Comment sereinement aborder son année de khûbe ? Comment sereinement aborder son année de khûbe ?
Avant toute chose j’aimerais te féliciter. Certes tu n’as pas eu les résultats que tu espérais au concours, mais ce n’est que partie remise !... Comment sereinement aborder son année de khûbe ?

Avant toute chose j’aimerais te féliciter. Certes tu n’as pas eu les résultats que tu espérais au concours, mais ce n’est que partie remise ! Cuber n’est pas un échec (j’avoue l’avoir un peu vécu comme cela au début, mais avec le temps tu comprendras que c’est une chance, vraiment). Je veux te féliciter parce que malgré ce sentiment d’échec tu as eu le courage de vouloir retenter, ce qui n’est pas le cas de tout le monde.

Cuber, on ne va pas se mentir est difficile. Tu passeras par des moments de doute (typiquement en début d’année quand tu vois la story Snapchat de tes potes en WEI ou à la Toussaint quand tu as l’impression que tu as toujours les mêmes notes qu’en carré). Mais en même temps tu as une immense longueur d’avance : déjà, un an d’entraînement, mais aussi et surtout, l’expérience des concours et une prise de recul (tu verras c’est un plus dans l’année et aux oraux). Tu peux consolider tes bases, approfondir et en parallèle te détendre un peu. Certes tu seras toujours dans le rush : même après 3 ans tu ne te sentiras jamais vraiment prêt, mais c’est normal et tu seras toujours moins dans le rush que l’an passé !

Tu as sûrement le sentiment de devoir dès maintenant charbonner comme un malade pour ne surtout pas rater à nouveau les concours. Grave erreur. Pendant la prépa je rêvais de couper parfois mais j’avais du mal, même pendant les vacances, rongée par la culpabilité dès que j’abandonnais Lagrange, Kant et Xi Jing Ping, donc crois-moi, si je te dis de couper, c’est important.

Entre la carré et la cube, l’été je me suis reposée, je suis sortie et j’ai oublié la prépa. C’est ce qu’il y a de mieux à faire ! N’oublie pas que 2 ans de prépa c’est épuisant et que tu dois être en forme (physiquement et mentalement !) pour affronter l’année suivante. Il est beaucoup plus rentable de s’économiser que de griller toutes ses cartouches avant même le début de la bataille…

Il faut tout de même bosser un minimum cet été

Je te conseille néanmoins de revoir ton cours de maths une à deux semaines avant la rentrée pour bien le connaître, faire quelques exos (mais sans 5 annales HEC de maths II) et de lire les livres de CG que l’on t’a donnés à lire (j’aimais la CG donc j’ai lu ceux qui m’intéressaient mais je sais que certains n’ont lu aucun livre cet été et s’en sont quand même bien sortis), cela te remettra dans le bain…

Travaille dès le début de l’année mais moins intensément qu’en carré (surtout avant la Toussaint, tu mettras un coup d’accélérateur à partir de février), tu peux sortir un peu en cube et je te le conseille même (sans finir en PLS tous les samedis non plus) et surtout : dors plus ! En cube il vaut mieux dormir une heure de plus que de faire une annale de plus !

Attention cependant, il faut souffler mais si tu te sens très fragile (surtout en maths), tu peux tout de même t’y mettre plus tôt et en faire un peu plus (tout en te reposant à côté tout de même). Mais en tant que futur Cube tu es à même de connaitre tes besoins !

Je te souhaite donc une bonne fin de vacances, profite à fond ! Regonfle-toi à bloc et tu vas tout déchirer, cette année est la bonne !

 

Astrid Plonquet

Après trois années de préparation dans une prépa parisienne, j'ai intégré l'ESSEC où je suis élève en première année. Bien qu'ancienne S, mes matières de prédilection sont plutôt littéraires : il s'agit de la géopolitique, de la CG et de l'Allemand !

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *