Derniers conseils pour les épreuves de maths ESCP et BSB 2020 en ECT Derniers conseils pour les épreuves de maths ESCP et BSB 2020 en ECT
Dans quelques semaines, tu passeras les épreuves de maths ESCP et BSB 2020. Si le coefficient des épreuves n’est pas aussi élevé que l’éco-droit... Derniers conseils pour les épreuves de maths ESCP et BSB 2020 en ECT

Dans quelques semaines, tu passeras les épreuves de maths ESCP et BSB 2020. Si le coefficient des épreuves n’est pas aussi élevé que l’éco-droit ou le management en ECT, les maths ne sont pas pour autant une matière à négliger. Elles comptent autant, voire plus, que les épreuves de langues et de culture générale. L’épreuve de maths BSB est plus simple que celle de l’ESCP, et se compose de 4 exercices : un sur les matrices, un exercice d’analyse, un de probabilités discrètes et un sur les probabilités continues, souvent dans cet ordre. L’épreuve de l’ESCP a exactement la même forme, avec 4 exercices indépendants dont un sur les matrices, un d’analyse et deux de probabilités.

Pour appréhender au mieux les épreuves de maths ESCP et BSB 2020, on t’as préparé une fiche regroupant nos conseils et ceux issus des rapports de jury.

D’autres articles sur les concours sont disponibles ici !

 

Ce que disent les rapports de jury sur les épreuves de maths ESCP et BSB

« L’objectif de l’épreuve BSB est de valoriser les étudiants ayant travaillé avec sérieux et ayant fait un effort de compréhension des démarches mathématiques mises en œuvre pendant leurs deux années de préparation. Les exercices sont souvent proches de ceux que les candidats n’ont pas manqué de rencontrer avec leur professeur. On ne cherche pas à piéger les candidats. »  (épreuve BSB, 2018)

« La dégradation de l’état des copies se poursuit. L’écriture est souvent déplorable (à la limite de la lisibilité pour certaines copies), l’absence de soin (ratures, résultats peu mis en valeur, mauvaise numérotation des questions, traitement des questions dans le désordre) rend la correction pénible. »  (épreuve BSB, 2018)

« Les questions d’informatique ont été peu abordées et souvent mal traitées. »  (épreuve BSB, 2018)

« Il est donc conseillé aux étudiants de connaître parfaitement les énoncés des théorèmes fondamentaux et de s’entraîner sur les exercices qu’ils auront rencontrés durant leurs deux années de préparation. »  (épreuve BSB, 2018)

« En ce qui concerne la forme, le jury conseille aux futurs candidats de lire attentivement le texte préliminaire qui précède toute épreuve écrite de mathématiques. »  (épreuve ESCP, 2018)

« Le jury recommande aux futurs candidats de prendre le temps de lire l’ensemble du sujet, non seulement pour s’en imprégner, mais aussi pour pointer les questions qui paraissent faciles à résoudre, lesquelles ne se situent pas nécessairement dans la première partie du sujet. »  (épreuve ESCP, 2018)

 

Nos conseils pour réussir le jour J

Tout d’abord, il faut absolument connaître le cours des deux années de classe préparatoire. Les épreuves comportent toujours des exercices sur chaque différente partie du programme, donc il est impossible de faire l’impasse sur un chapitre ! De plus, la plupart des questions reviennent souvent, et il suffit de savoir y répondre pour s’assurer une note au dessus de la moyenne. Major-Prépa a réalisé à ce sujet deux articles sur les incontournables pour réussir les épreuves de maths en ECT il y a quelques années.

Il faut aussi soigner particulièrement la rédaction. Les rapports de jury sont incontestables à ce propos : une copie mal rédigée, avec des ratures et une écriture illisible sera sanctionnée. Il ne faut pas oublier que l’épreuve fait partie d’un concours, et le but du correcteur n’est pas de valoriser les copies, mais à l’inverse de les départager. On te conseille donc d’écrire clairement, avec des phrases simples, et d’encadrer tes résultats en couleur.

Enfin, révise bien le scilab ! On trouve des questions scilab dans les deux épreuves. Ces questions sont généralement faciles et sont particulièrement valorisées. Revoir la façon de faire un programme en scilab et les contraintes d’écriture ne sera donc pas une perte de temps pendant tes révisions !

L’épreuve de maths ESCP est particulièrement difficile. Ainsi, il ne suffit pas de connaître bien le cours pour réussir, mais il faut aussi savoir réaliser un raisonnement, et appréhender des énoncés qui n’ont jamais été vus en cours. Il est tout de même possible d’avoir une bonne note, d’autant plus que finir l’épreuve n’est pas nécessaire ; il faut réaliser autour de 75% ou 80% du sujet pour avoir 20.

N’oublie pas ces conseils lors des épreuves, les mathématiques sont assez discriminantes en ECT : l’écart-type des épreuves est très important, avec 5,14 pour une moyenne de 10,29 à l’épreuve de maths BSB de 2019, et un écart type de 5,08 pour une moyenne de 9,26 à l’épreuve de l’ESCP en 2019.

Lisa Schneider