Guerre froide (2) : 1945-1962 – De la genèse jusqu’à la coexistence pacifique Guerre froide (2) : 1945-1962 – De la genèse jusqu’à la coexistence pacifique
La Guerre de Corée (1950-1953) Après la seconde guerre mondiale, la Corée ne connaît pas un sort envieux : le pays qui était sous... Guerre froide (2) : 1945-1962 – De la genèse jusqu’à la coexistence pacifique
Utilise les flèches ← → pour naviguer entre les éléments !

La Guerre de Corée (1950-1953)

Après la seconde guerre mondiale, la Corée ne connaît pas un sort envieux : le pays qui était sous occupation japonaise, depuis 1910, est divisé en deux zones d’occupation le long du 38ème parallèle. Au sud, se trouve la zone américaine et au nord la zone soviétique. La partition du pays, qui ne devait être à l’origine que temporaire, fut définitive en 1948 à la suite des divergences entre Moscou et Washington. Chaque zone trouva son représentant -Kim Il Sun pour la partie soviétique et Syngman Rhee pour la partie américaine- et avait comme point commun de se revendiquer comme représentative de l’ensemble de la Corée. Pendant près de deux ans, les deux parties ont entretenu des relations tendues sur fond de Guerre Froide. Rien ne fut tenté du côté soviétique conscient que la partie américaine possédait une force militaire supérieure.

Toutefois, Staline finit par laisser Kim Il Sun tenter sa chance pour envahir la partie sud. Cette invasion prend au dépourvu les autorités américaines si bien que l’avancée des forces du Nord semblait irrésistible. Séoul est conquise en seulement trois jours. Les Etats Unis arrivent à obtenir un mandat onusien, après la condamnation de l’invasion par l’organisation internationale, dans le but de constituer une force multinationale pou repousser les Nord Coréens. Les forces onusiennes, commandées par le général MacArthur, alors à la tête de l’occupation japonaise, sont parvenues à repousser les forces du Nord et à atteindre le fleuve Yalou, marquant la frontière entre la Corée du Nord et la Chine.

Sans l’intervention de la Chine maoïste, la partie soviétique ne s’en serait pas bien tirée. Des forces aériennes ainsi que terrestres sont déployées. Face à cela, MacArthur est forcé de reculer. Ce n’est qu’en 1953 que la ligne de front s’est stabilisée à proximité du 38ème parallèle. La paix est signée lors de l’armistice de Pan Mun Jon le 27 juillet qui achève les trois années de ce conflit armé.

 

 

 

Utilise les flèches ← → pour naviguer entre les éléments !

Noémie Moreau

Ancienne élève au lycée Dupuy de Lôme (Lorient) voie S. Actuellement étudiante en deuxième année à SKEMA et à l'université Jean Moulin (Lyon) en relations internationales et diplomatie.