Compte-rendu provisoire des épreuves de mathématiques des concours HEC Compte-rendu provisoire des épreuves de mathématiques des concours HEC
Quel pourcentage du sujet fallait-il traiter correctement pour avoir 20/20 ? Combien de points rapportait les questions scilab en Maths II CCIP ? Tous les... Compte-rendu provisoire des épreuves de mathématiques des concours HEC

Quel pourcentage du sujet fallait-il traiter correctement pour avoir 20/20 ? Combien de points rapportait les questions scilab en Maths II CCIP ? Tous les ans, HEC invite les partie-prenantes (professeurs, proviseurs) de prépa HEC à Jouy pour donner un compte rendu provisoire des concours 2016. Grâce à Olivier Sarfati et son site MyPrépa, Major-Prépa fait un zoom sur la commission “mathématiques”. En voici le compte rendu :

 

Épreuve de Maths I HEC :

SujetAnalyse

Epreuve archi longue et technique, mixant algèbre et probabilités. Le sujet et son analyse sont disponibles ici 

Barème :

  • Partie I : 27% de la note
  • Partie II : 41% de la note
  • Partie III : 32% de la note
  • Scilab : 6% de la note globale

Quel pourcentage du sujet fallait-il traiter correctement pour avoir 20/20 ?

Les copies traitant correctement 50% du sujet ou plus ont été gratifiées d’un 20/20.

Les commentaires sur les copies recueillis par Olivier Sarfati lors de la réunion:

  • les connaissances en algèbre linéaire et bilinéaire sont bien souvent floues ;
  • de nombreux étudiants ont été déroutés par l’écriture de n sous-espaces propres supplémentaires dans un espace vectoriel ;
  • le Scilab a été plutôt bien traité, le but n’étant pas de présenter une syntaxe parfaite ;
  • question 11.a : il suffisait de mener un calcul alors que de nombreux étudiants ont fait une utilisation abusive du lemme des coalitions ;
  • les matrices de variance / covariance ne sont pas explicitement au programme ;
  • question 13 : la difficulté s’élève avec l’utilisation du théorème de Cochran ;
  • question 14.b : trop difficile donc jamais abordée ;
  • la partie III a été assez souvent abordée, et notamment les questions 10, 11.a, 13.a, 13.b et 14.a ;
  • les questions faisant appel à des théorèmes classiques ont souvent été bien traitées par les bonnes copies ;
  • les correcteurs ont observé beaucoup plus de tentatives d' »enfumage » que les années précédentes…
  • Les correcteurs se sont montrés tolérants lorsque certains candidats utilisaient des notions hors programme ;
  • Par exemple sur les notions suivantes : stabilité de la loi Grand Gamma, racine double du polynôme caractéristique
  • En substance, il est difficile de sanctionner un candidat qui connaît des théorèmes hors programme.

 

Epreuve de maths II – voie ECS

Sujet

Barème

  • Partie I : 30% de la note
  • Partie II : 33% de la note
  • Partie III : 17% de la note
  • Partie IV : 20% de la note
  • Scilab : 8% de la note globale

Que fallait-il faire pour avoir 20/20 ?

En faisant 60% des points de barème, on obtenait la note maximale.

Commentaires sur les copies

  • Les étudiants qui ont abordé les questions Scilab s’en sont souvent bien sortis ;
  • question 3 : « très très mauvais » ! Les étudiants ont souvent fait n’importe quoi alors qu’il fallait mobiliser des éléments topologiques de base ;
  • question 4.e a été très sélective ;
  • question 6.b : la représentation graphique a été très mal traitée avec seulement 2 bons dessins sur 360 copies !
  • question 8 et 9.a : mobilisaient les dérivées partielles d’ordre 1 et 2. Lorsque le cours était su, les candidats s’en sont sortis.

 

Epreuve de maths HEC ECE

SujetCorrigé

Barème

  • Exercice : 25%
  • Problème partie I : 30%
  • Problème partie II : 18%
  • Problème partie III : 27%
  • Scilab : 7,5% du barème

Que fallait-il faire pour avoir 20/20 ?

Le 20/20 était atteint en faisant 60% du sujet.

Commentaires sur les copies

  • l’exercice a posé de nombreux problèmes aux candidats avec des erreurs grossières telles que : « AB=0 donc A=0 ou B=0 », « A est diagonalisable car inversible », « A est diagonalisable car A n’a pas de 0 sur sa diagonale », « A et tA commutent »…
  • les candidats qui ont utilisé la notion Ker(A) n’ont pas été pénalisés même si ce n’est pas explicitement au programme ;
  • les étudiants font beaucoup d’erreurs de dérivation ;
  • les correcteurs se sont montrés sévères sur la clarté et la propreté des copies ;
  • certains candidats ont fait des commentaires déplacés sur le sujet ;
  • certains candidats ont fait l’impasse sur l’algèbre linéaire : c’est pour cela que l’exercice d’algèbre était bien noté (25% du barème). A l’avenir, les chapitres d’algèbre linéaire seront TOUJOURS présents dans les épreuves

 

Epreuve de maths ECT

Sujet

Cette année, les correcteurs ont été favorablement impressionnés par la qualité des copies.

Barème

  • Exercice 1 : 20%
  • Exercice 2 : 20%
  • Exercice 3 : 26%
  • Exercice 4 : 34%
  • Scilab : 10% des points de barème

Que fallait-il faire pour avoir 20/20 ?

Le 20/20 était obtenu en réalisant 80% du sujet (environ 3 exos sur les 4).

Commentaires sur les copies

  • L’exercice 1 a été le mieux réussi malgré une faute récurrente : « le » polynôme annulateur ;
  • analyse : quelques horreurs comme ln(1+x)=ln(1) x (ou +) ln(x)…
  • confusion entre fonction décroissante et suite décroissante ;
  • confusion entre inversible et diagonalisable ;
  • confusion entre majoré et minoré ;
  • Scilab : souvent abordé et plutôt réussi ;
  • certains ECT semblent meilleurs que certains ECE…
  • bonne maîtrise de l’inégalité de Bienaymé Tchebychev

 

ESSEC Maths II ECE

Sujet

Le concepteur du sujet était dans la salle et nous a livré quelques commentaires :

  • l’épreuve était plutôt facile ;
  • le lien entre la convergence de séries et l’espérance n’est pas clair ;
  • les raisonnements par analyse-synthèse ne sont pas du tout maîtrisés ;
  • en partie II, les correcteurs ont été indulgents car certains passages étaient délicats ; les questions de diagonalisation ont été bien notées ;
  • Scilab : très peu traité

N’hésitez pas à venir faire part de toutes vos impressions sur ces épreuves sur notre forum.

Les épreuves orales

A priori, aucun sujet des années précédentes ne sera réutilisé et normalement, la BCE publiera l’intégralité des sujets tombés à l’oral. De même, les sujets ne seront pas réutilisés entre les sessions.

Enfin, le directeur des épreuves a insisté sur l’importance de l’aisance à l’oral : « on veut un exposé qui soit le plus oral possible ». Il ne faut donc pas trop s’attarder sur la syntaxe. Nous vous invitons à relire l’article sur l’oral, présent sur ce blog… Bonne chance pour la dernière ligne droite avant les résultats.

Commentaires

commentaires

Ezékiel Sedaminou

21 ans, étudiant à l'EM Lyon après avoir fait sa prépa au lycée La Bruyère et cofondateur de Major-Prépa, il est spécialiste du traitement de l'actualité ainsi que de géopolitique.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *