Rapport de jury – LV2 Allemand ELVi 2020 Rapport de jury – LV2 Allemand ELVi 2020
Tu peux retrouver le sujet de l’épreuve ici : LV2 Allemand ELVi 2020 – Sujet Tu peux également retrouver l’analyse du sujet ici : LV2... Rapport de jury – LV2 Allemand ELVi 2020

Tu peux retrouver le sujet de l’épreuve ici : LV2 Allemand ELVi 2020 – Sujet

Tu peux également retrouver l’analyse du sujet ici : LV2 Allemand ELVi 2020 – Analyse du sujet

 

Le rapport de jury de LV2 Allemand ELVi 2020

Le sujet

Le texte de la version est un extrait du roman « Leere Herzen » von Juli Zeh, Luchterhand, 2017. Il compte 194 mots.

Le texte du thème vient du roman « Dernier arrêt avant l’automne » von René Fregni, 2019. Il se compose de 166 mots.

Le titre de l’article qui constitue la base de l’expression écrite est « Den europäischen Traum durchsetzen ». C’est un commentaire d’Aleida Assmann paru au Neue Zürcher Zeitung, un journal suisse, le 7 octobre 2019.

 

Le barème / attentes du jury

Le barème de la traduction a été élaboré avec le nombre de mots et de bonus pour les difficultés (ex : une phrase à 10 mots sans difficulté = 10 points, une phrase à 8 mots avec une difficulté =12) ; Nous avons donné un maximum de 200 points et divisé les points par 10 pour trouver une note sur 20.

Le barème pour la première question (résumé) de l’expression écrite : 12 points pour le contenu et 8 pour la langue, pour la deuxième question (commentaire) 10 et 10.

Nous avons pensé que les étudiants maîtrisaient leur langue maternelle et savaient l’écrire. Nous avons supposé également qu’ils connaissaient les bases de la structure allemande et au moins un vocabulaire scolaire. Nous avons été très déçus.

En ce qui concerne la traduction vers l’allemand, les structures spécifiques de l’allemand ne sont pas acquises par la plupart des candidats. Quant à l’expression écrite, de nombreux candidats ne savent ni écrire un résumé ni exprimer leur point de vue.

 

Remarques de correction

Remarques concernant les erreurs linguistiques :

1. Version:

Les candidats ont compris qu’il s’agissait de deux personnages dans ce texte. Cependant, beaucoup de candidats n’ont pas saisi ni l’ambiance de la situation ni l’état d’esprit, ni les deux caractères.

Les étudiants ont développé beaucoup d’imagination pour la traduction dans la langue maternelle. Vous trouvez deux exemples à dans le corrigé en page .

En revanche, ce qui a été bien maitrisé par la majorité des candidats a été le vocabulaire utilisé pour décrire l’histoire récente de l’Allemagne : «devenir champion du monde de football », « la vague des réfugiés », « la Grande Bretagne n’avait pas encore quitté l’UE », « le chômage » …

Les mots suivants étaient inconnus pour la grande majorité : Geländer, S-Bahn-Brücke, Schultern, Rücken, eng anliegend, aufzeichnen, BWL-Kurse, Knochen, Zinsen, Gleise, überlegte, merken, Ansatz, merkwürdig, sah…aus, mais aussi le nom de saison: „Herbst“ qui ne devrait pas poser un problème après plusieurs années d’allemand.

Quelques traductions complètement erronées :

« Er stand am Geländer der S-Bahn-Brücke » : il se trouvait comme gardien pour les trains soviétique

« Elle courut au-dessus d’un pont » (sie rannte über die Brücke)

Langeweile der BWL-Kurse aus den Knochen joggen » : « reviser ses cours de biologie sur les os », terminer sur les rotules,

(Irgendetwas an der Art wie …)- sorti d’une œuvre d’art, – peu importe le docteur, (ressemblence entre « Art » und « Arzt »)

2. Thème :

Beaucoup de candidats ont compris le sens global de la traduction vers la langue étrangère. Il y avait néanmoins de nombreuses erreurs sur des mots de base et les chiffres. Les candidats ne savaient pas que l’allemand emploie des noms composés comme „Küchenfenster“. Très peu de personnes l‘ont trouvé.

