L’Eurovision et la Ligue des Champions : deux événements d’unité européenne ? L’Eurovision et la Ligue des Champions : deux événements d’unité européenne ?
En 2020, Major-Prépa évolue et lance un nouveau format de podcasts : le format colle. Nous vous proposons régulièrement des sujets de colle directement... L’Eurovision et la Ligue des Champions : deux événements d’unité européenne ?

En 2020, Major-Prépa évolue et lance un nouveau format de podcasts : le format colle. Nous vous proposons régulièrement des sujets de colle directement issus des oraux d’HEC que nous analysons et traitons pour vous !

N’oubliez pas de lire les conseils et astuces à la suite du podcast. Ils seront utiles non seulement pour traiter ce sujet mais aussi pour l’intégralité de vos écrits et oraux d’HGGMC à venir !

 

Le podcast

 

Pertinence du sujet et éléments à retenir

Il s’agit là d’un sujet proposé par HEC lors des oraux d’HGGMC en 2019. Il remplit donc l’essentiel des contraintes fixées par le cahier des charges de l’épreuve.

Ce sujet ne laisse aucune place à la récitation de connaissances. Il fait exclusivement appel à une réflexion personnelle basée sur votre créativité, votre ingéniosité et – bien sûr – vos connaissances académiques et personnelles. Vous devrez les restituer au sein d’un raisonnement logique et argumenté. Plus qu’une série de références télévisuelles sur l’Eurovision et la Ligue des Champions (qui, aux dernières nouvelles, ne sont pas explicitement au programme de la prépa ECS), le jury attendra de vous une réflexion sur ce que ces deux événements révèlent de l’unité européenne. Plus que jamais, la qualité du raisonnement, des exemples, de la problématique et de la réponse apportée à celles-ci primeront sur la quantité pour parvenir à se démarquer des autres candidats qui passeront sur ce sujet.

Ceci me conduit à mon deuxième point : ne jamais oublier que l’oral de géopolitique d’HEC est essentiellement basé sur une logique comparative entre les candidats (c’est le principe même des concours !). L’école ne cherche pas à recruter des experts en géopolitique, mais plutôt des candidats qui ne se sont pas laissés décontenancer par un sujet atypique, une formule méconnue ou un intitulé un peu sibyllin. En cela, ce sujet permet de distinguer les candidats pugnaces, qui prendront le sujet « à bras-le-corps », de ceux qui tenteront de le simplifier ou ne parviendront pas à en dégager les contraintes essentielles.

Finalement, le sujet fait appel aux trois dimensions (historique, géographique et géopolitique) de la discipline. Il permet de valoriser les candidats qui feront l’effort de l’explorer dans toute sa profondeur. Il est donc important de couvrir, même succinctement, l’intégralité de la période (des années 1950 à nos jours) en évitant tant que possible les va-et-vient historiques. De même, il faudra explorer le sujet dans toute son étendue géographique (en particulier, ne surtout pas le réduire à l’Union européenne), et mobiliser les concepts et références géopolitiques appropriés (hard power, soft power, crise en Crimée…).

 

Points d’attention et écueils à éviter

Votre attention doit une fois de plus se porter sur une définition précise et rigoureuse des termes du sujet. Elle orientera votre réflexion dans le bon sens et vous évitera le hors sujet. Dans la plupart des cas, proposer un plan clair et rigoureux et éviter le hors-sujet suffiront à vous assurer une note très correcte (c’est-à-dire supérieure ou égale à 10) à l’oral de géopolitique d’HEC. Il figure incontestablement parmi une des épreuves les plus difficiles en classe préparatoire ECS.

Ici, il fallait faire attention à bien distinguer l’unité de l’union, afin de ne pas réduire le sujet aux seuls pays de l’Union européenne. Bien que celle-ci puisse (et doive) être mentionnée à la faveur des inflexions de votre raisonnement, il ne serait pas pertinent de réduire la problématique de « l’unité européenne » aux seuls pays de l’Union européenne. Cet intitulé vous invite donc à traiter abondamment de l’influence russe en Europe, des alliances officieuses et officielles qui existent aujourd’hui sur le Vieux Continent et de l’éternelle question des frontières orientales de l’Europe.

Gare à ne pas tomber dans la simplification inverse, qui consiste à élargir le plus possible le sujet pour se débarrasser de ses spécificités qui peuvent nous sembler encombrantes : on ne vous demande pas ici de disserter sur le rôle de la culture ou du sport dans le processus d’unité européenne. On vous demande explicitement ce que révèlent l’Eurovision et la Ligue des Champions de l’unité européenne.

Si ce sujet fait la part belle à la réflexion et au raisonnement, votre argumentation doit néanmoins mobiliser des exemples précis et des références théoriques incontournables lorsqu’il est question d’Europe. Utilisez donc quelques événements précis, pour montrer que vous vous êtes sérieusement penchés sur ce sujet sans tenter de l’esquiver. De même, n’hésitez pas à mobiliser quelques références bien exploitées, sans en abuser.

 

Conseils pour se préparer

Vous vous en doutez sûrement, la préparation d’un tel sujet n’est pas tant académique que psychologique. Si les épreuves écrites d’HGGMC restent très proches du programme officiel, les sujets proposés à l’oral d’HEC sont souvent moins conventionnels, voire parfois carrément fantaisistes. Ne vous attendez donc pas à pouvoir réciter votre cours ou à restituer un raisonnement fait en classe par votre professeur.

Pour un sujet comme celui-ci, tout se joue dans vos cinq premières minutes de préparation. Laissez-vous surprendre quelques secondes par l’intitulé du sujet, puis lancez vous à corps perdu dans l’analyse des termes (en commençant par ceux qui vous sécurisent le plus). Dégagez les enjeux principaux, ceux à coté desquels vous ne devez absolument pas passer, puis repérez le paradoxe, l’incohérence qui donne toute sa spécificité au sujet.

Dans tous les cas, efforcez-vous de proposer une réflexion construite et argumentée, qui inclut toutes les dimensions du sujet : il est nettement préférable de couvrir l’intégralité du sujet en manquant d’exemples concrets dans certaines sous-parties, que de contourner la difficulté en évoquant uniquement les enjeux sur lesquels vous avez des choses à dire.

 

Et si après tout ça, tu as encore des doutes sur tes connaissances au sujet de l’unité européenne, je ne peux que te conseiller de parcourir les articles parus à l’occasion du festival de géopolitique de GEM aux mois de mars-avril 2019. Ce sera l’occasion pour toi de faire le plein d’exemples et de références sur la question de la (dés)union européenne !

Alexandre Richer

Après deux ans de classe préparatoire ECS au lycée Sainte-Geneviève à Versailles, j'ai intégré HEC Paris en septembre 2019 et rejoint Major Prépa en septembre 2020. Je suis passionné de géopolitique (matière dans laquelle je rédige), de séries et d'animaux exotiques en tous genres.