Interpréter son rang KEDGE 2017 Interpréter son rang KEDGE 2017
Les résultats de KEDGE sont désormais publiés, alors comment interpréter son rang KEDGE 2017 ?    Rang dernier intégré de ces 6 dernières années... Interpréter son rang KEDGE 2017

Les résultats de KEDGE sont désormais publiés, alors comment interpréter son rang KEDGE 2017 ? 

 

Rang dernier intégré de ces 6 dernières années (BEM avant 2014) : 2578 (2016) • 2785 (2015) • 2515 (2014) • 2200 (2013) • 1644 (2012) • 1646 (2011)

 

En 2016

Le rang du dernier admis de KEDGE est celui à avoir connu la plus forte progression en 2016. Cela est notamment dû au fait que l’école a considérablement réduit son recrutement : de 670 à 605 places ! Autre facteur expliquant cela : l’école marseillo-bordelaise a gagné plus de duels contre NEOMA son alliée à Ecricome : la proportion d’étudiants privilégiant KEDGE est passée de 18,9% à 29,6%. De même, l’école a repris du terrain à SKEMA, qui s’était emparée en 2015 de sa place dans le top 10 en 2015, en passant de 32,5% à 39,8%. Ceci a compensé le fait que moins d’étudiants intégrant GEM ou encore TBS se soient présentés à Bordeaux ou Marseille afin de passer leurs oraux.

 

En 2017

Cette année, KEDGE a décidé encore de réduire son recrutement d’étudiants issus de classes préparatoires : ce sont 30 places de moins qui seront pourvues. De quoi prévoir un durcissement de l’admission ! On pense que le rang du dernier intégré devrait quelque peu remonter. La grande inconnue constitue la propension de tes pairs à préférer KEDGE à d’autres écoles, ou non.

 

Le verdict :

On peut considérer qu’en-dessous de 2300, aucun stress, ça passe OPGDKLM. De 2300 à 2410, on peut être assez serein, ça devrait le faire. De 2410 à 2490, tu commences vraiment à stresser car rien n’est moins sûr. De 2500 à 2600, t’es vraiment sur du 50/50. Au-dessus, tu peux entretenir un espoir, mais de moins en moins… Sauf grande surprise, au-dessus de 2750, t’as plus trop d’espoir et au-dessus de 2750, plus du tout.

 

 

 

 

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *