Concours écrits : les écoles et le ministère s’accordent sur une date Concours écrits : les écoles et le ministère s’accordent sur une date
!! Mise à jour (18h00) :  nous avons été en contact il y a quelques minutes avec des sources très proches du dossier qui... Concours écrits : les écoles et le ministère s’accordent sur une date

!! Mise à jour (18h00) :  nous avons été en contact il y a quelques minutes avec des sources très proches du dossier qui affirment que si la date du 22 juin a été évoquée, elle n’est qu’une simple hypothèse et n’a pas été validée par le Ministère. !!

 

Un certain nombre de représentants des Grandes Écoles de commerce post-prépa se sont accordées avec les Ministères de L’Éducation Nationale et de l’Enseignement Supérieur, cet après-midi, sur une possible date pour le début des épreuves écrites destinées aux préparationnaires des voies économiques et commerciales (ECS, ECE, ECT) Selon le Figaro Étudiant. Ironie de l’histoire, c’est précisément aujourd’hui qu’aurait dû débuter le concours Ecricome.

 

Toujours selon le Figaro Étudiant, c’est la date du lundi 22 juin qui aurait été évoquée comme celle du possible coup d’envoi des concours. Pour autant, celle-ci reste purement hypothétique. Elle est soumise à la validation de Matignon, qui devrait rendre sa décision d’ici quelques jours. Néanmoins, les directeurs généraux d’écoles que nous avons pour le moment réussi à contacter ne confirment pas cette information, qui est donc à prendre avec prudence.

Par ailleurs, le ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer a levé ce matin l’ambiguïté autour de la question de la reprise des cours pour les préparationnaires : ces derniers devraient reprendre les cours présentiels progressivement à partir du 11 mai, au même titre que les lycéens.

Quid des conditions de passage ?

Si cette échéance se confirme effectivement, la question des modalités de passage de ces épreuves resterait elle entière. Mise à disposition de gels hydroalcooliques, obligation (ou pas) de porter un masque, nombre d’étudiants et de surveillants par salle… toutes ces questions sous-jacentes devront également être tranchées rapidement.

 

Nous vous donnerons de plus amples informations rapidement

Dimitri Des Cognets

Rédacteur en chef de Major-Prépa