Classement du concours des meilleurs oraux 2018 Classement du concours des meilleurs oraux 2018
Durant ces deux semaines intenses d’oraux, vous avez été plus de 2 250 à avoir exprimé votre avis ! Il s’agit ici des votes qui ont... Classement du concours des meilleurs oraux 2018

Durant ces deux semaines intenses d’oraux, vous avez été plus de 2 250 à avoir exprimé votre avis ! Il s’agit ici des votes qui ont été retenus. En effet, nombre d’entre vous ont tenté de passer entre les mailles de nos filets ! Que ce soit ceux qui ont voté après leurs résultats d’admission et qui ont voté uniquement des 10 ou des 2 selon leur affectation, des admisseurs qui ont voulu augmenter la note de leur école ou encore des personnes qui ont tenté de voter plusieurs fois : we are watching you.

Aussi, nous vous renvoyons à l’article qui explique les raisons pour lesquelles certaines écoles ne se trouvent malheureusement pas classées

Après ce disclaimer, il est l’heure de découvrir petit à petit le classement (très serré) des écoles qui ont su vous montrer au mieux ce pourquoi vous avez travaillé d’arrache-pied pendant 2 ou 3 ans !

Et puisque la coupe du monde vient de s’achever (CHAMPIONS DU MOOOOOONDE), nous avons décidé d’attribuer à des écoles, selon leurs performances 2018, des équipes nationales !!

 

Les écoles non-classées

SCBS aurait décroché la 18ème place si elle était classée, avec une moyenne de 7,577/10, mais elle n’a obtenu que 13 votes… L’école de l’Aube reçoit la note de 7,846/10 pour l’accompagnement (17ème), 7,692/10 pour la logistique (18ème), 8,308/10 pour la bienveillance du jury (13ème) et un très maigre 6,462/10 (21ème) pour l’ambiance.

L’ISG aurait décroché la 14ème place si elle était classée, avec une moyenne de 7,944/10, mais elle n’a reçu que… 9 votes, plus faible total de toutes les écoles. L’école de l’Aube reçoit la note de 8,556/10 pour l’accompagnement (10ème), 8,333/10 pour la logistique (12ème), un très bas 6,222/10 (26ème, dernière) pour la bienveillance du jury et un bon 8,667/10 (9ème) pour l’ambiance.

Brest BS, vainqueur du trophée de la bienveillance se distingue sur ce critère avec une moyenne de 9,364/10 (première place). Dans l’ensemble, elle reçoit une moyenne de 7,977/10, qui l’aurait placé 13ème… Mais elle n’a récolté que 11 votes. Elle obtient 7,455/10 (22ème) pour l’accompagnement, 8,727/10 (7ème) pour la logistique mais seulement 6,364/10 (23ème) pour l’ambiance, par manque d’admisseurs…

L’EM Normandie aurait obtenu la 10ème place avec une moyenne de 8,250/10 si elle avait réunit un nombre de votes suffisant. Il lui en fallait moitié plus pour être classée dans la mesure où elle n’en a reçu que 10… Elle décroche un 8,500/10 pour l’accompagnement (11ème), 8,200/10 pour la logistique (13ème), 8,500/10 pour la bienveillance de ses jurys (9ème) et un 7,800/10 pour l’ambiance (14ème).

Enfin, La Rochelle BS aurait pu terminer sur le podium, à la deuxième place avec une moyenne de 9,339/10 si elle disposait d’assez de votes ! Malheureusement, seuls 14 votes valides ont été comptabilisés… Elle remporte le trophée de la logistique (9,500/10), se classe très bien sur le critère de l’accompagnement (9,071/10 – 3ème), la bienveillance (9,214/10 – 3ème) et l’ambiance (9,571/10 – 2ème) !

