Parcoursup 2021 : +65% de vœux pour la prépa ECG ! (analyse) Parcoursup 2021 : +65% de vœux pour la prépa ECG ! (analyse)
Cette année était celle de toute les incertitudes pour les formations du supérieur, a fortiori pour la grande majorité d’entre elles qui recrutent via... Parcoursup 2021 : +65% de vœux pour la prépa ECG ! (analyse)

Cette année était celle de toute les incertitudes pour les formations du supérieur, a fortiori pour la grande majorité d’entre elles qui recrutent via la plateforme Parcoursup. Entrée en vigueur du régime des spécialités en terminale, crise sanitaire, entrée sur la plateforme d’environ 500 formations (hors apprentissage)… bien malin celui qui pouvait prédire ce que ce millésime 2021 allait nous réserver.

Pour les nouvellement nommées classes préparatoires économiques et commerciales voie générale (prépa ECG), force est de reconnaître que quelques réflexions nous conduisait à un certain pessimisme. Eh bien, que nenni ! Le nombre de vœux total pour la prépa ECG augmente cette année de 65% par rapport aux vœux cumulés des voies ECS et ECE en 2020. En filière ECT (voie technologique), la hausse s’élève à environ 8%.

Si ces premiers chiffres relèvent indéniablement de la bonne nouvelle pour la filière, il convient néanmoins de les mettre en perspective et, nécessairement, de nuancer en partie ces résultats de prime abord excellentissimes.

 

Lire aussi : La prépa ECG (débouchés, spécialités, contenu)

 

Une hausse généralisée de vœux Parcoursup  pour les classes préparatoires

Commençons d’abord par préciser que si ce regain d’amour pour les classes prépas est particulièrement spectaculaire pour la filière commerciale, celui-ci concerne en réalité l’ensemble des CPGE. Au total, le nombre de vœux affiliés à une classe préparatoire a grimpé de 28% cette année (+11% pour les littéraires, +20% pour les scientifiques, +65% pour les commerciaux).

Cette attractivité accrue s’explique principalement par des facteurs conjoncturels : de toute évidence, la crise sanitaire que nous traversons a détourné nombre de lycéens des voies universitaires. Le cadre rassurant des CPGE, l’accompagnement permanent du corps professoral et, surtout, la possibilité de poursuivre les cours en présentiel ont renforcé la cote de ces formations tout au long de l’année scolaire.

Par ailleurs, depuis quelques années, un nombre croissant d’étudiants au profil idoine pour rentrer en CPGE cédaient aux chants des sirènes des plus prestigieuses universités étrangères. La plupart d’entre eux ont du cette année renoncer à leur volonté de départ, principalement au profit des classes préparatoires.

 

Des chiffres encourageants, mais pas définitifs

S’il faut se réjouir de ces résultats partiels, on ne peut omettre de préciser que les candidats ont aussi formulé plus de vœux que l’an passé, notamment en voie générale : 14,6 vœux en 2021 contre 12,1 en 2020. Un phénomène qu’on peut sans doute attribuer à la difficulté accrue pour les terminales à évaluer réellement leurs chances d’être pris dans telle ou telle formation, ce en raison de la réforme du lycée.

 

NB : Afin d’aider les terminales à évaluer leurs chances d’intégrer une classe préparatoire donnée, nous mettons en place cette année un répertoire de dossiers Parcoursup.

 

D’une part donc, le fait d’avoir demandé une classe préparatoire ne veut pas dire nécessairement que l’étudiant concernant choisira in fine cette formation. Surtout, la hausse des vœux est aussi le fait de candidats certains d’aller en CPGE, mais qui ont tendance à demander plus de prépas par sécurité.

Ainsi, en valeur absolue du nombre de candidats, ce sont quelque 108 000 lycéens qui ont formulé au moins un vœu en classe prépa en 2021, contre 105 000 en 2020. Si cela représente cette fois une hausse de « seulement » 3%, celle-ci se fait néanmoins dans un contexte de baisse du nombre de candidats cette année (-17 000 par rapport à 2020).

 

 

Prépa ECG : vers une recomposition de la filière ?

Si on s’attarde en particulier sur le cas de la prépa ECG, il faut d’abord préciser que la hausse (flatteuse) de 65% ne se fait pas à base comparable. Certes, 194 511 vœux ont été enregistrés en 2021, contre 117 678 en 2020. Sauf que dans le premier cas, chaque candidat a pu librement formuler des vœux dans les quatre parcours proposés par la nouvelle prépa ECG (maths approfondies et HGGMC, maths approfondies et ESH, maths appliquées et HGGMC, maths appliquées et ESH). En 2020, les lycéens des voies S et ES étaient automatiquement destinés, de par leur bac d’origine, aux prépas ECS ou ECE : de quoi relativiser cette hausse stratosphérique donc.

Par ailleurs, le principal enseignement à retenir est bel et bien, comme nous le relevions dans cet article, le tropisme marqué vers l’ancienne voie ECE. En effet, auparavant, les ECS étaient légèrement plus nombreux que les ECE, mais le décloisonnement des filières initié par la réforme a fort logiquement incité les aspirants à la « prépa éco » à se tourner vers les parcours avec un niveau de mathématiques (les maths appliquées) plus accessible.

Malgré tout, il faut rappeler que la condition sine qua none posée par les CPGE ECG pour prétendre à ces classes, c’est-à-dire avoir suivi un enseignement de mathématique en première et en terminale, est désormais rempli par un nombre significativement plus faible de terminale, puisque les maths sont désormais hors du tronc commun. En cela, cette hausse du nombre de vœux demeure plus que rassurante !

Si ce premier exercice de Parcoursup en mode « ECG » s’avère donc (pour le moment) positif, il pose néanmoins le défi à la filière de poursuivre son adaptation. En creux, le débat consiste à savoir si les parties prenantes de ce cursus (classes préparatoires et Grandes Écoles)  « acceptent » cette baisse d’exigence du niveau de mathématiques, ou si ces dernières chercheront à la juguler. Auquel cas, la mise en place de quotas, comme pour les CPGE scientifiques, semble être la seule mesure réellement efficace.

 

Le nombre de vœux en prépa économique et commerciale en 2021 et 2020

Filières / parcours Nombre de vœux en 2021 Nombre de vœux en 2020
Prépa ECG (maths appl. / ESH) 65469 /
Prépa ECG (maths appro. / HGG) 45 619 /
Prépa ECG (maths appl. / HGG 42 276 /
Prépa ECG (maths appro. / ESH) 41 147 /
Prépa ECS / 59949
Prépa ECE / 57279
Prépa ECT 9809 9067

Dimitri Des Cognets

Rédacteur en chef de Major-Prépa