Synthèse d’actualité estivale 2020 – Afrique Synthèse d’actualité estivale 2020 – Afrique
La croissance africaine en 2020 Le 6 juillet 2020, la Banque Africaine de Développement a présenté ses conclusions quant à la croissance africaine pour... Synthèse d’actualité estivale 2020 – Afrique
Utilise les flèches ← → pour naviguer entre les éléments !

La croissance africaine en 2020

Le 6 juillet 2020, la Banque Africaine de Développement a présenté ses conclusions quant à la croissance africaine pour 2020 et 2021 en publiant Perspectives économiques en Afrique. Elle prévoit une importante hausse de l’extrême pauvreté, qui pourrait toucher jusqu’à 49 millions d’Africains, ainsi que la perte de près de 30 millions d’emplois cette année. La raison principale de cette baisse est évidemment la crise économique liée à l’épidémie de la Covid-19, et qui touche de plein fouet des secteurs tels que le tourisme, les transports et les loisirs, que la BAD estime être ceux qui mettront le plus de temps à repartir.

Les pays les plus touchés par la récession seraient l’Afrique du Sud, le Nigéria, l’Algérie et le Maroc, tandis que les pays à économie plus diversifiée comme l’Éthiopie, l’Égypte, le Kenya, la Côte d’Ivoire ou le Sénégal conserveraient une croissance certes atténuée mais positive. Le principal danger qui guette les économies africaines est celui de la dette : avec le lancement des plans de relance économiques, la BAD estime que certains déficits budgétaires pourraient être multipliés par deux, et atteindre 8 à 9% du PIB de certains États. Pour finir sur une note positive, l’établissement prévoit aussi un rebond de croissance pour l’ensemble du continent en 2021, qu’il estime aujourd’hui à 3%.

 

 

 

Utilise les flèches ← → pour naviguer entre les éléments !

Adèle Girodolle

Étudiante à HEC Paris après une classe prépa ECS à Louis le Grand.