BCE 2019 : changements d’épreuves en perspective BCE 2019 : changements d’épreuves en perspective
Le concours 2019 de la BCE regorge de nouveautés, l’EDHEC et l’ICN ne sont pas en reste. On fait le point sur les changements... BCE 2019 : changements d’épreuves en perspective

Le concours 2019 de la BCE regorge de nouveautés, l’EDHEC et l’ICN ne sont pas en reste. On fait le point sur les changements d’épreuves et sur les nouvelles matières qui devront être passées par les prépas qui visent ces deux écoles.

 

L’EDHEC choisit la géopo ESSEC

Au lieu de composer une dissertation de géopolitique et réaliser une carte sur le sujet conçue par ESCP Europe, les prépas qui souhaitent présenter l’école lilloise devront passer l’épreuve de géopolitique ESSEC.

Cette fois-ci, exit la carte, les candidats se concentreront sur une dissertation. Le sujet pourra être composé de divers documents afin d’enrichir les réflexions et les copies des étudiants. Afin de préparer cette épreuve, nous vous conseillons vivement de consulter les sujets tombés les années précédentes et les rapports des jurys. On peut également s’inspirer des copies qui ont obtenues de bonnes notes lors des dernières concours.

Quant au coefficient, il reste inchangé : 5.

 

L’ICN opte pour la dissertation EDHEC/ESSEC

Auparavant ralliée à la dissertation de emlyon, l’ICN a décidé de rejoindre l’épreuve co-conçue par l’EDHEC et l’ESSEC dès le concours 2019. Cette épreuve, réservée auparavant aux deux écoles conceptrices, sera désormais de rigueur pour les candidats qui visent l’ICN.

Concernant la préparation de la dissertation de culture générale EDHEC/ESSEC, nous vous conseillons de lire les copies ayant obtenu de très bonnes notes, dans notre grange à copie mais aussi de consulter les anciens sujets ainsi que les rapports des jurys.

Mais ce n’est pas le seul changement opéré par l’école nancéienne pour le concours BCE 2019 : elle rejoindra également l’épreuve de géopolitique conçue par Grenoble EM. Vous pourrez découvrir le sujet zéro proposé par l’école dans notre précédent article.

Flore Deghaye