Interpréter son rang Toulouse BS 2017 Interpréter son rang Toulouse BS 2017
Les résultats Toulouse BS sont désormais publiés, alors comment interpréter son rang Toulouse BS 2017 ?   Rang du dernier intégré des 6 dernières... Interpréter son rang Toulouse BS 2017

Les résultats Toulouse BS sont désormais publiés, alors comment interpréter son rang Toulouse BS 2017 ?

 

Rang du dernier intégré des 6 dernières années : 1876 (2016) • 1734 (2015) • 1732 (2014) • 1864 (2013) • 2037 (2012) • 1897 (2011)

 

En 2016

Le rang de TBS a reculé l’année dernière, après avoir pourtant fait preuve d’une relative stabilité en 2014 et 2015. En effet, si l’école a gagné un peu plus de duels par rapport à ses concurrents directs, elle en a également plus perdu par rapport aux écoles mieux classées car davantage de candidats admissibles à ces écoles se sont rendus à Toulouse afin d’y passer leurs oraux. Il en résulte un rang du dernier intégré en augmentation de plus de 130 places.

[sociallocker id=”13617″]

En 2017

Cette année, l’école a décidé de fermer 10 places, cependant, Grenoble EM en a ouvert 40 de plus. Ainsi, en toute logique, le rang du dernier intégré devrait augmenter légèrement. La hausse du nombre de places de l’ESSEC et la baisse de celui de KEDGE ne devrait avoir aucun effet dans la mesure où seule une vingtaine d’étudiants finalement admis à l’ESSEC se rendent à TBS et que seuls une dizaine d’étudiants privilégient KEDGE à TBS chaque année.

 

Le verdict

On peut considérer qu’en-dessous de 1630, aucun stress, ça passe OPGDKLM. De 1630 à 1700, on peut être assez serein, ça devrait le faire. De 1700 à 1760, tu commences vraiment à stresser car rien n’est moins sûr. De 1760 à 1850, t’es vraiment sur du 50/50. Au-dessus, tu peux entretenir un espoir, mais de moins en moins… Sauf grande surprise, au-dessus de 1900, t’as plus trop d’espoir et au-dessus de 1950, plus du tout.

 

[/sociallocker]

 

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *