Viajo en… #1 : Andalucía Viajo en… #1 : Andalucía
¡Buenos días! Dans le premier article de cette série « Viajo en... », nous te proposons un petit voyage en Andalousie. Ces petites informations... Viajo en… #1 : Andalucía

¡Buenos días! Dans le premier article de cette série « Viajo en... », nous te proposons un petit voyage en Andalousie. Ces petites informations et ces exemples te seront très probablement utiles, notamment à l’oral, et feront la différence grâce à leur précision ! Alors, prépare ton assiette de tapas et ta tenue de flamenco et laisse-toi embarquer dans la plus charmante et envoûtante région d’Espagne

 

Petit point historique

L’histoire de cette communauté autonome est particulièrement intéressante car elle n’a pas toujours été sous la domination de la couronne castillane. En 711, à l’issue de l’invasion de la péninsule ibérique par les musulmans – les Maures –, l’Andalousie fait partie de l’Al-Andalus (ensemble des États musulmans). Cette situation durera jusqu’à la fin de la « Reconquista », la reconquête de ces territoires menée par le roi catholique Ferdinand II d’Aragon et la reine Isabelle de Castille, survenue en 1492 avec la prise du dernier royaume occupé, celui de Grenade. Ces quelques siècles sous domination étrangère ont toutefois octroyé à l’Andalousie un héritage culturel et notamment architectural très riche ! En témoignent la mosquée-cathédrale de Cordoue ou encore le palais de l’Alhambra de Grenade…

 

Un monument connu : le palais de l’Alhambra à Grenade

« L’Alhambra ! L’Alhambra ! Palais que les génies

Ont doré comme un rêve et rempli d’harmonie

Forteresse aux créneaux festonnés et croulants

Où l’on entend la nuit de magiques syllabes,

Quand la lune, à travers les mille arceaux arabes,

Sème les murs de trèfles blancs. »

Bel hommage de Victor Hugo (Les Orientales) à cet édifice somptueux, témoin de la présence musulmane en Espagne et du métissage culturel qui en a découlé. Il s’agit d’un ensemble fortifié situé dans la province de Grenade et réunissant de nombreux palais décorés avec les codes de l’art hispano-mauresque, en particulier l’art appelé « nasride ». Il s’agit d’un artisanat ornemental, contrairement à l’art des Omeyyades, plus monumental, et que l’on retrouve dans la construction de la grande mosquée-cathédrale de Cordoue. Ce bijou architectural fut épargné par les rois catholiques lors de la Reconquista et fut utilisé comme résidence royale lors de leurs visites dans la région.

 

Un lieu connu : Séville, le chef-lieu de la région

Séville est sans aucun doute la ville la plus connue d’Andalousie. 4e ville d’Espagne avec deux millions d’habitants, elle abrite de nombreux monuments aussi célèbres que l’Alhambra tels que l’Alcázar (autre palais royal mauresque) ou encore la cathédrale gothique de Notre-Dame. Si tu la visites, tu pourras y trouver le tombeau de Christophe Colomb ! La ville incarne parfaitement le mélange entre une culture très enracinée, un folklore mondialement connu et une modernité qui en fait une cité internationale.

 

Un personnage connu : le poète et dramaturge Federico García Lorca

Le poète, romancier et dramaturge Federico García Lorca (1898-1936) s’est beaucoup inspiré de l’Andalousie, sa terre natale, pour écrire son œuvre. Né dans la province de Grenade, il a nourri ses écrits de ses souvenirs et observations de la nature andalouse et des traditions de la région ; le folklore lui a notamment inspiré le chant Romancero Gitano. La maison de vacances de sa famille pendant les dix dernières années de sa vie (de 1926 à 1936, année du début de la guerre civile espagnole pendant laquelle il a été exécuté par les milices franquistes) est aujourd’hui un musée qui lui est dédié et porte le nom de Huerta de San Vincente. Si tu es fan de littérature, fonce le visiter !

 

L’Andalousie et la politique

Le Parlement andalou est présidé, depuis les dernières élections du 2 décembre 2018, par le PP (Partido Popular) et Ciudadanos, les deux principaux partis de la droite traditionnelle, alors que la région était un bastion socialiste depuis 40 ans. Notons par ailleurs qu’à cette même élection, le parti d’extrême droite Vox a fait son apparition pour la première fois au parlement d’Andalousie, en remportant 12 sièges, ce qui participe à l’inquiétude grandissante à son égard.