A part le vocabulaire, la traduction vers l’allemand pose pour la plupart des candidats de grandes difficultés. Notamment, l’ordre des mots de la langue allemande. Très peu de candidats ont bien maîtrisé l’ordre particulier des mots de la langue allemande.

Reconnaître le temps des verbes et bien les conjuguer en allemand semble compliqué pour certains candidats.

En plus, les déclinaisons simples et les adjectifs épithètes sont mal appliqués ou inconnus, ainsi que les constructions participiales, les participes passés (ex. kommen, sehen) et le conditionnel II.

La traduction erronée d’une expression française : -„manger sur le pouce“ auf die große Finger essen“,

un point grammatical inconnu pour la majorité: -„m’avait fait penser“ – denken gemacht Les confusions fréquentes:
Alle/alles, hinter/hinten, setzen, sitzen + participe passé,

Vocabulaire inconnu ou mal connu : winzig, überwachen, die Fensterscheibe, nachdenklich, Gesicht,

Les articles du vocabulaire basique : die Sonne, die Welt „Gratin de courge“ – Kartoffelsalat, Tomatensalat!

3. L’expression écrite

Beaucoup de candidats ont paraphrasé le texte original pour faire le résumé. Certains ne possèdent pas suffisamment de connaissances de l’histoire contemporaine !! Néanmoins, il y en a quelques-uns qui ont montré un excellent niveau linguistique et des connaissances élargies de l’histoire allemande.

D’autres manquent de cohérence dans l’argumentation. Beaucoup ne possèdent pas assez de vocabulaire de liaison pour rédiger un essai en allemand.

Certains candidats écrivent : En parlant de l’Europe : « es war nicht sehr interessant, da alles in den USA stattfand »
Dann gab es das Europa des kalten Krieges von 1989 bis 2015.

Trop généralisé :

Das Wachstum der AfD zeigt, dass die deutsche Bevölkerung nicht mehr Europa magt!!

Quelque chose semble confuse :

Nach 1949: Die kalte Krieg war gewonnen mit die Ideologie der USA

Une attention particulière devrait être apportée à l’emploi de la virgule en allemand. Elle a une fonction grammaticale. C’est inconnu pour beaucoup de candidats.

Certains candidats ont indiqué un faux nombre de mots ! Cela devait être sanctionné !

 

Conseils aux futurs candidats

Savoir gérer son temps ! Il faut se préparer à cette épreuve et bien répartir son temps pour chaque sous épreuve. Lire attentivement les textes de la traduction. Ce sont des textes littéraires qui permettent une certaine créativité pour la traduction. Il est très important de lire des œuvres littéraires en français et en allemand afin de se familiariser avec la lecture. Si vous avez l’habitude de lire vous allez plus vite saisir le sens du texte. Ainsi vous pourriez peut-être développer davantage de finesse dans votre traduction.

Pour l’épreuve du thème, il faudrait absolument relire le texte et être sûr de bien avoir respecté les structures de base !

En ce qui concerne l’expression écrite, il faut respecter une distinction claire entre les deux questions : la première question est un résumé du texte et la deuxième question exige un commentaire personnel.

Les points essentiels du texte doivent être reformulés. Un simple copier/coller de quelques passages n’est pas suffisant. Un avis personnel n’est pas nécessaire pour la première question.

En réponse à la deuxième question, les candidats doivent porter un jugement critique, un regard personnel sur la problématique et donner une opinion personnelle.

Retravaillez soigneusement les points grammaticaux : l’ordre des mots, déclinaison, conjugaison…)

Ecrivez régulièrement des textes courts sur des sujets d’actualité ! Apprenez l’orthographe de la langue maternelle !

Nicolas Doan

.