NEOMA BS, une place de perdue, c’est grave docteur ? – Duels SIGEM 2019 NEOMA BS, une place de perdue, c’est grave docteur ? – Duels SIGEM 2019
L’année dernière, NEOMA a traversé la période des résultats post-SIGEM sans savoir s’il fallait se féliciter de sa performance ou pas : certes, l’école... NEOMA BS, une place de perdue, c’est grave docteur ? – Duels SIGEM 2019

L’année dernière, NEOMA a traversé la période des résultats post-SIGEM sans savoir s’il fallait se féliciter de sa performance ou pas : certes, l’école avait chipé la 8ème place à TBS, ce qui constitue en soi un important motif de satisfaction tant les places sont chères et réputées immuables au sein du top 10. Néanmoins, l’école rouenno-rémoise avait vu se rapprocher dangereusement sa consœur “fusionnée” SKEMA. En 2017, alors que 59% des doubles-admis SKEMA-NEOMA ont opté pour la seconde, ils n’étaient plus que 53,7% l’année dernière.

Cette année donc, NEOMA retrouve sa neuvième place d’il y a deux ans. Simplement, l’école qui la précède ne s’appelle plus TBS, mais SKEMA Business School. L’école multi-campus gagne même assez confortablement ce qui était sans doute le duel le plus attendu de ce SIGEM 2019 : près de 60% des doubles-admis ont privilégié SKEMA à NEOMA. Un plébiscite assez net pour SKEMA donc, qui confirme sa bonne dynamique d’attractivité initiée l’année dernière.

 

Les statistiques

Classement SIGEM depuis 2015 : 9ème (2019) – 8ème (2018) – 9ème (2017) – 9ème (2016) – 9ème (2015) – 8ème (2014)

Rang dernier intégré de ces 8 dernières années (Rouen BS avant 2014) : 2157 (2019) • 2032 (2018) • 2061 (2017) • 2343 (2016) • 1770 pour Rouen, 2116 pour Reims (2015) • 1935 (2014) • 1624 (2013) • 1397 (2012) • 1699 (2011)

 

Où vont les étudiants qui n’ont pas choisi d’intégrer NEOMA BS après les oraux ?

 

Les duels SIGEM

NEOMA vs SKEMA

 

NEOMA vs TBS

 

NEOMA vs Grenoble EM

 

 

NEOMA vs KEDGE

 

 

L’analyse de Delphine Manceau

Pour sa directrice Delphine Manceau, cette place de perdue ne doit pas occulter la bonne dynamique dans laquelle se trouve l’école. “Il y a toujours une certaine inertie entre la réalité d’une école et la perception d’étudiants de classe prépa qui sont entrés dans le système il y a deux ou trois ans.” remarque-t-elle. “Notre plan stratégique a lui été initié il y a seulement un an et demi, et bien sûr les choses prennent du temps […] par ailleurs, nous avions gagné une place l’année dernière, nous voilà revenus à notre place de 2017. A nous de valoriser l’année prochaine les avancées qui sont survenues ces derniers mois”.

 

Les autres duels de NEOMA

Il est également à noter que NEOMA s’en tire très honorablement sur les autres duels avec les écoles adjacentes . Elle est ainsi parvenue à inverser totalement la tendance face à TBS, qui en 2017 prenait 4 doubles-admis sur 5 à NEOMA ; c’est désormais l’inverse. NEOMA creuse également l’écart avec KEDGE, qui ne lui prend plus que 8% de doubles-admis. Enfin, l’école rouenno-rémoise se rapproche (certes timidement) de Grenoble EM, grossièrement de 90%/10% à 85%/15% cette année dans le duel qui les oppose.

 

Le rang du dernier intégré

Tandis que le rang du dernier intégré 2018 avait légèrement baissé par rapport à 2017, passant de 2061 à 2032, celui-ci repart carrément à la hausse cette année, et atteint finalement 2157. Ce phénomène se vérifie dans la majorité des écoles, notamment en raison de l’augmentation des places allouées par les quatre premières écoles du classement. En l’occurrence, l’augmentation significative de doubles-admis qui ont préféré SKEMA à NEOMA a également pesé dans la balance.

Pour autant, la sélectivité à l’oral est restée peu ou prou la même, avec un peu moins de 20% des candidats qui ont in fine été écartés.

Dimitri Des Cognets

Rédacteur en chef de Major-Prépa