Prépa ECG : comment bien choisir son parcours Prépa ECG : comment bien choisir son parcours
La récente réforme du lycée a entrainé, par voie de conséquence, une réforme de classe préparatoire économique et commerciale. Les filières ECS et ECE... Prépa ECG : comment bien choisir son parcours

La récente réforme du lycée a entrainé, par voie de conséquence, une réforme de classe préparatoire économique et commerciale. Les filières ECS et ECE ne sont désormais plus qu’une, et ont ainsi donné naissance à la prépa ECG. Dans le même temps, la prépa ECT, destinée aux étudiants issus de la voie technologique, reste quant à elle inchangée.

La prépa ECG offre de facto différents choix de parcours en son sein : aux étudiants de choisir quel « menu » ils souhaitent adopter parmi deux enseignements de mathématiques d’une part, et deux disciplines distinctes d’autres part (l’HGGMC et l’ESH). Alain JOYEUX, professeur de chaire supérieure en géopolitique en CPGE ECG, au lycée JOFFRE à MONTPELLIER, Président de l’APHEC (Association des Professeurs de classes préparatoires au Haut Enseignement Commercial), nous détaille ces nouvelles modalités.

 

La classe préparatoire ECG : comment choisir son parcours ?

Les classes préparatoires ECE et ECS fusionnent pour devenir ECG (G pour« Générale ») dès la rentrée 2021. La nouveauté, c’est que quatre parcours s’offrent au choix des futurs étudiants comme l’indique le tableau ci-dessous (entre parenthèses figure le nombre d’heures de cours hebdomadaires de chaque discipline) :

Parcours 1 Parcours 2 Parcours 3 Parcours 4
Mathématiques appliquées (8 h) et Économie, Sociologie et Histoire du monde contemporain (8 h) Mathématiques appliquées (8 h) et Histoire, Géographie et Géopolitique du monde contemporain (7 h) Mathématiques approfondies (9 h) et Économie, Sociologie et Histoire du monde contemporain (8 h) Mathématiques approfondies (9 h) et Histoire, Géographie et Géopolitique du monde contemporain (7 h)
TRONC COMMUN AUX 4 PARCOURS : Littérature et Philosophie (6 h), 

Langue vivante 1 (3 h), Langue vivante 2 (3 h) et EPS (2 h)

parcours prépa ecg

Les parcours proposés par chaque lycée sont clairement identifiés dans Parcoursup

Tous les lycées ayant des prépas ECG n’offrent pas les quatre parcours. Certains établissements ne proposent qu’un seul parcours, d’autres deux, trois ou quatre. Ces parcours sont précisés sur Parcoursup. Dans certaines académies comme à Paris ou à Amiens, des pôles de deux lycées proches ont été constitués. Le pôle permet de proposer les quatre parcours. Mais cela signifie que les cours pourront être répartis entre les deux établissements en fonction des disciplines. L’emploi du temps des étudiants sera aménagé pour prévoir le temps de déplacement entre les deux lycées du pôle. Ces pôles sont clairement indiqués sur Parcoursup.

 

Il est possible de candidater dans plusieurs parcours au sein d’un même lycée

Un élève de terminale peut en effet candidater dans plusieurs parcours au sein d’un même établissement. Dans ce cas, les candidatures ne compteront dans Parcoursup que pour un seul sous-vœu. Dans les prépas ECG qui proposent plusieurs parcours, chacun d’entre eux fera l’objet d’un jury de recrutement différent. Cela signifie qu’un candidat ayant postulé dans deux parcours au sein d’un même lycée peut très bien être admis dans l’un et refusé dans l’autre. 

 

Prépa ECG : pas de hiérarchie entre les différents parcours

Tous les parcours se valent : il n’y en a pas de plus prestigieux que d’autres, tous offrent les mêmes chances de réussite

Chaque parcours donne des chances équivalentes d’intégration dans les grandes écoles de commerce et de management. Aux concours, les grandes écoles ne réservent pas des quotas de places pour chacun des parcours. Tous les candidats sont interclassés. Les écoles, y compris les plus prestigieuses, manifestent d’ailleurs leur volonté de recruter des profils différents, donc issus de tous les parcours proposés en prépa ECG. Lors des concours, à chaque parcours, correspondront des épreuves  en lien avec les enseignements suivis. Le choix de tel ou tel parcours ne ferme donc aucune porte.

 

Quels sont les critères de choix des parcours en prépa ECG ?

Tout dépend des préférences des futurs préparationnaires et de leurs profils. Mais les principaux critères seront le niveau scolaire en terminale dans telle ou telle discipline, parfois les spécialités suivies au lycée, l’envie de suivre les enseignements d’une matière plutôt que d’une autre et le choix du lycée où l’élève souhaite effectuer sa prépa.

 

Mathématiques appliquées ou mathématiques approfondies ?

