Interpréter son rang Grenoble EM 2018 Interpréter son rang Grenoble EM 2018
Les résultats de Grenoble EM sont désormais publiés, alors comment interpréter son rang Grenoble EM 2018 ?    Rang dernier intégré de ces 5... Interpréter son rang Grenoble EM 2018

Les résultats de Grenoble EM sont désormais publiés, alors comment interpréter son rang Grenoble EM 2018 ? 

 

Rang dernier intégré de ces 5 dernières années : 2087 (2017) • 1908 (2016) • 1898 (2015) • 1841 (2014) •1788 (2013) • 1809 (2012) • 1752 (2011)

 

Le rang du dernier intégré à Grenoble EM se place au carrefour de facteurs à l’incertitude croissante. Nous n’avions pas anticipé une telle augmentation du rang du dernier intégré en 2017 ! Nous pensions que hors de 2080, point de salut… et le dernier admis était 2087ème. Cette erreur doit vous rappeler que nous pronostics sont toujours (trop ?) prudents et que les seules surprises que nous créons sont du bon côté !

 

L’impact des places supplémentaires ouvertes l’an passé a été sous-estimé, tout comme la remontée d’attractivité d’Audencia dans leur duel au SIGEM… Il semble que le critère de l’accueil admissibles soit d’une importance plus importante que ce que nous pensions jusqu’à présent. Cette année, si Audencia devrait faire un peu mieux que l’an passé, on ne peut pas en dire de même de Grenoble EM… coincée au fond du classement.

 

Autre facteur majeur à prendre en compte : l’augmentation du nombre de places dans les écoles mieux classées ! En effet, l’ESCP Europe, emlyon bs, l’EDHEC ainsi qu’Audencia BS ouvrent 65 places supplémentaires, ce qui aura un impact sur le rang du dernier intégré dans la mesure où davantage d’étudiants admis à GEM seront admis également dans ces écoles.

A contrario, la publication anticipée des résultats d’admission de l’ESCP Europe a pu permettre à certains candidats de ne pas présenter Grenoble EM à l’oral, ce qui a pu être le cas d’une centaine de candidats. Pour rappel, l’an passé : 38 candidats finalement admis à HEC ont présenté GEM à l’oral (ils font très probablement de ceux qui passent très largement à l’ESCP Europe). C’est le cas de 128 intégrés à l’ESSEC et de 162 intégrés à l’ESCP Europe.

Nous anticipons donc une stabilisation voire une légère progression du rang du dernier intégré.

 

Le verdict :

Avant de le consulter, on t’invite à faire la transition avec l’école de commerce en likant la page Facebook de Business Cool, notre site dédié à la vie en école de commerce… à la recherche d’emploi ! Nous t’aiderons à naviguer dans le monde des écoles et de l’emploi (stages, jobs, international, etc.) de la même manière que Major-Prépa pour les concours ! 🙂

 

On peut considérer qu’en-dessous de 1850, aucun stress, ça passe OPGDKLM. De 1850 à 1950, on peut être assez serein, ça devrait le faire. De 1950 à 2030, tu commences vraiment à stresser car rien n’est moins sûr. De 2030 à 2090, t’es vraiment sur du 50/50. Au-dessus, tu peux entretenir un espoir, mais de moins en moins… Sauf grande surprise, au-dessus de 2200, t’as plus trop d’espoir et au-dessus de 2350, plus du tout.

 

 

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *