L’ESC Pau fait cavalier seul L’ESC Pau fait cavalier seul
Cette année, l’ESC Pau ne fera pas partie de la grappe d’écoles qui proposent une inscription commune au concours BCE (La Rochelle BS, EM Normandie,... L’ESC Pau fait cavalier seul

Cette année, l’ESC Pau ne fera pas partie de la grappe d’écoles qui proposent une inscription commune au concours BCE (La Rochelle BS, EM Normandie, ESC Clermont, ISC Paris et South Champagne Business School). Si l’année dernière, les étudiants devaient choisir au moins trois écoles et n’étaient pas obligés de toutes les passer, ce n’est plus le cas cette année.

Pourquoi ?

Plusieurs facteurs, selon les dires de son directeur, ont conduit l’ESC Pau à prendre cette décision. Premièrement, pour Sébastien Chantelot, la formule utilisée en 2016-2017 pâtissait d’une certaine illisibilité.

Il dénonce également le manque de partage des écoles de la grappe en dehors de cette inscription commune. Ainsi, alors que le challenge anime la vie des écoles du concours Ecricome, la grappe ne propose aucun événement de ce type. Pour l’ESC Pau, cette décision lui permet affirmer plus encore son identité propre qu’elle considère comme un facteur différenciant fort pour les candidats.

Enfin, forte de son concours 2017 qui a vu l’ESC Pau faire -20% d’inscrits, -20% de présents aux oraux mais +50% d’intégrés, l’école pense que le fait d’attirer plus de candidats n’est pas forcément nécessaire, si ces derniers ne sont pas attirés pour ces programmes.

Un pari très risqué donc, nous observerons l’évolution des inscriptions avec attention !

Dans la pratique :

Cette année, si vous souhaitez présenter l’ESC Pau, il vous faudra donc débourser 50 euros pour les non-boursiers. On vous rappelle en outre que l’ESC Pau offre 70 places au concours BCE.

 

Aymeric Ferraton

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *