Un nouveau parcours d’excellence à destination des prépas Un nouveau parcours d’excellence à destination des prépas
Une fois intégré en école de commerce, le rythme de travail est clairement moins soutenu qu’en prépa. Nombreux sont les étudiants qui se posent... Un nouveau parcours d’excellence à destination des prépas

Une fois intégré en école de commerce, le rythme de travail est clairement moins soutenu qu’en prépa. Nombreux sont les étudiants qui se posent la question de la difficile transition entre les enseignements très académiques et rigoureux des études menées jusqu’aux concours, et l’intégration en école de commerce, où il faut se responsabiliser. Dans cette optique, l’EM Normandie a décidé de « récompenser » ses meilleurs éléments en créant un parcours d’excellence.

 

Le parcours Excellence de l’EM Normandie

Dans le détail, l’école normande offre à ses meilleurs étudiants de première année l’opportunité de bénéficier d’un parcours unique (voir conditions en bas de l’article) à travers les différents campus. Après une première année à Caen, Le Havre ou, grande nouveauté, à Paris, la deuxième année (M1) se réalisera intégralement à l’étranger. Les étudiants passeront le premier semestre à Oxford, au sein d’un nouveau campus plus grand dans lequel l’école a aménagé en septembre dernier, et le second sur le tout nouveau campus de Dublin, au cœur d’une ville réputée pour sa dynamique économique dans le domaine des nouvelles technologies.

La dernière année (M2) se composera d’un semestre sur le tout nouveau campus du Havre actuellement en cours de construction, avec un accompagnement individualisé dispensé par des coachs carrière, suivi d’un semestre d’expérience professionnelle avec un stage de type « bras droit de dirigeant » sourcé par l’école. Il va de soi qu’un tel cursus soit intégralement enseigné en anglais !

Cette immersion d’un an dans les îles anglo-celtiques permettra aux étudiants d’être aux plus près de deux grandes villes mondialement connues et cosmopolites. D’un côté, Oxford, 150 000 habitants dont 42 000 étudiants, qui abrite une université quasi-millénaire et très réputée. De l’autre, Dublin, capitale du tigre celtique et base d’implantation européenne des startups devenues grands groupes, qui accueille notamment des sièges européens des GAFAM, grâce à son taux d’imposition généreux envers les entreprises. Sur place, l’école normande dispose d’équipes en relation étroite avec les entreprises locales afin de proposer aux étudiants des stages, des jobs d’appoint et des emplois.

 

Une stratégie payante

Cette montée en gamme de l’EM Normandie n’est pas sans rappeler l’obtention fin 2016 de l’accréditation EQUIS, qui, après celle de l’AACSB, récompense les efforts des équipes de l’école normande.

L’EM Normandie capitalise sur une stratégie ambitieuse  qui lui a permis au cours des dernières années d’augmenter ses effectifs et d’afficher une bonne santé financière. Par conséquent, l’école a étendu son campus de Caen l’an dernier et vient de démarrer les travaux de son nouveau campus du Havre qui doit être livré début 2020 au cœur de la ville et à proximité de tous les établissements d’enseignement supérieur havrais.

Le nouveau campus de l’EM Normandie au Havre bénéficie d’une vue exceptionnelle !

C’est ainsi que le Programme Grande École est désormais accessible à Paris dès la première année (U3) dans le prestigieux 16ème arrondissement, sur un campus qui s’agrandit d’année en année.  La suite du parcours à Paris peut se faire en alternance en deux ans, sur un rythme alterné de 3 semaines en entreprise, une semaine à l’école. Autre possibilité : partir en deuxième année sur un autre campus de l’école en France ou à l’étranger ou en semestre d’études dans une université partenaire et revenir à Paris en 3ème année pour une année de spé en français ou en anglais, en alternance ou non. Par exemple International Events Management, Manager des ressources humaines, Management du numérique, etc.

 

L’international, un point fort de l’école !

Cette montée en gamme de l’EM Normandie se traduit également par la multiplication des universités partenaires : on en dénombre plus de 200, dans 65 pays différents. Mais qui dit quantité ne dit pas abandon de la qualité, bien au contraire : l’école privilégie les nouveaux partenariats avec des universités accréditées EQUIS et AACSB comme elle. Voici en un coup d’œil l’impressionnante carte des universités partenaires où il est possible de partir en semestre d’études ou en double-diplôme en 3ème année pour certaines.


Pour plus d’informations sur l’école et le concours, nous t’invitons à regarder le live que l’école a réalisé en décembre :

Les modalités de sélection du parcours Excellence :

Cette sélection s’opérera en deux phases : d’une part un dossier académique (notes, niveau d’anglais, test de compétences, lettres de motivation et de recommandation et CV), d’autre part des épreuves de mise en situation (étude de cas et entretien avec un jury).

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.