Classement des prépas ECS 2022

Le premier classement des prépas ECS issu du concours 2021 est disponible en exclusivité sur Major-Prépa.

Pour recevoir en avant-première les résultats des prépas ECE et ECT qui seront publiés d’ici peu, abonnez-vous à notre newsletter dont le formulaire se situe sous le tableau récapitulatif du classement des prépas ECS.

 

Notre méthodologie du classement des prépas ECS

Contrairement aux palmarès classiques de la presse nationale, nous refusons de classer les prépas selon d’éventuelles intégrations dans un top 3, 5 ou 10. Cela ne permet de mesurer que la capacité d’une prépa à accompagner les tous meilleurs vers les toutes meilleures écoles, qu’une infime minorité seulement atteint. Au contraire, nous pensons que les prépas se jugent par leur capacité à permettre à tous les étudiants de donner le meilleur d’eux-mêmes.

Notre méthodologie d’évaluation des prépas est donc très particulière et repose sur le fait de considérer indépendamment chaque intégration et de lui attribuer un score. Ainsi, un étudiant qui intègre HEC apportera plus de points qu’un étudiant qui intègre l’ESSEC, qui lui-même rapporte plus de points qu’une intégration à l’ESCP et ainsi de suite.

Pour chaque intégration, nous calculons le rang moyen de la performance parmi tous les préparationnaires ayant présenté le concours. A titre d’exemple, un étudiant qui a réussi à intégrer HEC qui recrute les 398 premiers étudiants a un rang moyen de 199e sur les 9858 candidats aux concours. Pour l’ESSEC qui en intègre 420, la performance de l’étudiant qui l’intègre est donc d’être classé au rang 398 + (420/2) = 608 ! Et ainsi de suite…

Ensuite, nous attribuons un score normal centré réduit à chaque prépa en fonction de la moyenne des performances de TOUS les candidats selon le barème suivant :

Tableau coefficients classement MP

wdt_IDRANGÉCOLEAFFECTÉSAFFECTÉS CUMULÉSRANG MOYENSCORESÉLECTIVITÉ
11HEC Paris3983981991,885%
22ESSEC4208186081,7211%
33ESCP + ENS + ENSAE434125210351,5517%
44EDHEC BS525177715141,3624%
55emlyon bs + ESM586236320701,1431%
66SKEMA BS585294826560,9039%
77Audencia BS535348332160,6846%
88Grenoble EM551403437580,4654%
99NEOMA BS775480944220,2064%
1010KEDGE BS57953885098-0,0772%

 

Le classement des prépas ECS 2022

Cette année, 111 prépas sont classées au sein de notre palmarès. Si celles-ci n’existent plus à proprement parler, elles correspondent à l’actuelle filière Maths Approfondies – Géopolitique et permettent donc d’opérer une continuité dans la comparaison des performances des prépas, malgré la réforme du bac.

 

Un haut de classement dominé par les grandes prépas

De manière peu surprenante, les grandes prépas parisiennes, versaillaises et lyonnaises dominent le classement d’une main de maître. En tête, nous retrouvons le lycée Henri IV qui change de position sur le podium pour s’emparer de la première place avec un impressionnant score MP de 1,64. La prépa parisienne détrône Sainte-Geneviève de son piédestal grâce à de meilleures intégrations auprès des Parisiennes (taux record de 85% d’admis contre 81% pour Ginette). En dernière position sur le podium figure le Lycée Sainte-Marie de Lyon qui devance légèrement le Lycée Stanislas grâce à de meilleures performances de l’ensemble du groupe ! Ce top 5 est complété par une seconde prépa versaillaise, à savoir Notre Dame du Grandchamp, qui progresse d’une place depuis 2019. Ces trois dernières prépas gagnent toutes une place par rapport au dernier classement.

Dans le top 10 figure une prépa précédemment deuxième, à savoir Louis Le Grand. Malgré une troisième place quant aux intégrés dans les Parisiennes (73%), le lycée pâtit d’un nombre relativement élevé d’étudiants hors top 5 (20%), probablement des cubes. Elle devance d’un centième la troisième prépa versaillaise, le Lycée Hoche. En huitième position figure un établissement composé en très grande majorité de cubes, La Prépa Autrement et ses 17 étudiants. En neuvième position figure un nouvel entrant au sein du top 10 : l’Institution des Chartreux (Lyon) qui malgré seulement 15% d’étudiants intégrant les Parisiennes parvient à placer 71% de ses étudiants dans le top 5 et 97% dans le top 10. Une prépa plus que complète donc ! Enfin, ce top 10 est complété par IPESUP & Prépacom, qui place cette année 42 étudiants au sein des Parisiennes.

Sortent du top 10 cette année : le Lycée Saint-Jean de Passy (11e) qui pâtit du fait qu’un tiers de ses étudiants n’aient pas pu intégrer le top 5 ainsi que la surprise du dernier classement, le Lycée Saint-Paul de Lille qui occupe désormais la… 26e position.

 

Les plus belles progressions des prépas ECS

Certaines prépas ECS s’offrent de très belles progressions ! L’Institution Saint-Jean de Douai retrouve les premiers rôles en grappillant 7 places (12e), plus conforme à son historique. La progression est similaire du côté de Sceaux : le Lycée Lakanal profite de ce gain pour revenir dans le top 15. Suivent deux prépas qui intègrent le top 20 avec Ampère (Lyon) qui s’offre 12 places et le Lycée Saint Vincent – Providence (Rennes) qui progresse de 9 places.

