Le parcours de Mévéna : « je veux devenir manager d’ingénieurs » Le parcours de Mévéna : « je veux devenir manager d’ingénieurs »
Premier épisode de notre série de billets de blog en partenariat avec IMT-BS. Au travers de leur histoire, les étudiants de l’école témoignent de... Le parcours de Mévéna : « je veux devenir manager d’ingénieurs »

Premier épisode de notre série de billets de blog en partenariat avec IMT-BS. Au travers de leur histoire, les étudiants de l’école témoignent de leur expérience : un premier aperçu de ce qui t’attend après la prépa.

 Mévéna, étudiante à IMT-BS en première année, te raconte ses premiers pas en école et te plonge directement dans le vif du sujet. Comment a-t-elle fait son choix, comment vit-elle cette première année sur le campus, quelle association a-t-elle décidé d’intégrer ? On te laisse découvrir l’histoire de sa première année !

 

Le témoignage de Mévéna

Je m’appelle Mévéna et je viens d’une petite ville près de Tarbes. Après le bac, je suis allée en prépa car c’était la suite logique de mes études et je n’avais pas encore trop d’idée sur ce que je voulais faire ensuite.

Au départ, je pensais rester dans ma région mais c’était sans compter la forte appétence que j’avais pour les jeux vidéo et la technologie en général. En plus mon lycée était situé à côté d’une école d’ingénieur, j’ai donc connu la double culture ingénieur / manager que j’ai trouvée très riche et cela m’a apporté une vision que j’ai voulu garder.

La campus d’IMT-BS

Alors, lorsque je me suis renseignée sur les écoles, le choix d’IMT-BS s’est imposé à moi. Au lieu de viser le classement, j’ai préféré suivre mes passions et faire un choix qui me correspondait. C’était IMT-BS ou rien : je veux être manager d’ingénieurs, IMT-BS pouvait me former à ça.

Je suis donc montée à la capitale, ce qui me faisait un peu peur venant d’un village du sud-ouest, mais très rapidement j’ai trouvé mes repères. Je suis arrivée 3 jours avant le début des cours.

A mon arrivée, j’ai demandé où je pouvais passer la soirée avec des gens et où il était possible de jouer, on m’a dirigée vers le club « Jeux ». Je l’ai donc rejoint et je m’y suis tellement bien sentie que je ne l’ai pas quitté. C’est un club très ouvert, tout le monde peut venir et c’est super convivial.

Le local de l’association jeux 

Par la suite, au sein de ce club, j’ai fait la rencontre de l’étudiante responsable de l’association de la promotion de l’école, Promo2Tel. Elle m’a parlé de cette asso et cela m’a fait tilt. En plus de l’aspect professionnalisant, ce qui m’a plu, c’est de me sentir utile, car en plus de valoriser notre école et notre diplôme, l’objectif de notre action est aussi d’aider les étudiants à concrétiser leur projet scolaire et leur choix d’école. Cet aspect humain me plait énormément. Nous avons été très bien accueillis, nous avons organisé une soirée d’intégration en virtuel, ce qui nous a permis de faire connaissance, de discuter, et de jouer en ligne. Nous sommes vraiment supportés et encadrés par les 2èmes année et cela nous permet d’être autonomes par la suite.

La vie associative est vraiment très riche à IMT-BS.  Et c’est clairement grâce à eux que j’ai pu m’intégrer si vite et naturellement. Sans les clubs/assos, mon intégration aurait été sans doute différente. Il y en a 60 et ça va du codage informatique à la danse du ventre, c’est impossible de rester seul dans son coin ou de s’ennuyer !!

La rentrée des assos

 

Avant le confinement, je vivais sur le campus. Vivre sur un campus, je trouve ça génial : c’est le summum de la vie associative. On peut rester dans sa chambre si on a envie d’être seul mais si on a envie de sortir, on a l’embarras du choix. Il suffit d’aller frapper chez son voisin ou de se promener sur le campus pour avoir toutes les possibilités. Tout est sur place.

La rentrée s’est bien passée malgré le contexte Covid, il y eu une super ambiance pendant la semaine d’intégration et on a pu avoir des cours par petits groupe TD en présentiel. Nous avons eu de la chance de connaitre l’école, de voir les profs en vrai, les étudiants, ça nous a permis de garder un lien social. On n’a pas été déconnectés de l’école, on a eu un pied dedans dès le début.

Avec les membres de l’asso jeux

Je découvre la vie en école de commerce, je suis encore au début du Programme Grande Ecole mais IMT-BS nous aide déjà à nous projeter et nous professionnaliser : le Carrer Center et les cours de valorisation professionnelle sont vraiment utiles et je me sens bien encadrée pour ma recherche de stage et pour faire un CV et une lettre de motivation. Pour chaque étudiant de 1ère année, il va y avoir un coaching personnalisé pour améliorer son CV.

Je n’ai pas encore d’idée précise de majeure, j’attends de voir au fil de mes cours et expériences vers quoi me diriger mais ce qui est sûr, c’est que je me sens bien à IMT-BS, je me sens encadrée, en phase avec ce que je suis et mes centres d’intérêts et j’apprends beaucoup tout en m’épanouissant !

 

Stay tuned, bientôt un deuxième épisode à suivre !

Camille Doux