 

Les écoles classées

21ème classée (26ème) : INSEEC Business School – 32 votes – Moyenne : 6,121/10 – Pays : Panama

Ah le Panama, passage obligé pour tout navire désirant naviguer d’un côté ou de l’autre de l’Amérique centrale… Il en est de même pour l’INSEEC, implantée à Paris, Bordeaux et Lyon : on s’y rend forcément, sans forcément s’arrêter. Sans forcément le regretter. Les étudiants qui y sont passés en gardent pour la plupart un souvenir amer : étudiants indisposés à l’échange sur le campus de Lyon, horaires de passage non-communiqués, ennui. Il semblerait que seuls les goodies, le campus de Bordeaux, qui a réussi ses animations, et son directeur, Rémy Challe, parti depuis, constituaient les points positifs relevés par les candidats.

C’est ainsi que l’INSEEC termine largement dernière, notamment sur les critères d’ambiance et de logistique. Une année à oublier, à l’image du Panama humilié en phase de groupe par deux demi-finalistes (3-0 pour la Belgique, 6-1 contre l’Angleterre) mais aussi par la Tunisie (2-1). Doit mieux faire et ne pas se contenter d’un seul but pour se réjouir !

Accompagnement : 7,103/10 (24ème)
Logistique : 5,976/10 (26ème)
Bienveillance des jurys : 6,241/10 (25ème)
Ambiance : 5,172/10 (26ème)

 

20ème classée (25ème) : Grenoble EM – 100 votes – Moyenne : 6,698/10 – Pays : Italie

 

A l’image de la Squadra Azzura, on attendait GEM au plus haut, elle a fini au plus bas. Après un exercice 2017 clôturé à la 25e et avant-dernière place de notre classement, GEM n’est pas parvenue à rebondir, et se retrouve complètement à la traîne par rapport à ses concurrents historiques au SIGEM. C’est donc une 20ème et avant dernière place (encore), qui ne donne pas la meilleure image possible de l’école : admisseurs peu loquaces, logistique à parfaire, accompagnement peu présent (et un site Internet très peu clair critiqué par de nombreux candidats), bref les axes d’améliorations sont nombreux. L’amphi du matin a cependant été apprécié par la plupart des candidats.

Malgré une énorme alerte l’an passé, GEM ne parvient donc toujours pas à se qualifier pour le tournoi principal, et s’arrête donc au stade des éliminatoires, ciao.

 

Accompagnement : 7,050 /10 (26ème)
Logistique : 6,470/10 (25ème)
Bienveillance des jurys : 7,620/10 (19ème)
Ambiance : 5,650/10 (25ème)

 

19ème classé (24ème) – ICN Business School – 26 votes – Moyenne : 6,875 – Pays : Arabie Saoudite

 

Un petit tour et puis s’en va. Les joueurs de l’Arabie Saoudite, ce sont les rois du pétrole, mais pas encore ceux du football. Pour ce qui est de l’ICN, ce sont peut-être les rois de l’Est, mais ce ne sont clairement pas les rois de l’ambiance…

Un résultat décevant pour l’école nancéienne qui arrivait dans cette compétition forte d’un résultat plutôt honorable acquis l’an passé (16ème place au général). L’ICN a pris l’eau face à ses concurrents immédiats au SIGEM, à savoir La Rochelle BS, BSB, ou encore l’EM Strasbourg.

L’ICN s’est-elle endormie sur les lauriers de son classement honorable de l’an passé ? On ne le saura sans doute jamais, mais on attendait mieux de l’école de l’Est qui se retrouve finalement à une petite 19ème place de notre classement : à l’Ouest.

Les étudiants ont notamment pointé un restaurant admissibles qui se finissait tard, des admisseurs peu ouverts au dialogue que beaucoup qualifient de “déjà en vacances”. A l’inverse, le spectacle a été apprécié par les étudiants et permet de limiter la casse, à l’image du match contre l’Égypte gagné 2-1.

 

Accompagnement : 7,077/10 (25ème)
Logistique : 6,577/10 (24ème)
Bienveillance des jurys : 7,962/10 (16ème)
A
mbiance : 5,885/10 (24ème)

 

18ème classée (23ème) : SKEMA Business School – 103 votes – Moyenne : 7,148

Une équipe qui obtient de bons résultats dans les matchs amicaux, mais qui n’est pas au rendez-vous pour le championnat le plus important du Business School game (ou pas).

