Les faits et chiffres #2 – Les émergents Les faits et chiffres #2 – Les émergents
Chaque semaine, le rubrique « Les Faits et chiffres » te donne une vision globale d’une thématique susceptible de tomber aux concours. Cette semaine c’est le... Les faits et chiffres #2 – Les émergents

Chaque semaine, le rubrique « Les Faits et chiffres » te donne une vision globale d’une thématique susceptible de tomber aux concours. Cette semaine c’est le thème des émergents qui est à l’honneur !

Les grands repères

Les BRICS

En 2001, un manager de Goldman Sachs (Jim O’Neill de son petit nom) créait le terme « BRICS » pour désigner les émergents les plus prometteurs de l’époque. Ce terme est l’acronyme de « Brésil, Russie, Inde, Chine, South Africa ». Les émergents sont des pays en voie de développement et pour lesquels on est optimistes. Toutefois le piège consiste à penser que le terme d’émergent, pourtant très générique, désigne une  réalité homogène. Il faut bien garder à l’esprit que le modèle de développement de la Chine ne ressemble en rien à celui du Brésil ou de l’Afrique du Sud par exemple. Malgré des difficultés et des initiatives communes (comme la décision de créer une banque des Suds en 2014) cet ensemble manque selon F. Encel de cohérence. Economiquement, diplomatiquement et militairement ces pays demeurent en effet bien souvent éloignés, ce qui vide de sens ce concept géopolitique !

Autres termes

Il existe de nombreux sigles et acronymes en fonction des performances des pays du Sud et selon les années. Certains comme Helmut Reisen  ne parlent pas d’ « émergence » mais de «convergence ». La Russie est parfois qualifiée de réémergent et Maurice Lévy  qualifie les émergents les plus performants de « submergents ».

 

Seul point commun des émergents : ils réussissent alors qu’ils partaient de loin, en témoigne leur taux de croissance remarquables

Moyenne pour la décennie 2000-2011

Chine : 8,5%

Inde : 8%

Russie : 6%

Brésil : 3,6%

U.S.A. : 2%

Zone Euro : 1,5%

Attention cependant, tous les émergents  identifiés à un instant T ne le reste pas pour des raisons politiques, géopolitiques ou encore économique (variation du cours de certains produits). On pourra penser au discours tenu sur l’Afrique depuis les années 1980. Après une période fortement marquée par l' »Afropessimisme », on a pensé que l’Afrique était en train d’émerger et allait devenir un continent développé. Toutefois on peut aujourd’hui, comme l’a fait Sylvie Brunel en 2014, se demander « L’Afrique est-elle si bien partie ? ». Il semble que pas tant que cela,  du moins pas entièrement.

 

Quelques éléments à réutiliser en dissertation

Développer les droits individuels pour se développer – « MY BIG DREAM »

L’émergence repose avant tout sur le développement des mentalités comme le souligne Sylvie Brunel. My Big Dream est un bon exemple de ce travail sur les mentalités. Cette enquête utilisée depuis 2008 par une école en Indonésie, Diniyyah Puterie. Elle diffuse des vidéos dans lesquelles des petites filles expliquent leur objectif professionnel (ambassadrice, institutrice etc) d’ici à 2037. L’action de l’école en faveur de l’égalité entre hommes et femmes est ancienne. Depuis 1923, date de sa fondation, cette «pesantren » s’appuie sur le Coran pour promouvoir l’égalité. La femme n’a plus seulement accès à des cours dans le but de devenir une « bonne épouse », et un cours d’égalité hommes et femmes est obligatoire pour l’ensemble des élèves de l’établissement, garçons et filles !

Egalement utile pour :
-Développement
-Indonésie
-Suds
-Droits de l’Homme

 

Développer un tissu économique performant et innovant – L’industrie des génériques en Inde

Pour que l’émergence soit solide, il est nécessaire qu’elle repose sur les bases solides d’un développement économique durable, ce qui implique le développement de secteurs performants et modernes. L’Inde s’est spécialisée dans l’industrie des génériques. Elle est le premier fabricant de génériques au monde et, avec un chiffre d’affaires de près de 4,9 milliard de dollars, la Sun Pharmaceutical est la 4ème entreprise mondiale dans le domaine. Un tel secteur est amené à se développer mais le risque est que l’Inde n’innove pas d’elle-même et se contente de copier les technologies et produits étrangers ( ce qui risque d’être de plus en plus complexe avec la mise en place de nouvelles législations en matière de droit et brevets).

Egalement utile pour :
-Mondialisation
-Inde
-Compétitivité des entreprises

 

Le rôle des émergents dans l’ordre mondial établi selon Fareed Zakaria

Les émergents sont réputés pour remettre en question l’ordre du monde. Selon Fareed Zakaria, le déclassement de la puissance américaine résulterait plus de l’émergence « du reste » que d’un affaiblissement de l’ «ouest ». Toutefois, cette théorie reste à nuancer car même la Chine, émergent le plus abouti (à ce point que certains la considèrent émergée), semble connaître des difficultés et voit sa croissance s’essouffler plus rapidement que prévu (taux de croissance de 6,7 %  « seulement » en 2016).

Egalement utile pour :
-Relations internationales
-La Puissance Américaine 

 

Le cas ambigu de la Chine : émergente ou émergée ? 

Certes la Chine est une dictature, certes sa situation économique est incertaine (ralentissement de la croissance, rupture du commerce de matières premières avec la Corée du Nord), mais la Chine représente 40% du commerce mondial, et domine des secteurs tel que l’e-commerce. En effet, Alibaba représente 4/5 de l’e-commerce ! On pourrait donc considérer qu’elle est désormais pleinement intégrée au commerce mondial, et comme le montre son implication dans sa région (création de la BAII en 2014 entre autres) et dans la gouvernance mondiale (engagement officiel dans la lutte contre le réchauffement climatique, participation aux sanctions contre la Corée du Nord malgré des liens privilégiés avec le pays), qu’elle fait partie des puissances qui gouverne le monde. Tous les ingrédients pour faire d’elle un pays émergé… Et pourtant, on se refuse à la désigner comme tel bien souvent. Question de diplomatie et de déni, ou bien fragilité réelle ?

Egalement utile pour :
-Commerce et nouvelles technologies
-Chine
-Entreprises

 

Les émergents, peuvent se développer grâce aux  performances d’entreprises souvent nationales – Cas de l’Amérique latine

En 2015, selon  Forbes, 9/500 premières entreprises mondiales sont originaires d’Amérique Latine. On remarquera qu’il s’agit essentiellement d’entreprises présentes dans le domaine des matières premières à l’image de Vale. La plupart de ces entreprises sont de fait traditionnellement publique, mais suite aux affaires de corruption, cette tradition est en train d’évoluer (du moins l’était car les récents scandales montre que cela n’est pas encore totalement mis en place).

Egalement utile pour :

-Energie
-Amérique Latine
-Entreprises

 

Astrid Plonquet

Après trois années de préparation dans une prépa parisienne, j'ai intégré l'ESSEC où je suis élève en première année. Bien qu'ancienne S, mes matières de prédilection sont plutôt littéraires : il s'agit de la géopolitique, de la CG et de l'Allemand !

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *