Audencia : un PGE augmenté en faveur d’une école meilleure pour le monde Audencia : un PGE augmenté en faveur d’une école meilleure pour le monde
Audencia annonce la plus grosse refonte de son Programme Grande École. L’objectif ? Permettre aux étudiants de se former au sein d’un cursus entièrement... Audencia : un PGE augmenté en faveur d’une école meilleure pour le monde

Audencia annonce la plus grosse refonte de son Programme Grande École. L’objectif ? Permettre aux étudiants de se former au sein d’un cursus entièrement modulaire, leur donnant même la possibilité de sortir des carcans du management pour se spécialiser dans des secteurs aussi passionnants que la mode, le cinéma, la gastronomie… Nicolas Arnaud, directeur du PGE et des programmes de l’école, nous détaille cette évolution majeure.

 

« C’est l’une des refontes les plus significatives de l’histoire de l’école. » C’est ainsi que Nicolas Arnaud décrit la réforme que va déployer l’école de commerce dès la rentrée 2021 pour les étudiants du PGE.

Il faut dire que cette refonte ambitieuse transforme totalement la manière dont sont formés les étudiants d’Audencia. Si l’excellence reste de mise, de nouveaux parcours et modalités de choix font leur apparition pour permettre aux élèves de construire un parcours Grande Ecole à leur image. L’objectif ? « Former des managers, des dirigeants et des entrepreneurs hybrides et responsables, à même de répondre aux grands défis économiques de la société autour de sujets comme l’écologie ou la technologie. »

 

Les quatre nouveaux parcours type du PGE d’Audencia

 « Si l’ensemble des parcours (double compétence, parcours thématique et géographique et cours transversaux) de 1ère année sont conservés et renforcés, nous allons plus loins sur l’international, l’hybridation, la modularité, l’entrepreneuriat et la formation aux défis de la transition énergétique et sociale », explique Nicolas ARNAUD.

Le nouveau Programme Grande École d’Audencia se découpe donc en quatre parcours. Le premier est très axé sur l’international et permet aux étudiants d’explorer une zone géographique dès le deuxième semestre de leurs études. Ils pourront se rendre chez un prestigieux partenaire académique dans un autre pays du globe.
« Les étudiants qui suivront la voie Hispanica partiront suivre un semestre d’études à Mérida. Ceux du parcours USA pourront étudier dans une très belle université de Californie. Ce nouveau parcours complète le Global Mobility Track lancé avec succès en 2020 », précise Nicolas Arnaud.

Le deuxième parcours est le track entreprendre, dédié à tous les étudiants affichant un solide projet entrepreneurial dès leur entrée à l’école et désireux d’avoir du temps et des moyens pour le développer. Ce parcours sera également ouvert à ceux qui s’engageront à la tête des associations étudiantes, mais aussi aux sportifs de haut niveau et à tous les élèves qui ont besoin de travailler à côté des cours. Ce track propose un rythme de formation « adapté» afin que ces étudiants puissent s’engager pleinement dans leur projet. En effet, le troisième semestre est lissé sur une année, avec des cours qui pourraient être par exemple dispensés uniquement le matin, permettant aux étudiants de développer leur activité. Un semestre à l’international est également inclus dans ce parcours. Les élèves sont invités à réaliser un échange en lien avec le monde entrepreneurial dans un établissement partenaire.

Le troisième parcours est un parcours d’alternance sous contrat 24 mois. Audencia s’est dotée de son propre CFA et entend développer significativement les places disponibles en apprentissage. Ainsi, les étudiants peuvent bénéficier de ce dispositif qui offre de nombreux avantages comme la possibilité d’être rémunéré, de ne pas payer de frais de scolarité et de gagner en expérience professionnelle. Les élèves de l’école peuvent ainsi démarrer leur alternance dès la deuxième année, à Paris ou à Nantes. Plusieurs filières sont proposées en alternance comme le marketing commercial ou encore la finance-contrôle de gestion. Pour deux autres parcours, audit et conseil, Audencia a fait le choix d’un format semestriel extrêmement pertinent pour ces filières métiers, permettant aux étudiants de passer quatre mois à l’école, puis le reste de l’année pleinement en entreprise.

Enfin, le quatrième parcours se veut modulable pour les élèves de l’établissement. Les étudiants peuvent ainsi réaliser deux stages, dont un à l’international. Ils ont également la possibilité de se former à l’étranger en management ou acquérir une double-compétence dans un domaine différent. Les apprentis réalisateurs seront ravis de savoir qu’ils pourront suivre un semestre à la New York Film Academy d’où sort Lana Condor, qui a joué dans plusieurs comédies de Netflix ; et celles et ceux souhaitant aller encore plus loins sur les questions écologiques pourront même suivre un parcours avec la prestigieuse université de  Columbia !

L’idée est d’offrir un parcours dont l’hybridation permet aux étudiants de devenir des experts en management, mais aussi dans le domaine dans lequel ils souhaitent travailler, que ce soit les sciences, l’art ou le gaming. Audencia élargit la possibilité à tous de développer une double-compétence, sensibilisant au passage ses étudiants à des enjeux de société comme la transition écologique et sociale.

 

Des doubles-diplômes pour tous et des triples-diplômes

L’autre volonté forte d’Audencia est de permettre à tous ses étudiants de sortir de l’école avec un double-diplôme. En fin de cursus, les spécialisations du PGE sont transformées en MSc. Et ce n’est pas tout ! En effet, les élèves de l’école pourront aussi obtenir un double-diplôme avec l’un des MSc proposés par la business school ou avec l’un de ses partenaires en France ou à l’international. « Les étudiants auront la possibilité de choisir parmi 21 MSc, 7 MS, 30 doubles-diplômes en France et 150 à l’international.» A noter,que certains parcours double compétence comme le double diplôme avec Centrale Nantes donneront même lieu à un triple-diplôme. »

En outre, tous les diplômés de l’établissement devront passer par la case Gaïa, l’école de la transition écologique et sociale d’Audencia. Plus qu’une sensibilisation, tous les étudiants seront formés aux enjeux écologiques et sociaux ce qui leur permettra de développer des compétences métiers, sociétales et comportementales d’excellence. Gaïa aura également un impact sur les nouvelles formations déployées par Audencia. L’école travaille par exemple sur un nouveau master en Sustainable Luxury, qui mixe luxe et développement durable, pleinement en phase avec les enjeux de cette industrie.

 

Former l’Homo Audenciens

L’objectif d’Audencia est de former ce que l’école appelle : l’Homo Audenciens. « Notre projet est de diplômer des personnes aux compétences hybrides, capables de contribuer, à leur niveau, à la transition des individus, des organisations et de la société. » La business school formera tous ses étudiants aux notions d’écologie, mais aussi infusera leurs parcours de spécialisations qui n’avaient pas leur place dans une école de commerce auparavant, comme la mode, le cinéma, le gaming, grâce à des partenariats avec des universités prestigieuses à travers le monde. Une forte dimension Tech et data sera renforcée dans le parcours des étudiants d’Audencia, de la première à la dernière année du programme.

L’engagement sociétal de l’institution passe également par l’ouverture sociale. Audencia a multiplié par quatre les places disponibles en alternance. Elle ouvre un tout nouveau parcours, le track entreprendre, qui autorise les étudiants à avoir un job étudiant significatif à côté des cours. Enfin, elle continuera à soutenir significativement ses étudiants en ayant le plus besoin via ses dispositifs de bourses internes. Cette année, Audencia a en effet versé près d’un million d’euros, uniquement pour les étudiants du Programme Grande École.

Maximilien Arengi