Progresser en chinois : 10 conseils pour doper sa moyenne au concours Progresser en chinois : 10 conseils pour doper sa moyenne au concours
Voici tous les secrets pour progresser en chinois et doper sa moyenne !   1- Faire des fiches thématiques en Chinois et les relire... Progresser en chinois : 10 conseils pour doper sa moyenne au concours

Voici tous les secrets pour progresser en chinois et doper sa moyenne !

 

1- Faire des fiches thématiques en Chinois et les relire régulièrement

Faire de bonnes fiches thématiques et les maîtriser vous garantira une bonne note à l’écrit comme à l’oral. L’idéal est d’en faire le plus possible pour être incollable le jour J. Tout peut tomber, ne vous limitez donc pas aux sujets classiques que sont l’éducation, les problèmes démographiques, l’environnement, l’économie chinoise etc. Vous pouvez très bien tomber sur des articles qui traitent de la nourriture ou des pandas géants !

Votre fiche thématique doit fournir une analyse assez exhaustive du thème auquel elle se rapporte et doit surtout comporter quelques exemples concrets. Illustrer vos arguments en chinois vous permettra déjà de vous démarquez de très nombreux candidats.

 

2- En classe, prenez des notes à la main (et surtout pas à l’ordinateur)

Travailler le chinois et parfaire cette langue requiert énormément de temps et de motivation. Or ces deux éléments sont très précieux en prépa. C’est pourquoi nombre d’entre vous décideront durant ces deux années de privilégier les matières à fort coefficient et laisseront le mandarin sombrer dans l’oubli… Mais sachez qu’avec une méthode de travail efficace, vous pouvez progresser rapidement en chinois, sans pour autant négliger les matières phares au concours.

Tout d’abord, travailler le chinois passe indéniablement par l’apprentissage des caractères. Sans eux, impossible d’écrire un essai convaincant pour répondre à la question posée, même si vous avez bien compris l’article et cerné le sujet. Pour apprendre ses caractères efficacement, mobiliser la mémoire visuelle ne suffit pas, il faut les écrire plusieurs fois pour stimuler votre mémoire kinesthésique. En 3cours, essayez de prendre vos notes en caractère ou en phonétique si vous n’avez pas le temps. Et lorsque vous êtes chez vous, prenez une bonne demi-heure pour mettre au propre vos notes, ficher votre cours, et tout ceci en caractère bien évidemment. Cette étape vous aidera déjà à mémoriser une bonne partie des caractères requis pour avoir une bonne note au concours. Enfin, de temps en temps, avant un devoir sur table par exemple, prenez le temps de retravailler les caractères que vous avez oublié en les réécrivant plusieurs fois sur une feuille de papier, sur une ardoise ou dans le vide.

 

3 -Retravailler les thèmes et les versions faits en classe

Au cours de ces deux années, vous aurez maintes occasions de faire des thèmes et des versions, que ce soit en classe ou lors des DST. Prenez systématiquement la correction, retravaillez-les et faites-en sorte de ne plus commettre les mêmes erreurs de vocabulaire, de syntaxe ou de caractère.

Pour les plus motivées, vous pouvez vous procurer des annales de chinois auprès de votre professeur. Sinon, nous publierons au cours de l’année quelques exercices de traduction pour vous préparer au jour J !

 

4- Toujours garder un petit bloc note sur soi

Il peut être très utile de noter au fur et à mesure des mots nouveaux dans votre bloc note. Relisez-le régulièrement pour progresser en traduction. Enfin, ce carnet vous sera très utile pour les révisions de dernière minute !

 

5- Structurez vos essais avec des connecteurs logiques

Ce qui vous distinguera d’un autre candidat (bilingue ou non) sera votre capacité à structurer vos idées. Pour cela, rien de plus simple que l’emploi de connecteurs logiques : 首先,Tout d’abord, 而or, 然后,ensuite, 总的来说 pour conclure.

 

6 – Répondez clairement à la question posée

Inutile d’essayer d’accrocher le correcteur avec une structure de phrase trop complexe pour lui montrer l’étendue de votre savoir. Utilisez des phrases simples dès l’introduction pour montrer au correcteur que vous avez bien cerné le sujet. Vous éviterez également de commettre une erreur de grammaire dès le début de votre essai et il va sans dire que la première impression joue énormément sur la note finale.

Ensuite, gardez en tête qu’il ne sert à rien de recracher une fiche thématique toute faite dans l’un de vos essais, même s’il s’agit du même thème ! Le correcteur vous mettra au mieux la moyenne si vous êtes hors sujet. Utilisez vos fiches thématiques intelligemment. Pour ce faire, reformuler dans un premier temps la question posée sous la forme d’une phrase affirmative. Par exemple, en reformulant la question 对你来说,在中国肥胖症的原因是什么?Quelles sont, selon vous, les raisons de l’obésité en Chine ? on obtient : 对我来说,在中国肥胖症的原因是。。。。。。

Enumérez 3-4 éléments de réponse en chinois ou en français qui vous viennent spontanément à l’esprit (oubliez vos fiches !). Après cette étape, il vous sera possible de faire appel à vos fiches pour étayer vos éléments de réponse. Par exemple, pour la question sur l’obésité évoquée ci-dessus, une raison pourrait être l’ouverture des fastfood 快餐店en Chine dans les années 1990 comme McDonald 麦当劳ou KFC 肯德基。Pour aller plus loin, vous pouvez expliquer que la nouvelle génération des chinois mange plus de viande 肉que l’ancienne génération qui consommait plus de légume青菜, ce qui peut être un des facteurs de l’obésité chez les jeunes.

 

7 – Utilisez sans modération votre cours de géopolitique

Vous vous doutez bien qu’il vous sera impossible pendant ces deux années de ficher l’ensemble des thèmes en chinois. Mais pas de panique, votre cours de géopolitique est une vraie mine d’or lorsqu’il s’agit d’exemples. N’hésitez pas à reprendre des éléments de votre cours en les reformulant très simplement.

 

8 – Cultivez-vous en regardant des films ou des séries en VO avec ou sans sous-titres

C’est la meilleure manière de mêler l’utile à l’agréable. A travers les films et séries chinoises, vous allez vous familiariser avec des expressions idiomatiques chinoises et vous pouvez même vous en servir comme accroche si le sujet s’y prête ! Voici quelques films et séries qui pourraient être intéressants :

活着Vivre ! est un film sorti en 1994 et réalisé par le célèbre Zhang Yimou, nous revivons à travers les yeux d’un chef de famille les évènements marquants qu’a connus la Chine tout au long du XXème siècle : la création de la République de Chine, la guerre civile qui précède la République populaire de Chine, le Grand Bond en avant, la Révolution culturelle…

女大当嫁 (2010) est une série qui nous immerge dans le quotidien des chinois. Elle est très représentative de la Chine d’aujourd’hui, entre tradition et modernité.

我愿意 I do (2012) est un film qui traite d’amour et de mariage en Chine.

 

9 – Ne négligez pas la grammaire

En prépa, les professeurs reviennent très rarement sur les règles de grammaire puisqu’ils estiment que ce sont des acquis de collège et de lycée. Cela ne veut pas pour autant dire que les fautes de grammaire ne comptent pas au concours ! Au contraire, elles sont durement sanctionnées et peuvent même décrédibiliser vos propos le jour de l’oral.

Comme nous l’avons évoqué un peu plus haut, il est important de travailler efficacement en chinois. La grammaire ne doit pas vous prendre trop de temps. Repérer au cours de vos lectures les structures de phrase qui reviennent souvent en chinois, notez-les, apprenez-les et sachez les réutiliser dans vos devoirs. Par exemple, une structure qui revient souvent pour marquer l’exception est la suivante :

除了。。。。。。以外,sujet + 都。。。。。。

除了星期天以外,安东天天要上班 Antoine doit aller au travail tous les jours sauf le dimanche.

 

10 – Le conseil en or : pratiquer régulièrement

Pour progresser rapidement en chinois, la maxime de Confucius tu suivras : « J’entends et j’oublie, Je vois et je me souviens, Je fais et je comprends »

En effet, les automatismes en chinois s’acquièrent par la pratique. Participez en classe dès que vous en avez l’occasion. N’hésitez pas à poser des questions à votre professeur pour compléter vos fiches thématiques. Ce dernier peut même vous proposer de les relire pour vérifier si elles sont bien faites.

Les khôlles de chinois sont, par ailleurs, des occasions en or pour mettre en pratique toutes les connaissances que vous aurez acquises durant l’année. Elles vous entraînent à repérer rapidement les éléments importants d’un article, structurer votre pensée et améliorer votre niveau de langue. En outre, vos colleurs vous fournissent souvent des articles très utiles pour cerner les enjeux contemporains de la Chine. Fichez-les après chaque khôlle et réutilisez les dans vos essais si l’occasion se présente. L’idéal, c’est d’en faire une par mois.

Jacques Hoang

Je suis actuellement à Audencia après avoir fait deux années de prépa ECS au lycée Janson-de-Sailly à Paris. Mes matières préférées sont la géopolitique, la culture générale, les langues et plus particulièrement le Chinois.