Interview avec Anaëlle, responsable admissibles 2019 à Audencia Interview avec Anaëlle, responsable admissibles 2019 à Audencia
Chaque année, un étudiant prend les rennes des admissibles à Audencia. Après Sabri en 2018, ce fut au tour de Anaëlle d’assumer cette lourde... Interview avec Anaëlle, responsable admissibles 2019 à Audencia

Chaque année, un étudiant prend les rennes des admissibles à Audencia. Après Sabri en 2018, ce fut au tour de Anaëlle d’assumer cette lourde tâche cette année. Et selon ses dires, elle a vécu une expérience de folie !

 

Peux-tu d’abord te présenter et détailler ton parcours ?

Je m’appelle Anaëlle Perret, je viens de Marne la Vallée. J’ai fait ma classe préparatoire au lycée Montaigne à Paris et j’ai khubé à La Bruyère à Versailles. Après mes 3 années de classe préparatoire ECS, j’avais le choix d’intégrer l’EDHEC, Audencia ou GEM. J’ai finalement décidé d’intégrer Audencia en English Track, Parcours Management Public. Je viens de terminer ma première année et l’année prochaine je continue l’English Track, en m’orientant vers un parcours spécialisé dans le management. En parallèle de mon cursus à Audencia, je suis également membre du bureau des étudiants en tant que responsable de l’accueil Admissibles de l’école et je compte faire partie de l’équipe organisatrice du week-end d’intégration en septembre.

 

Qu’est-ce qui t’a décidé à choisir Audencia l’année dernière ?

J’ai choisi Audencia pour deux raisons. Premièrement, lors de la première année, Audencia offre la possibilité de ne pas se contenter d’un socle commun avec des matières classiques d’école de commerce. Elle propose différents parcours offrant une ouverture culturelle : parcours thématiques (Luxe, RSE…), géographiques (USA, Asie Management…), cours transversaux (connaissance du marché de l’art, mondialisation et culture…). Mais surtout, j’ai eu un coup de cœur pour cette école pendant les oraux, les admisseurs étaient là pour nous, que ce soit pour répondre à nos questions, pour minimiser notre stress ou encore pour nous proposer des activités toute la journée. Je me suis totalement projetée dans l’école, j’ai réellement ressenti une ambiance familiale et la volonté de l’administration d’être accessible aux élèves.

 

Pourquoi as-tu voulu devenir responsable de l’accueil admissibles d’Audencia ?

C’est parce que j’ai eu ce coup de cœur que j’ai voulu être responsable de l’accueil admissibles Audencia, coup de cœur que cette année a largement confirmé. Je souhaitais donc transmettre à mon tour cette envie de jouer un rôle actif dans la réussite d’Audencia lors des oraux à d’autres étudiants.  De plus, cela me permet d’être en contact direct avec l’administration et les élèves. Par ailleurs, je savais que cette expérience allait être extrêmement professionnalisante. En effet, à partir de janvier la préparation commence avec l’aide de 13 membres du BDE, il faut tout imaginer, préparer et calibrer en accord avec l’administration. Cela implique également la gestion d’une soixantaine d’admisseurs pendant un mois. J’avais envie de prendre toutes ces responsabilités et de m’impliquer dans un projet pour mon école. Enfin, sur un plan plus personnel, il s’agissait d’un défi que j’avais envie de relever.

 

Quel est l’état d’esprit général des oraux ici ?

Les deux mots d’ordre sont l’hospitalité et la convivialité afin de mettre l’admissible dans les meilleures conditions pour ses oraux et lui donner un aperçu de la vie étudiante à Audencia. Nous répondons à tous les besoins de l’admissible, de son arrivée jusqu’à son départ : transport, hébergement, repas… Cela demande évidemment une organisation logistique en amont, mais nous ne voulons pas pour autant sacrifier cette ambiance pour laquelle Audencia est connue. Bien sûr, nous essayons également de recréer l’engouement que nous avions lors de nos oraux à Audencia.

 

La période des oraux prépa touche à sa fin, quel premier bilan peux-tu tirer de cette année ?

Les oraux prépa sont la plus belle conclusion possible d’une année incroyable. En sortant de classe préparatoire, on est préparé à un changement, mais on ne s’attend pas à vivre une telle aventure. Non seulement les cours changent totalement : de nouvelles matières avec une pédagogie différente, bien que la majorité des cours regroupent des classes de 40 ; de plus, nous nous investissons d’une manière totalement différente grâce aux associations. La possibilité d’organiser différents événements et/ou d’y participer en découvrant sans cesse de nouvelles personnes est vraiment une opportunité qui marque une vraie rupture avec la vie en classe prépa. Les oraux sont un condensé de ce que l’on a vécu cette année, et à aucun moment une mise en scène : ils reflètent cette expérience nouvelle, et le mélange entre admissibles et admisseurs témoigne de cette transition que nous avons vécu – avec beaucoup de plaisir pour ma part.

 

L’année dernière, vous avez terminé 5ème de notre concours des meilleurs oraux. Penses-tu faire mieux encore cette année ?

L’accueil des admissibles de l’an passé était vraiment d’un excellent niveau et nous nous en sommes beaucoup inspirés, mais nous ambitionnons évidemment de faire encore mieux cette année.

 

Pour conclure  ?

Nous avons tout mis en œuvre pour que les admissibles ne se contentent pas de passer des oraux dans notre école mais se rendent véritablement compte de ce qu’est la vie d’un étudiant à Audencia : de leur prise en charge à la gare jusqu’à l’accompagnement en salle d’examen en passant par les animations et les activités, notre équipe d’admisseurs est là pour illustrer notre esprit de promotion et la vie associative de l’école. Nous sommes conscients que cet aspect représente un facteur très important pour un candidat qui doit choisir une école de management, et nous espérons qu’ils ont été séduits par tout ce que nous leur avons montré durant leur séjour à Audencia. Enfin, fidèles à nos valeurs d’hospitalité et de convivialité, nous espérons qu’au-delà du choix qu’ils auront à faire, les étudiants auront apprécié le temps qu’ils ont passé avec nous à Nantes et qu’ils garderont un très bon souvenir de leurs oraux !

 

Trois générations de responsables admissibles réunies à Audencia ! (de gauche à droite : Clément Pimenta - responsable 2017, Anaëlle Perret - responsable 2019, Sabri Aïat - responsable 2018)

Trois générations de responsables admissibles réunies à Audencia ! (de gauche à droite : Clément Pimenta – responsable 2017, Anaëlle Perret – responsable 2019, Sabri Aïat – responsable 2018)

 

 

 

 

 

 

Camille Doux