Vie asso : Qu’est ce que la « fédé » ? Vie asso : Qu’est ce que la « fédé » ?
Major-Prépa est parti à la rencontre d’Apolline Mathon, présidente de la Fédération des associations à TBS, l’asso qui a pour mission principale d’accompagner et... Vie asso : Qu’est ce que la « fédé » ?

Major-Prépa est parti à la rencontre d’Apolline Mathon, présidente de la Fédération des associations à TBS, l’asso qui a pour mission principale d’accompagner et coordonner l’ensemble des événements associatifs. Elle nous explique toutes les particularités de la vie associative à TBS Education et tout ce qui t’attend une fois admis à l’école.  

 

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Apolline Mathon et j’ai 20 ans. Après deux ans de classe préparatoire ECS, j’ai intégré TBS Education dans le cadre de son Programme Grande École en L3. Je suis la présidente de la Fédération des associations, plus connue sous le nom de fédé.

 

Quel est ton rôle au sein de la fédé ? En quoi consiste concrètement tes missions ?

Globalement, en tant que présidente, je représente la fédé juridiquement et je veille à ce que tous les membres de l’association et moi-même soyons d’accord sur les partenariats à signer, les événements à organiser, les campagnes à administrer ainsi que les subventions à verser. J’assure également la coordination dans chaque pôle de l’association tout en laissant aux responsables une grande liberté d’entreprendre et d’innover.

Au-delà de cet aspect d’organisation interne, je suis en relation avec les 29 autres associations de l’école. Mon rôle est de garantir le bon déroulement de leurs événements tout en assurant le lien avec l’administration.

 

Combien y’a-t-il d’associations à TBS ? Quelles sont les activités principales de ces associations ?

TBS Education compte au total 30 associations. Toutefois, c’est un nombre qui peut évoluer au fil du temps, étant donné que les étudiants ont la liberté de monter de nouvelles associations en fonction de leurs envies.

Toutes les associations ont pour but d’animer la vie étudiante au sein du campus et de contribuer à l’épanouissement personnel des étudiants grâce à un engagement fort et à une mise en pratique des connaissances.

Pour n’en citer que quelques-unes, il y a les classiques : BDS (bureau des sports), BDE (bureau des étudiants), BDA (bureau des arts), bureau des sports extrême, ainsi que des associations intervenant dans l’ensemble des domaines (œnologie, cuisine, e-sport, culture, automobiles, etc.) Il y en a donc pour tous les goûts ! C’est l’occasion pour les étudiants de se découvrir de nouvelles passions et d’évoluer dans un cadre jeune, dynamique et professionnalisant.

Vous pouvez retrouver plus de détails sur toutes les associations sur le site : https://federation-tbs.com/vie-associative/associations/

 

Quels sont les événements les plus importants pour les étudiants ?

Tout au long de l’année, de nombreux événements sont organisés, ils vont du yacht Break, jusqu’au TDA (Trophée Des Arts) en passant par la COMU (comédie musicale) ou encore le TGO (Tournoi Grand Ouest).

L’événement majeur en début d’année pour les étudiants est le WEI d’intégration, qui dure 4 jours. La prochaine destination est toujours secrète mais sera bientôt dévoilée.  

Il y a également les campagnes de listes qui sont accessibles à tous les étudiants de l’école et qui restent, selon moi, l’un des événements les plus forts en émotion. C’est de cette manière que les étudiants font connaissances et tissent des liens très forts.

 

En quoi consiste le TDA ?

Le Trophée Des Arts est la première compétition artistique étudiante d’Europe. Elle est organisée par une association exclusivement dédiée à cet événement. Après 11 éditions organisées par le Bureau des arts, le Trophée des Arts s’est émancipé et réuni aujourd’hui 41 membres.

L’objectif principal est d’organiser une compétition entre les différentes écoles autour de 10 thèmes : danse, théâtre classique, théâtre d’improvisation, court-métrage, écriture, épreuve libre, musique classique, musique concert, art graphique, et ambiance. Au-delà de l’aspect organisation, le TDA en tant qu’association souhaite permettre aux étudiants de se produire devant un vrai public pour qu’ils puissent, le temps d’un instant, exposer leur talent. Enfin, le TDA souhaite promouvoir l’art dans les écoles mais également l’innovation et la nouveauté. 

 

En quoi consiste les Assises Nationales Étudianates du Développement Durable (ANEDD) ?

Les ANEDD ont lieu 2 fois par an et sont le fruit du travail de 2 associations de l’école : le B3D et Prism. Cet événement s’inscrit au cœur des ambitions pédagogiques de TBS. Il a en effet pour ambition de sensibiliser ses élèves à la RSE et aux enjeux climatiques pour en faire des managers responsables et soucieux de l’environnement.

Il dure une journée et est constitué d’une conférence sur un sujet relatif à l’écologie, la diversité, ou encore l’égalité. Ensuite, les participants se retrouvent en tout petit comité de 10 étudiants maximum pour discuter d’un sujet bien précis et choisi au préalable, avec un intervenant expert dans le domaine. Toutes les conférences sont animées par des personnes bénévoles et du milieu concerné. C’est donc une nouvelle manière d’apprentissage et de sensibilisation.  

 

L’ensemble des étudiants sont-ils forcément membres d’une association ? Peut-on être membre de plusieurs associations ?

Les étudiants ne sont pas obligés de faire partie d’une association, cela reste une question totalement personnelle. De la même manière, tous les étudiants ont le droit d’intégrer une ou plusieurs associations à la fois. L’école donne la possibilité aux étudiants en L3, jusqu’en M1, d’intégrer les associations de leurs choix. De plus, il n’y a aucune restriction dans le nombre d’associations, chacun s’engage où il le veut, autant qu’il le veut. 

 

Comment les associations se financent-elles ? Qui sont vos partenaires phares ?

Les associations se financent par 2 biais, le démarchage et la fédé. Si nous sommes un vrai support pour les associations, c’est que tous les ans, nous étudions les différents business plans des associations, dans le but d’allouer des subventions qui permettront la tenue et la réalisation de leurs événements. Par ailleurs, il y a un vrai travail de démarchage, ce qui peut rendre l’expérience associative extrêmement professionnalisante.

En ce qui concerne nos partenaires, la fédé travaille exclusivement avec Pumpkin, comme la majorité des associations de l’école, mais également avec des banques (LCL, HSB, Société Générale) pour leur assurer une visibilité sur le campus. Par ailleurs, nous avons des partenaires essentiels pour la tenue logistique de l’école, tels que Duclos, Atale ou encore, HEYME. 

 

Comment les différentes associations ont-elles géré la crise sanitaire ?

La très large majorité des associations a su rebondir face aux restrictions sanitaires, la vie associative s’est digitalisée et les supports ont été modifiés. À titre d’exemple, le Petit tou a sorti une version collector, RDVC (association de géopolitique) a publié 3 magazines et pour notre part, la fédé a organisé des olympiades digitales entre les associations de l’école, afin d’en élire la meilleure. 

 

Les associations bénéficient-elles du soutien des alumni et de l’école ? Si oui, dans quel sens ? 

Les associations bénéficient naturellement du soutien de leurs propres alumni. À ce titre, chacune d’entre elles a un représentant alumni qui se charge de transmettre les actualités des associations, mais qui incarne surtout l’entraide inter générationnel à travers les conseils de choix d’étude, de stage, etc.

L’école apporte également un large soutien financier, mais également matériel. Le 3e étage est réservé aux associations et est équipé de locaux, nous permettant ainsi de vivre pleinement notre vie associative. En outre, un coordinateur entre l’administration et les associations nous est dédié pour mener à bien nos projets. Tout ceci, en plus des services de juristes, de comptables et de codeur pour les sites internet.

 

S’il n’y avait qu’une seule chose à retenir sur les assos de TBS, quelle serait-elle ?

Incroyable par sa richesse, son intensité et sa créativité. C’est l’occasion pour l’ensemble des étudiants d’innover, oser et mettre en pratique leurs connaissances tout en se découvrant sous un nouvel angle. J’encourage donc tous nos futurs admis à s’engager pleinement dans des associations et à vivre pleinement leur année puisqu’il s’agit de la meilleure manière d’évoluer et de sortir de sa zone de confort.  

 

 

 

La Rédaction