Allemand #Grammaire – Rappel sur l’utilisation des cas Allemand #Grammaire – Rappel sur l’utilisation des cas
Si les professeurs de lycée sont souvent moins rigoureux à ce sujet, les déclinaisons sont capitales aux concours d’écoles de commerce. On a tous... Allemand #Grammaire – Rappel sur l’utilisation des cas

Si les professeurs de lycée sont souvent moins rigoureux à ce sujet, les déclinaisons sont capitales aux concours d’écoles de commerce. On a tous croisé le fameux tableau de déclinaisons durant notre apprentissage de l’allemand, mais il ne sert pas à grand-chose si l’on ne sait pas identifier le cas dont il est question. Grâce à ces quelques règles simples, tu sauras désormais comment appliquer le tableau, et tes copies ressembleront à de vrais articles du Zeit.

 

Nominatif

Le nominatif est utilisé quand le groupe nominal est sujet. En somme, on cherche à savoir qui fait l’action. Il est aussi utilisé après les verbes d’état, c’est-à-dire sein, bleiben, heissen, werden, genannt werden, gerufen werden.

Exemples :

Ein grosser Hund lebt bei mir
Ich bin ein guter Student
Sie bleibt eine gute Lehrerin

 

Accusatif

L’accusatif est utilisé quand le groupe nominal est COD, mais aussi pour indiquer un mouvement. Pour la première utilisation, il convient de toujours faire attention à la fonction du groupe nominal dans la phrase.

Exemples :

Ich habe einen grossen Hund
Einen grossen Hund habe ich

La langue allemande est flexible et le sujet n’est pas forcément au début. Penses-y pour faire varier la structure de tes phrases, le correcteur appréciera !

On remarque ainsi que certaines prépositions sont forcément suivies de l’accusatif : für, gegen, durch, ohne, um.

Exemple :

Ohne deinen blauen Stift kannst du nicht arbeiten

Quand une chose est en mouvement, on utilise l’accusatif. Il convient, comme pour le datif (explications ci-dessous), de se demander si la chose bouge ou non.

Exemples :

Ich gehe in die Schule
Das Auto fährt zwischen die beiden Bäume

 

Datif

On utilise le datif dans plusieurs cas bien précis.

Toujours après certaines prépositions, les fameuses aus/bei/mit/nach/seit/von/zu. Sans aucune exception, quel que soit le contexte, elles doivent être suivies du datif.

Pour indiquer la position : si le groupe nominal est situé à un endroit précis et ne bouge pas, le datif est également de rigueur. Ainsi, certaines prépositions peuvent être suivies de l’accusatif comme du datif.

Exemples :

Ich fahre/gehe in den Tunnel: accusatif
Ich bin in dem Tunnel : datif

Un certain nombre de verbes sont suivis du datif. Cette règle est certes peu intuitive, mais l’ignorer fera hérisser les poils du correcteur. Ces verbes sont, pour ne citer que les plus importants : danken, helfen, gratulieren, zuhören, glauben, gefallen

Exemples :

Ich danke dir fur deine Hilfe
Danke, dass du mir geholfen hast
Ich höre meinem neuen Lehrer zu
Ich glaube meinen Kameraden gar nicht

 

Génitif

Le génitif s’utilise dans deux grands cas de figure : la possession et après un nombre défini de prépositions.

En ce qui concerne la possession, si l’utilisation de von est grammaticalement correcte, les correcteurs trouveront plus élégante l’utilisation du génitif. Le von relève plus du langage courant. Pour cette raison, il serait judicieux de l’utiliser pour la traduction d’un dialogue de la vie courante et non dans un essai de civilisation. On préférera donc : das Auto meiner Mutter à das Auto von meiner Mutter.

Les articles suivis du génitif sont, entre autres, les suivants : aufgrund, wegen, während, innerhalb, oberhalb, ausserhalb

Exemples :

Während des Zweiten Weltkrieges
Ich wohne ausserhalb der Stadt

Pierre Heller