d’ESCapade a hâte de vous accueillir et vous faire découvrir la belle vie que l’on mène à GEM !

Juste ici le site des admissibles de GEM.

Camille Doux