Bref, SKEMA grimpe dans tous les classements, même dans celui des meilleurs oraux (+1 place par rapport à l’an passé). Cependant, elle perd (lourdement) face à ses concurrents du SIGEM, et c’est bien dommage. On attendait le match du siècle, on a eu un remake du Pacquiao vs Mayweather de 2015. Plutôt décevant. Seul l’amphi ainsi que la bienveillance du jury pèsent positivement unanimement pour l’école…

Et si Sophia-Antipolis affiche une bonne moyenne (7,953/10), Lille laisse à désirer (6,644/10). Des admisseurs distants, des appartements à la limite de l’insalubrité, une organisation très limite : et si c’était ça la recette pour donner envie aux étudiants d’aller à l’étranger ? 😇

 

Accompagnement : 7,500/10 (21ème)
Logistique : 6,771/10 (23ème)
Bienveillance des jurys : 7,563/10 (20ème)
Ambiance : 6,760/10 (19ème)

 

17ème classée (22ème) : EM Strasbourg Business School – 83 votes – Moyenne : 7,211

Une école originale, des flammenküches à foison, et un petit accent sympa, il y avait tout pour réussir un bon coup… Et c’est un peu le cas ! L’EM Strasbourg progresse de 6 places par rapport à l’année dernière, c’est une des belles histoires de cette compétition.

L’EM Strasbourg se caractérise par une belle 15ème place dans la catégorie bienveillance des jurys, mais reste relativement stable en queue de peloton pour les autres catégories. Bref, il ne faut pas se voiler la face, ce n’est pas une remontada magnifique comme celle du Barça (coucou les ultras parisiens), mais c’est toujours ça de pris pour la plus alsacienne des Business School.

Pour le souvenir…


Accompagnement : 7,253/10 (23ème)
Logistique : 6,964/10 (23ème)
Bienveillance des jurys : 8,036/10 (15ème)
Ambiance : 6,590/10 (20ème)

 

16ème classée (21ème) : Toulouse Business School – 81 votes – Moyenne : 7,438 – Pays : Allemagne

Pour cette compétition, l’Allemagne faisait partie des équipes favorites sur le papier. Pourtant, la Nationalmannschaft n’a même pas passé les phases de poules et se paye même le luxe de finir dernière de son groupe.

Pour TBS, c’est un peu pareil.  Après une belle huitième place au général l’an passé, on pensait que l’école allait rester dans le top 10, et peut-être même entrer dans le top 5 comme lors des grandes années.

Elle achève finalement le concours hors du top 15 de notre classement, et en ayant perdu deux places au SIGEM. Une grosse déconvenue qui peut s’expliquer par deux gros points noirs : la logistique et la bienveillance des jurys, point relevé par François Bonvalet, son directeur général.

Cela n’est pas sans rappeler l’Allemagne qui se fait sortir par le Mexique et la Suède, mais surtout par la Corée du Sud, qui lui est même passée devant sans se qualifier. SKEMA, c’est la Corée du Sud, qui a failli passer devant NEOMA aka le Mexique ou la Suède, et TBS, c’est l’Allemagne.


Accompagnement : 7,890/10 (16ème)
Logistique : 7,548/10 (20ème)
Bienveillance des jurys : 6,671/10 (23ème)
Ambiance : 7,644/10 (16ème)

 

15ème classée (20ème) : KEDGE Business School – 117 votes – Moyenne : 7,457

 

A l’instar de l’année précédente, l’accueil admissible KEDGE vous a moyennement séduits… En effet, la plupart des candidats ont passé un “bon” séjour mais pas excellent, notamment à cause de l’organisation générale (logements et transports) et des admisseurs parfois jugés trop peu ouverts. La plupart des admissibles (enfin ceux qui ne la juge pas sauvage) a tout de même beaucoup apprécié l’ambiance.

Finalement, en dépit des deux campus idylliques et de la motivation des admisseurs, KEDGE n’est pas parvenue à s’exprimer totalement lors de ces oraux !

 

Accompagnement : 7,179/10 (21ème)
Logistique : 7,529/10 (20ème)
Bienveillance des jurys : 7,846/10 (17ème)
Ambiance : 7,273/10 (18ème)

 

 

14ème classée (19ème) : ESCP Europe – 40 votes – Moyenne : 7,506 – Pays : Argentine

Une équipe habituée du haut de tableau, mais qui rate le coche dans un moment crucial, ça ne vous rappelle rien ? Ah ben si, l’Argentine au mondial !! L’année où l’Albiceleste devait gagner pour que le roi Messi soit enfin couronné par des lauriers mondiaux, c’était 2018. Et une frappe de b*tard d’un certain #Pavard et un certain KM10 ont tout fait capoter.  

Dans la même veine, on a l’ESCP, école du trio de tête historique de tous les classements de France et de Navarre, qui se retrouve à une triste et moyenne 14ème place. La plus parisienne des parisiennes semble bien loin de parvenir à faire vivre la “folie des nuits parisiennes”.

On notera toutefois que l’ESCP a gagné trois places au général par rapport à l’an passé, ce qui n’est pas rien. 

 

Accompagnement : 7,975/10 (14ème)
Logistique : 7,625/10 (19ème)
Bienveillance des jurys : 7,075/10 (22ème)
Ambiance : 7,350/10 (17ème)

 

13ème classée (17ème) : Rennes School of Business – 61 votes – Moyenne : 7,676/10

Avec une remontée timide par rapport au classement 2017, l’accueil admissible rennais a su raisonnablement séduire les candidats cette année ! Malgré quelques couacs, notamment l’absence d’ouverture et de bienveillance de certains jurys et admisseurs, vous avez été plutôt satisfaits de l’accueil reçu ! Une ambiance en forte progression !

 

Accompagnement : 7,819/10 (18ème)
Logistique : 7,770/10 (17ème)
Bienveillance des jurys : 7,426/10 (21ème)
Ambiance : 7,688/10 (15ème)

 

12ème classée (16ème) : EDHEC Business School – 60 votes – Moyenne : 7,821/10

Réputée pour son accueil admissibles peu convaincant, l’EDHEC se place cette année à la 12ème place classée et à la 16(12ème place toutes écoles confondues, ce qui est plutôt honnête pour la détentrice de la 15ème place de ce même classement en 2017.

Si l’accompagnement, la logistique et la bienveillance sont appréciés par les candidats, ils ne semblent pas apprécier l’ambiance de l’école du Nord… En effet, si quelques étudiants ont été convaincus, la plupart regrette le manque d’une choré, d’un amphi du midi et d’un esprit de promo manifeste.

 

Accompagnement : 8,100/10 (12ème)
Logistique : 8,350/10 (11ème)
Bienveillance des jurys : 8,383/10 (11ème)
Ambiance : 6,450/10 (22ème)

 

11ème classée (15ème) : IMT Business School – 44 votes – Moyenne : 7,886/10

Après avoir déçu en arrivant 21ème au classement 2017, cette année il semble que l’IMT-BS fasse une remontée impressionnante dans le classement !! Une bonne ambiance, un jury à l’écoute et bienveillant, une choré quali, des admisseurs disponibles : que demander de plus ?

+ 10 places à nouveau en 2019, qui sait ?

 

Accompagnement : 7,636/10 (17ème)
Logistique : 7,840/10 (16ème)
Bienveillance des jurys : 8,181/10 (14ème)
Ambiance : 7,886/10 (13ème)

 

 

10ème classée (12ème) : ESSEC Business School – 31 votes – Moyenne : 8,133/10 – Pays : Espagne

A l’image de l’Espagne pendant la Coupe du Monde, si beaucoup d’espoirs avaient été placés dans l’accueil admissible solide qu’est celui de l’ESSEC, cette année n’était pas (non plus) la bonne pour une remontada digne de ce nom ! #Россия

Comme l’an passé et l’Euro 2016, elle s’arrête donc au stade des huitièmes de finale, après une performance convaincante mais qui aurait pu mieux faire.

