LV2 Espagnol CCIR 2019 – Analyse du sujet LV2 Espagnol CCIR 2019 – Analyse du sujet
Découvrez le sujet de LV2 Espagnol CCIR 2019   Le thème C’est un thème assez court et assez simple avec peu de difficultés grammaticales... LV2 Espagnol CCIR 2019 – Analyse du sujet

Découvrez le sujet de LV2 Espagnol CCIR 2019

 

Le thème

C’est un thème assez court et assez simple avec peu de difficultés grammaticales ou linguistiques. Il s’agissait cependant de faire attention à la traduction des temps (imparfait, conditionnel ou encore passé simple).

Certains mots de vocabulaire pouvaient être difficiles à traduire ou pouvaient constituer un piège comme la traduction de « prix » par premio et non precio.

Un peu de rigueur et de concentration permettaient de mener à bien la traduction de ce thème.

 

 

La version

La version était moins simple que le thème notamment par les différentes difficultés de diverses natures qu’elle présentait. En voici les principales :

  • Les temps : il fallait veiller à les traduire correctement notamment les passages de l’imparfait au conditionnel ou encore le passé simple.
  • Le vocabulaire : la bonne traduction du vocabulaire va sans aucun doute permettre à une copie de se démarquer.

Quelques traductions :

« Buzón » : boîte aux lettres

« Milagros » : miracles

« Rubricar »:  parapher

« Inmisericordes »: impitoyables

« Colgar »: Raccrocher  

Et bien sûr, pas de confusion entre nombre y apellido 😉

Cependant, le sens global de la version était facilement compréhensible ce qui permettait de deviner la signification de certains mots.

Cette version était donc assez discriminante par la rigueur et la maîtrise de certaines connaissances linguistiques qu’elle demandait.

 

 

Les expressions écrites

Comme l’an dernier, l’article s’inscrivait parfaitement dans la civilisation latino-américaine et était très intéressant notamment avec le contexte actuel et les récentes actualités du continent.

L’article exposait le conflit entre la Bolivie et le Chili qui dure depuis plus d’un siècle. Il évoquait la décision de la Cour internationale de justice de la Haye sur la demande historique de la Bolivie : avoir un accès à l’océan Pacifique. En effet, la Cour internationale de justice a donné tord à la Bolivie en estimant qu’elle n’était pas tenue de négocier un accès à l’Océan. L’auteur a rappelé quelques dates importantes concernant le processus de paix et les discussions qui ont eu lieu entre les deux pays, cela permettait de se situer dans le temps.

La première question demandait donc au candidat d’exposer les raisons pour lesquelles cette décision est dramatique pour la Bolivie notamment par l’importance historique de ce conflit et les enjeux que représente l’accès à l’océan Pacifique.

Quant à la deuxième question d’expression écrite, elle faisait appel à des connaissances de civilisation latino-américaine précises en lien direct avec l’actualité. Les conflits dans le continent ne sont pas récents et certains ont été résolus seulement ces dernières années, mais il fallait bien se délimiter chronologiquement. Les exemples de conflits sont de différentes natures : écologiques comme entre la Colombie et l’Equateur, ethniques comme entre le Chili et l’Argentine ou encore nous pouvions prendre l’exemple le plus récent de l’actualité : celui de la Colombie avec le Venezuela pour des raisons migratoires et économiques. Il était intéressant de présenter des exemples avec des conflits de natures différentes.

Au-delà de la présentation des conflits, il fallait mentionner les enjeux de ces derniers pour un continent qui fait face depuis un demi-siècle à différents défis sur le plan économique, social, démographique ou encore écologique.

Bon courage pour le reste des épreuves 😉

 

Découvre les sujets, les analyse et la suite des festivités du concours BCE sur Inside concours BCE 2019

 

Samah Benchao

Ancienne préparationnaire en ECE et actuellement à l'Ecole nationale de commerce de Paris.