Interpréter son rang ESSEC 2018 Interpréter son rang ESSEC 2018
Les résultats d’admissions ESSEC 2018 sont désormais publiés, alors comment interpréter son rang ESSEC 2018 ?   Rang du dernier intégré des 5 dernières... Interpréter son rang ESSEC 2018

Les résultats d’admissions ESSEC 2018 sont désormais publiés, alors comment interpréter son rang ESSEC 2018 ?

 

Rang du dernier intégré des 5 dernières années : 699 (2017) • 662 (2016) • 679 (2015) • 701 (2014) • 687 (2013) • 699 (2012) • 687 (2011)

 

Le rang du dernier intégré de l’ESSEC est assez stable depuis de nombreuses années. Tout simplement, il suffit de compter le nombre de places (395+5), stable cette année, auquel on additionne le nombre de double-admis HEC-ESSEC qui choisissent HEC ainsi que le nombre de désistements vers l’ESCP et l’ENS Cachan (et éventuellement d’autres écoles).

Cette année, HEC a déclaré 40 admissibles de plus que l’an passé. Ainsi, le nombre d’étudiants non-admissibles à HEC et admissibles à l’ESSEC a théoriquement diminué. De là à avoir un impact significatif ? Rien n’est moins sûr… Cela peut en théorie mener à une augmentation du nombre de bi-admis HEC-ESSEC dans la mesure où ces quelques étudiants supplémentaires disposent d’une chance d’intégrer HEC. Dans tous les cas, le nombre de double-admis HEC-ESSEC évolue dans une fourchette assez réduite : 284 en 2015, 267 en 2016 (alors que l’ESSEC avait ouvert 5 places supplémentaires) et 288 en 2017 (avec 20 places supplémentaires à l’ESSEC).

PS : Il est possible après un travail de stalking intense de déterminer ce nombre de double-admis en les comptant un par un, si certains sont partants, on vous dit comment faire par MP ! 🙂

 

Constamment, le nombre de désistements ESSEC –> ESCP demeure infinitésimal : 6 en 2015, 5 en 2016 et 2017. On peut s’attendre à un nombre similaire cette année. De même pour l’ENS Cachan : seuls deux désistements l’an passé…

 

 

On peut considérer qu’en-dessous de 645, aucun stress, ça passe OPGDKLM. De 645 à 663, on peut être assez serein, ça devrait le faire. De 663 à 678, tu commences vraiment à stresser car rien n’est moins sûr. De 678 à 700, t’es vraiment sur du 50/50. Au-dessus, tu peux entretenir un espoir, mais de moins en moins… Sauf grande surprise, au-dessus de 720, t’as plus trop d’espoir et au-dessus de 735, plus du tout.

 

 

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.