Hormis quelques plaintes à propos de l’ambiance aux tests psycho et le manque d’information quant aux épreuves de langues, il n’en reste pas moins que les admisseurs se sont donnés, et que l’esprit ESSEC a su s’affirmer et convaincre (au détour du Foy’s). Très intéressant : l’école se permet d’être dans le top 10 de la bienveillance, ce qui est excellent pour une école parisienne réputée pour la difficulté de ses entretiens.

 

Accompagnement : 7,933/10 (15ème)
Logistique : 7,900/10 (15ème)
Bienveillance des jurys : 8,433/10 (10ème)
Ambiance : 8,266/10 (12ème)

 

9ème classée (11ème) : HEC Paris – 28 votes – Moyenne : 8,134/10 – Pays : Brésil

Le pays du football, équipe la plus titrée depuis la création de la coupe du monde, et pourtant, des difficultés à s’imposer dans les compétitions récentes.

HEC, c’est un peu pareil, c’est l’école historique : numéro un de tous les classements de l’Hexagone depuis des décennies. Pourtant, dans le tournoi plus récent qu’est le classement des meilleurs oraux, cela fait quatre éditions d’affilée que l’école jovacienne ne parvient pas à s’imposer durablement dans le top 10.

Comme la Seleçao en Coupe du Monde depuis quatre éditions… 2006 éliminée en quarts de finale, 2010 éliminée en quarts de finale, 2014 éliminée en demi-finale, et 2018 éliminée en quarts de finale.

Cependant, compte tenu du fait que la moyenne générale est largement descendue par le critère bienveillance de jury, on peut dire qu’HEC accroche cette année une très belle 10ème place. En effet, vu la sélectivité d’HEC aux oraux, il est clair que les jurys ne sont pas là pour être bienveillants, et ce facteur pénalise donc l’école qui fait tout de même un beau travail.

Accompagnement : 8,857/10 (7ème)
Logistique : 8,500/10 (9ème)
Bienveillance des jurys : 6,536/10 (24ème)
Ambiance : 8,643/10 (10ème)

 

 

8ème classée (9ème) : emlyon business school – 158 votes – Moyenne : 8,334/10 – Pays : Suisse

La couleur rouge. C’est le point commun le plus évident entre l’équipe Suisse et l’emlyon.

L’autre point commun, un peu moins tape-à-l’œil, c’est la régularité. La Suisse est une habituée des phases finales de Coupe du Monde, et l’emlyon est une habituée du top 10 de notre classement des meilleurs oraux. Une régularité qui ne peut qu’être félicitée, malgré la perte d’une place au général par rapport à l’an passé. Rien de grave toutefois, bien que la bienveillance des jurys soit pointée du doigt par les admissibles (mais ça, c’est le leitmotiv historique de l’EM).

Accompagnement : 8,038/10 (13ème)
Logistique : 8,490/10 (10ème)
Bienveillance des jurys : 7,738/10 (18ème)
Ambiance : 9,070/10 (7ème)

 

7ème classée (8ème) : ISC PARIS Business School – 26 votes – Moyenne : 8,375/10 – Pays : Mexique

On ne l’attendait pas à ce niveau là, mais vous ne rêvez pas : l’ISC Paris est 7ème ! C’est une remontada magnifique de près de 15 places par rapport à l’an passé.

Une performance qui nous a fait penser à celle du Mexique, que personne ne voyait passer les phases de poules, et qui a pourtant battu l’Allemagne et tenu la dragée haute au Brésil pendant une bonne partie du huitième de finale.