Dans le top 50, de nombreuses prépas réalisent de très belles progressions :

  • Le Lycée Notre Dame des Minimes (Lyon) gagne 13 places et s’ancre dans le top 25 (24e) grâce à une réussite de l’ensemble de ses étudiants qui ne sont que 8% à ne pas intégrer le top 10.
  • Le Lycée Thiers (Marseille) progresse du même nombre de places que le numéro de son département (13) avec un score de 19% d’intégrés dans les Parisiennes et 30% dans le top 5.
  • L’Institution Sainte Marie Grand Lebrun (Bordeaux) gagne aussi 13 places et parvient à intégrer le top 50 de justesse grâce à ses 68% d’intégrés dans le top 10.
  • Le Lycée Ozenne (Toulouse) s’offre 15 places et intègre le top 30 à la 27e position grâce à un taux record de 93% d’intégrés dans le top 10 !
  • L’Externat-Chavagnes (Nantes) grappille également 15 places à la 36e position grâce à des performances équilibrées.
  • Le Lycée Saint Just (Lyon) affiche la phénoménale progression de 25 places en intégrant le top 30 (28e) — seuls 12% de ses étudiants n’intègrent pas le top 10 !
  • La meilleure progression du top 50 est à mettre au crédit du Lycée Pierre Corneille (Rouen) qui rafle 26 places (42e) grâce à des performances très équilibrées.

Au-delà du top 50, certaines prépas affichent des performances en forte progression à l’instar des lycées Bellevue d’Albi (+24 places, 53e), Dupuy de Lôme de Lorient (+25 places, 57e), Touchard Washington du Mans (+13 places, 62e), Camille Vernet de Valence (+16 places, 67e), Pothier d’Orléans (+13 places, 78e), Paul Valéry de Paris (+13 places, 79e), Moulay Hassan de Tanger (+25 places, 82e).

 

Les moins bonnes performances des prépas ECS

Du côté des prépas moins bien loties, quelques prépas affichent des performances en retrait par rapport aux résultats des concours 2019. Au sein du top 25, le Lycée du Parc (Lyon), Intégrale & Initiale (Paris) et Joffre (Montpellier) perdent 5 places tandis que le Lycée Chateaubriand (Rennes) recule de 6 places et le Lycée Champollion est en retrait de 9 places. Toutefois, ces prépas affichent des performances toujours plus qu’honorables.

Au-delà de ce top 25, quelques reculs majeurs sont à souligner :

  • 11 places perdues pour : Carnot (Paris, 39e), Clémenceau (Nantes, 43e) et Blaise Pascal (Clermont-Ferrand, 45e) ;
  • 12 places perdues pour le Lycée Michel Montaigne (Bordeaux, 32e) qui sort ainsi du top 20 en raison d’un affaissement du taux d’intégrés dans le top 5 (22%) ;
  • 13 places perdues pour le Lycée Claude Bernard (Paris, 77e) qui n’affiche plus que 39% d’intégrés au sein du top 10 ;
  • 14 places perdues pour le Lycée Dumont d’Urville (Toulon) qui prend la 87e position avec ses 26% d’intégrés dans le top 10 ;
  • 15 places perdues pour le Lycée Faidherbe (Lille) qui sort du top 50 ;
  • 16 places perdues pour : Kléber (Strasbourg, 46e), Saliège (Balma, 70e), Malherbe (Caen, 72e) et Pontus du Tyard (Chalon-sur-Saône) ;
  • 17 places perdues pour : Saint-Paul (Lille, 26e), Bellepierre (Saint-Denis, La Réunion, 89e), Moulai Ismail (Meknès, 101e) ;
  • 19 places perdues pour le Lycée Jacques Decour (Paris, 96e), avant-dernière prépa française classée devant Louis Thuillier (Amiens, 98e) ;
  • 20 places perdues pour Gay-Lussac (Limoges, 75e) et Louis Pergaud (Besançon, 81e).

 

Enfin, quelques prépas perdent encore plus de places avec des reculs de plus de 20 positions. Il faut néanmoins garder à l’esprit que certaines de ces prépas ont de petits effectifs, ce qui les rend plus enclines à connaître des années inégales en termes de résultats.

  • Le Lycée Chaptal (Paris) perd 21 places et se classe 52e en raison d’un taux élevé d’étudiants n’intégrant pas le top 10 (40%) ;
  • Le Lycée La Bruyère (Versailles) est en recul de 24 places et se classe 59e dans la mesure où 56% de ses étudiants n’intègrent pas le top 10 ;
  • Le Lycée ITEC Boisfleury (La Tronche) perd 25 places et se retrouve en 83e position car seuls 3 étudiants (25% des effectifs) intègrent le top 10 ;
  • Le Lycée Claude Fauriel (Saint-Etienne) sort du top 50 en perdant 27 places (73e) et n’a pu compter que sur un seul intégré dans le top 5 (3%) ;
  • Le Lycée Descartes (Antony) perd 36 places et se retrouve 88e

 

Classement Prépa ECS 2022