Les meilleurs livres d’anglais en prépa HEC Les meilleurs livres d’anglais en prépa HEC
En anglais (et dans les autres langues d’ailleurs), la qualité de ta copie dépendra essentiellement de trois choses: la richesse du vocabulaire utilisé, la... Les meilleurs livres d’anglais en prépa HEC

En anglais (et dans les autres langues d’ailleurs), la qualité de ta copie dépendra essentiellement de trois choses: la richesse du vocabulaire utilisé, la rigueur syntaxique et orthographique et enfin tes connaissances civilisationnelles ainsi que ta capacité à les utiliser pertinemment en “Essay”. 

A la différence des autres matières, il n’y a pas de réelle rupture entre la première et la deuxième année. La préparation pour les concours est donc une véritable course de fond, un travail continu et de longue haleine. Par conséquent, il est très souvent opportun de travailler en amont des cours (qui permettent de s’imprégner de l’anglais oral; cet aspect est fondamental!) avec des ouvrages adaptés afin de pallier d’éventuelles difficultés.

 

L’anglais aux concours commerciaux, Fabien Grenèche

fabien greneche

Une sorte de Bible de l’Anglais en prépa HEC. On y trouve aussi bien des fiches de civilisations que des points de grammaire ou des essais corrigés. La langue est recherchée et les paragraphes fourmillent d’expressions idiomatiques faciles à recaser en DS. C’est l’ouvrage idéal pour un préparationnaire qui compte sur une performance en anglais au concours.

Le thème grammatical anglais, Claude et Cécile Loubignac

loubignac
En première année notamment, le thème grammatical doit être ta top priorité ! Il permet de passer en revue tous les écueils très pénalisés au concours.

Journal’ease, Judith Andreyev

journalease

50 mots fréquemment utilisés dans la presse anglo-saxonne à apprendre chaque semaine, c’est ce que propose Journal’ease aux préparationnaires. Un travail qui peut paraître indigeste aux premiers abords, mais extrêmement rentable pour qui veut se doter d’un vocabulaire précis en colle et surtout en Essay. Une phrase d’exemple et une série de synonyme, d’antonyme et de mots dérivés accompagnent chacun des 1350 mots de Journal’ease, ce qui permet de se les approprier tout à fait.

 

Dimitri Des Cognets

Rédacteur en chef de Major-Prépa