Pour pouvoir candidater en prépa ECG, il faut avoir conservé l’enseignement des mathématiques au lycée. Qu’ils aient suivi au lycée l’option « mathématiques complémentaires », ou la spécialité mathématique, ou la spécialité mathématique plus l’option mathématique experte, les élèves peuvent candidater indifféremment en mathématiques appliquées ou approfondies en ECG.

 Les mathématiques approfondies correspondent à peu près aux mathématiques de l’ancienne prépa ECS. Elles s’adressent plus particulièrement à des élèves qui aiment les mathématiques et qui, au lycée, ont gardé un niveau satisfaisant sans pour autant être forcément excellents. 

Les mathématiques appliquées se caractérisent par un niveau d’abstraction un peu moindre, mais surtout par une part de l’informatique beaucoup plus importante qu’en mathématiques approfondies. Elles s’adressent donc à des élèves souhaitant pratiquer un volume notable d’informatique à côté des mathématiques.

Nous déconseillons vivement la stratégie qui conduirait un très bon élève de terminale en mathématiques à choisir par facilité les mathématiques appliquées en tablant sur une probabilité plus grande d’obtenir de très bonnes notes aux concours. En effet, le coefficient de mathématiques approfondies sera nettement plus élevé aux concours que celui des mathématiques appliquées. Le rendement d’une telle stratégie serait donc faible et produirait même l’inverse de l’objectif recherché. De plus, apprécier les mathématiques ne signifie pas forcément apprécier l’informatique et inversement. Un étudiant réussit d’autant mieux en prépa qu’il a de l’appétence pour les enseignements qu’il y suit. 

 

Économie, sociologie et histoire du monde contemporain (ESH) ou histoire, géographie et géopolitique du monde contemporain (HGG) ?

Aucun prérequis n’est imposé.

Le choix entre ces deux disciplines ne requiert pas d’avoir suivi la spécialité SES ou HGGSP au lycée. Il n’y a aucune ambiguïté : ne pas avoir choisi l’une de ces deux spécialités au lycée n’est absolument pas un handicap pour être admis en prépa ECG.

Une souplesse qui offre tous les choix possibles aux futurs préparationnaires

Si l’élève de terminale a suivi la spécialité SES au lycée, il peut se diriger logiquement vers un parcours intégrant l’ESH. De même pour un élève ayant suivi la spécialité HGGSP en lycée, le choix de l’HGG en prépa ECG semble naturel. Pour autant, là encore, il n’y a aucune règle, c’est la souplesse qui s’impose, au bénéfice du futur préparationnaire. Si un élève de spécialité SES en terminale veut suivre un parcours intégrant l’HGG en prépa ECG, il pourra sans aucune difficulté le faire et ce d’autant plus qu’il aura obligatoirement suivi un enseignement d’histoire et géographie dans le tronc commun du lycée. De même, un élève de spécialité HGGSP en terminale pourra sans problème intégrer une prépa ECG avec un parcours ESH s’il le souhaite.

C’est donc l’envie, l’appétence pour l’ESH ou pour l’HGG qui doivent guider le choix.

Le programme d’ESH associe trois approches complémentaires : la science économique, l’histoire de la pensée et des faits économiques et sociaux, la sociologie. La maîtrise des principaux mécanismes et concepts théoriques permet aux étudiants de mettre en perspective les phénomènes économiques et sociaux essentiels depuis le XIX° siècle.

Le programme d’HGG associe quatre approches complémentaires : l’histoire, la géographie, la géoéconomie et la géopolitique. Cette dernière dimension est dominante. Les rapports de force qui s’exercent sur les territoires et les populations depuis le début du XX° siècle jusqu’à aujourd’hui sont étudiés pour analyser et comprendre la complexité du monde contemporain.

 

Choix du parcours en prépa ECG : un enjeu limité

La prépa ECG est pluridisciplinaire. La réussite aux concours ne se construit jamais sur une seule discipline, mais bien sur toutes. La culture générale (littérature et philosophie), les langues vivantes, les mathématiques et l’ESH ou HGG participent toutes fortement à l’acquisition des savoirs et des compétences utiles pour les concours et au-delà. Il est de surcroît difficile, lorsqu’on est en terminale, d’anticiper avec justesse dans quelle discipline on sera le plus performant en prépa. De très nombreux préparationnaires découvrent ainsi leur potentiel au cours des deux années. En effet, les disciplines enseignées en ECG ne sont pas de simples prolongements ou approfondissements de ce qui a été fait avant le baccalauréat. Les méthodes et les approches changent, permettant à chaque étudiant de révéler des capacités souvent surprenantes dans plusieurs champs disciplinaires.

Ainsi, quel que soit le parcours choisi, ayez confiance dans votre potentiel de réussite !

 

Vous trouverez encore plus d’informations sur le site de l’APHEC.

Dimitri Des Cognets

Rédacteur en chef de Major-Prépa