En bref, une sacrée performance, que nous saluons. Passer du flop 5 aux portes du top 5 en un an, c’est beau (même s’il n’y a pas beaucoup de votes).

Accompagnement : 8,615/10 (9ème)
Logistique : 7,923/10 (14ème)
Bienveillance des jurys : 8,576/10 (8ème)
Ambiance : 8,384/10 (11ème)

 

6ème classée (7ème) : ESC Clermont – 59 votes – Moyenne : 8,784/10 – Pays : Russie

La Russie aux portes des demi-finales, qui l’aurait cru ? Pas grand monde. La Russie c’était l’adversaire moyen, qui oppose un jeu simple mais rugueux et qui pose donc quelques difficultés. Au cours de cette Coupe du Monde, portée par tout un peuple (et observée avec attention par ce cher Monsieur Vladimir P.), “l’équipe de toutes les Russies” a failli renverser la compétition.

L’ESC Clermont Airlines a aussi failli faire le casse du siècle. Jusqu’ici habituée du milieu de tableau, l’école auvergnate, se hisse aux portes du top 5 de notre classement !! Une sacrée performance, aidée par l’incroyable homogénéité (presque staliniste) des notes attribuées à l’école.

Accompagnement : 8,881/10 (6ème)
Logistique : 8,644/10 (8ème)
Bienveillance des jurys : 8,847/10 (6ème)
Ambiance : 8,762/10 (8ème)

 

5ème classée (6ème) : Audencia Business School – 183 votes – Moyenne : 8,887/10 – Pays : Suède

 

La boulette de Lloris en phase de qualifications pour le Mondial aura éliminé bon nombre de poids lourds du football… merci la Suède !!

Audencia, en passant de la 10ème place l’an passé à la 5ème place cette année a elle aussi fait le vide autour d’elle. C’est un beau parcours que signe là la Business School Nantaise.

Dans ce haut de tableau très relevé, ce n’est pas la boulette de Lloris, mais la choré des admisseurs qui a probablement fait la différence… Pour le kiff’, on le regarde !


Accompagnement : 8,984/10 (4ème)
Logistique : 8,995/10 (5ème)
Bienveillance des jurys : 8,341/10 (12ème)
Ambiance : 9,231/10 (5ème)

 

4ème classée (5ème) : MONTPELLIER Business School – 685 votes – Moyenne : 8,995/10 – Pays : Uruguay

Une équipe solide, rugueuse, qui fait le travail. On pense tout de suite à l’Uruguay et son jeu très physique, qui à défaut d’être beau, est redoutablement efficace, et permet à l’équipe d’être toujours régulière.

MBS (on parle bien de Montpellier BS, pas de Mohammed Ben Salman le prince Saoudien) fait partie de ces écoles. Bien qu’ayant pris le risque de faire voter le maximum de personnes, l’école montpelliéraine n’a pas été battue en brèche.

Au contraire, elle reste dans le top 5, et progresse même d’une place par rapport à l’an dernier, et fait ainsi preuve d’une solidité et d’une régularité exemplaire. On M BS !

 

Accompagnement : 8,749/10 (8ème)
Logistique : 8,848/10 (6ème)
Bienveillance des jurys : 9,169/10 (4ème)
Ambiance : 9,214/10 (6ème)

 

3ème classée (4ème) : NEOMA Business School – 166 votes – Moyenne : 9,012 – Pays : Angleterre

“Football is coming home” était l’hymne des supporters Anglais pendant cette cette Coupe du Monde… Jusqu’à la demi-finale, et le come back terrible de sang-froid des Croates.

“Ambiance is coming home” pourrait être l’hymne de NEOMA BS. En effet, l’école se targue depuis quelques années d’être “l’école de la convivialité”, et en accrochant la 3ème place du classement cette année, NEOMA allie le geste à la parole.

Mais comme les footballeurs anglais, si elle a démarré très fort la compétition, elle a calé dans les dernières étapes, et s’offre donc la seconde place du concours des meilleurs oraux ! Un retour sur le premier plan qui se manifeste par un gain d’une place au SIGEM !


Accompagnement : 8,922/10 (5ème)
Logistique : 9,084/10 (4ème)
Bienveillance des jurys : 8,698/10 (7ème)
Ambiance : 9,343/10 (3ème)

 

2ème classée (3ème) : BSB Burgundy School of Business – 89 votes – Moyenne : 9,272 – Pays : Belgique

 

Ah Burgundy School of Business… Elle avait gagné les deux premières éditions du concours des meilleurs oraux (2015 et 2016) mais s’est faite détrôner l’an passé par la redoutable ESC Pau BS.

Que dire ? Son amphi admissibles serait même meilleur que l’an passé, les étudiants passés par la capitale de la moutarde qui se respecte le disent presque unanimement : ils y ont passé la meilleure étape de leur Tour de France, avec Montpellier BS. Et pourtant, et pourtant… à l’instar de la Belgique qui a pratiqué certainement le plus beau jeu en Russie, elle ne gagne pas et son duel avec l’ESC Pau BS tourne à l’avantage de la béarnaise.

Mais les dijonnais n’ont pas de quoi avoir le 🇧🇪 dans la mesure où l’école augmente (encore) sa sélectivité malgré l’ouverture de places supplémentaires de la part de ses concurrentes et de la sienne.

Encore une fois bravo, le jeu a été excellent et cette seconde place est à saluer ! C’est la seule école à figurer sur le podium depuis la création du concours en 2015 !

Accompagnement : 9,219/10 (1er)
Logistique : 9,477/10 (2ème)
Bienveillance des jurys : 9,101/10 (5ème)
Ambiance : 9,292/10 (4ème)

 

Non classée (2ème) : La Rochelle Business School – 14 votes – Moyenne : 9,339/10 – Pays : Croatie

Cela aurait pu être la grande surprise de l’année, à l’image du pays qui donne son nom à la cravate. Ah, tu ne savais pas ? Eh oui, en croate, Croatie se dit Hrvatska, et c’est une déformation du mot croate qui a donne le nom à ce petit vêtement. Pour plus d’éléments sur l’histoire de l’incroyable vêtement importé par des mliciens sous le règne de Louis XII, cette page peut être très utile : https://www.taurillon.org/la-cravate-une-histoire-europeenne-6523

Une performance qui aurait pu faire gagner l’école rochelaise… mais qui échoue de peu face au vainqueur et qui finit non-classée par manque de votes. Et pourtant, les quelques étudiants qui sont passés par l’école et qui ont donné leur avis ont fortement apprécié leur passage !

Accompagnement : 9,071/10 (3ème)
Logistique :: 9,500/10 (1ère)
Bienveillance : 9,214/10 (3ème)
Ambiance : 9,571/10  (2ème)

 

1er : ESC PAU Business School – 23 votes – Moyenne : 9,368 – Pays : France

PAU PAU LAU PAU PAU PAU PAAAAAAAAAU !! La deuxième étoile !! Après une lutte intense et un démarrage difficile, avec un classement moyen à l’ambiance provisoire, la sauce béarnaise bat la moutarde pour la deuxième année consécutive !! Si les mauvaises langues diront qu’il est plus simple de plaire lorsque moins d’étudiants se présentent aux oraux, c’est aussi une expérience quasi personnalisé e que l’école doit offrir à chaque candidat… sans oublier le critère de l’ambiance où le nombre d’admisseurs et d’admissibles aide énormément.

Bref, c’est une excellente performance qui n’étonne plus lorsque l’on sait que l’école paloise a réussi à remplir ses 75 places, ce qui a surpris l’ensemble des spécialistes du secteur alors que le départ de son directeur général avait été annoncé avant les choix des étudiants !

Accompagnement : 9,210/10 (2ème)
Logistique : 9,421/10 (3ème)
Bienveillance des jurys : 9,263/10 (2ème)
Ambiance : 9,578/10 (1er)

 

Revoir le classement 2017

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.