 

Une entreprise connue : Abengoa

13e entreprise du pays en termes de chiffre d’affaires, Abengoa est un groupe industriel et technologique espagnol du secteur énergétique. Son siège est situé à Séville et l’entreprise multinationale est à la tête d’une centaine de filiales. Elle investit énormément dans l’innovation et les énergies renouvelables malgré les difficultés financières récentes (endettement) qui ont freiné cette quête. Elle emploie 14 000 personnes dans 25 pays, dont près de la moitié en Espagne.

 

Rapide panorama de la situation économique de l’Andalousie

De nombreuses analyses montrent que les performances économiques de l’Andalousie sont largement inférieures à son potentiel. Malgré sa place de 3e communauté autonome espagnole, de très fortes inégalités persistent et poussent de nombreux jeunes à se tourner vers l’économie souterraine ; par ailleurs, la pratique intensive de l’agriculture ainsi que l’effort continu pour soutenir le secteur minier tendent à laisser de côté l’industrie et le secteur secondaire. Notons toutefois l’essor de certaines villes comme Málaga, qui développe un grand parc industriel et technologique appelé Málaga Valley (très original !), regroupant des entreprises de domaines très variés (transports, informatique, télécommunications…).

Il va sans dire que le tourisme représente un pôle économique majeur dans la région et que la crise sanitaire actuelle affecte considérablement l’économie andalouse. Le taux d’occupation des hôtels durant l’été était de 25 % seulement…

 

Les traditions andalouses

Après ces considérations plutôt sérieuses, il est temps de poursuivre le voyage ! Le folklore andalou regorge de traditions célèbres, comme la tauromachie et le flamenco.

La première se concrétise par de régulières corridas, un peu moins d’une centaine par an. Cette pratique est contestée par des mouvements citoyens tels que l’association No Corrida ; pour tout savoir sur ces luttes acharnées entre toreadores et toros, consulte cet article de Major-Prépa.

Le flamenco, tradition populaire bien moins controversée, est un savant mélange de danse, de chant et de guitare, jouée selon des rythmes aux origines très variées : ils restituent les héritages de trois peuples opprimés (les gitans, les juifs et les arabes). Il est tout à fait possible de trouver des spectacles de flamenco dans des théâtres municipaux, organisés par des peñas (des cercles de passionnés !).

 

L’Andalousie dans la culture populaire

Et pour finir, si tu veux découvrir l’Andalousie sans prendre le risque d’attraper la Covid en route ou sur place, rien de tel qu’un bon livre ou film sur le sujet (à voir et à lire en VO, c’est toujours mieux !). Voici une petite sélection des plus fameux :

 

Films

Andalousie (1951) de Robert Vernay. Une comédie musicale avec Luis Mariano, incarnant un toréador.

Jeu de rôles (1999) de Mateo Gil. Thriller psychologique ayant pour cadre la semaine sainte à Séville.

Capitaine Alatriste (2006) de Agustín Díaz Yanes. Film d’aventures racontant celles du capitaine Diego Alatriste, mercenaire à Séville au temps de l’Espagne impériale du XVIIe. Il est inspiré du best-seller d’Arturo Pérez-Reverte.

La Isla Minima (2014) de Alberto Rodriguez. Film policier se déroulant dans les marais du Guadalquivir et récompensé par 10 Goya (l’équivalent espagnol des César français).

 

Livres

Noces de sang (Bodas de Sangre) (1931) de Federico García Lorca. Sûrement sa pièce de théâtre la plus connue, elle traite des passions amoureuses dans le milieu étroit et mû par le code de l’honneur qu’est la paysannerie andalouse.

Carmen (1847) de Prosper Mérimée. Cette nouvelle célébrissime fut à l’origine de l’opéra de Georges Bizet et raconte la jalousie meurtrière de Don José.

Vents contraires (Los aíres difíciles) (2002) de Almudena Grandes. Un roman bouleversant dont l’histoire se déroule dans le golfe de Cadix, à l’ouest de l’Andalousie.

 

Nous espérons que cet article t’aura fait voyager et donné envie de découvrir cette belle et riche région qu’est l’Andalousie !

En attendant de pouvoir à nouveau voyager pour de vrai, n’hésite pas à consulter cette page qui regroupe tous nos articles pour t’aider en espagnol.

Magali Asseraf

Etudiante à l'ESSEC