Interpréter son rang ESCP 2018 Interpréter son rang ESCP 2018
Les résultats ESCP sont désormais publiés, alors comment interpréter son rang ESCP 2018 ? Pour rappel, le rang du dernier intégré des 7 dernières... Interpréter son rang ESCP 2018

Les résultats ESCP sont désormais publiés, alors comment interpréter son rang ESCP 2018 ?

Pour rappel, le rang du dernier intégré des 7 dernières années :  917 (2017) • 882 (2016) • 909 (2015) • 914 (2014) • 927 (2013) • 865 (2012) • 880 (2011)

Le rang du dernier intégré l’an dernier a chuté de 35 places, conséquence directe de l’ouverture de 20 places à l’ESSEC, et contrant le mouvement de fond de décroissance du rang du dernier intégré qui avait cours suite à la baisse du nombre de double-admis HEC-ESCP et ESSEC-ESCP.

Quelle devrait être la variation de la barre cette année ?

Plusieurs facteurs tendent à laisser penser que le rang du dernier admis va croitre cette année. Premièrement, il y a l’ouverture de quinze places à l’ESCP Europe en 2018, qui devrait mathématiquement réhausser le rang du dernier admis.

Deuxièmement, la baisse du nombre de double-admis HEC-ESSEC et HEC-ESCP s’est enrayée en 2017, puisqu’on est revenus à une situation très proche de celle de 2015 : on comptait respectivement 327 double-admis HEC-ESCP et 229 double-admis HEC-ESSEC, soit respectivement 16 et 24 de plus qu’en 2016.

L’impact de l’augmentation du nombre d’admissibles HEC devrait – quant à elle – n’avoir qu’un impact marginal sur le rang du dernier admis de l’ESCP !

On peut considérer qu’en-dessous de 865, aucun stress, ça passe OPGDKLM. De 865 à 905, on peut être assez serein, ça devrait le faire. De 905 à 925, on commence à trembler mais on peut y croire. De 925 à 945, t’es vraiment sur du 50/50. Au-dessus, tu peux entretenir un espoir, mais de moins en moins… Sauf grande surprise, au-dessus de 960, t’as plus trop d’espoir et au-dessus de 980, plus du tout.

 

Clément Chaffard