Interpréter son rang emlyon 2018 Interpréter son rang emlyon 2018
Les résultats d’emlyon sont désormais publiés, alors comment interpréter son rang emlyon 2018 ?    Rang dernier intégré de ces 6 dernières années :... Interpréter son rang emlyon 2018

Les résultats d’emlyon sont désormais publiés, alors comment interpréter son rang emlyon 2018 ? 

 

Rang dernier intégré de ces 6 dernières années : 1266 (2017) • 1222 (2016) • 1205 (2015) • 1225 (2014) • 1048 (2013) • 1045 (2012) • 989 (2011)

 

Entre 2015 et 2016, la tendance d’emlyon était d’avoir moins de bi-intégrables (étudiant qui a intégré une école autre qu’emlyon mais qui aurait pu intégrer emlyon) avec chacune des parisiennes. Entre 2015 et 2016, leur nombre est passé de 250 à 224 avec HEC, de 238 à 231 avec l’ESSEC et de 214 à 209 avec l’ESCP, malgré la hausse de 50 places décidée en 2016. En 2017, seuls 203 des 373 intégrés HEC auraient pu rejoindre les bancs d’Ecully tandis que 260 intégrés ESSEC et 206 ESCP pouvaient en faire de même. C’est peu ou prou la même chose qu’en 2016.

L’an passé, le rang du dernier intégré a pourtant progressé de 44 rangs. La cause ? Davantage de désistements vers des écoles moins bien classées au SIGEM : 41 vers l’EDHEC (record des dernières années !) contre seulement 11 en 2017 ! De même, aucun n’avait opté pour Audencia en 2016 contre 7 en 2017.

 

Mais le plus gros facteur d’incertitudes de cette année réside dans le choix d’ESCP Europe de publier ses résultats bien plus tôt que d’accoutumée. Si d’ordinaire seuls les tous derniers jours étaient impactés par une telle publication, c’est toute une semaine d’oraux qui a été impactée cette année. Nous pouvons donc considérer (à la louche) qu’une centaine d’admissibles a annulé son passage d’oral. Étant donné que nous ne connaissons pas ce nombre précisément, nos prévisions se doivent d’être plus prudentes que l’an passé face à l’incertitude de ce facteur.

Même si l’école ouvre 20 places supplémentaires et que l’ESCP Europe en ouvre 5 de plus, nous sommes persuadés que cela ne saurait compenser les désistements de présence aux oraux constatés lors de la dernière semaine d’épreuves.

Le verdict :

Avant de le consulter, on t’invite à faire la transition avec l’école de commerce en likant la page Facebook de Business Cool, notre site dédié à la vie en école de commerce… à la recherche d’emploi ! Nous t’aiderons à naviguer dans le monde des écoles et de l’emploi (stages, jobs, international, etc.) de la même manière que Major-Prépa pour les concours ! 🙂

 

On peut considérer qu’en-dessous de 1000, aucun stress, ça passe OPGDKLM. De 1000 à 1060, on peut être assez serein, ça devrait le faire. De 1060 à 1130, tu commences vraiment à stresser car rien n’est moins sûr. De 1130 à 1180, t’es vraiment sur du 50/50. Au-dessus, tu peux entretenir un espoir, mais de moins en moins… Sauf grande surprise, au-dessus de 1270, t’as plus trop d’espoir et au-dessus de 1350, plus du tout.

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *